05 astuces incontournables pour fixer le prix de ses Créations

Question : Comment fixer le prix de ses créations ?

Lorsqu’on a découvert son talent, on peut choisir de le perfectionner afin d’en faire une profession qui nous grandit et par lequel on peut s’épanouir. Tout le monde rêve de vivre de son talent. C’est indéniable.

Il faut quand même savoir que vivre de son talent relève aussi de ses capacités de gestionnaire.

Après avoir interviewé plusieurs créatifs à travers les années, une des difficultés qu’ils nous ont souvent confié est qu’ils ont de la difficulté à fixer le prix de leurs créations. Certains appréhendent la réaction du public, d’autres ont peur de ne pas pouvoir vendre le fruit de leurs efforts. Pas de panique.

Voici quelques astuces pour apprendre à fixer le prix de vente de vos créas.

African girl, by Joey Carrapichano.

Astuce 1 : Evaluer le coût de la création.

La première erreur à éviter c’est de vendre votre création à perte. Afin de fixer un prix de vente qui vous permettra de faire des bénéfices, il faut d’abord évaluer le coût de la création. Pour une création, de quoi avez-vous besoin ? Qu’est-ce que ça coûte en termes d’énergie, de temps et de matériel ? La réponse à cette question vous donnera le coût de Création.

Il s’agit de noter toutes les dépenses engagées dans votre travail. Elles comprennent :

  • le coût des matières premières ou outils utilisés
  • le temps de création
  • la main d’œuvre,
  • le packaging,
  • les frais de transport et de livraison
  • et aussi les frais de communication et marketing qui ont pour but de faire connaître le produit.

Coût de création = Prix de revient = Coût Unitaire

Incluez aussi les coûts de location de locaux pour l’entreposage et la production s’il y en a. N’oubliez pas les dépenses fixes et récurrentes comme le prix de votre hébergeur si vous avez un site web ou le renouvellement annuel de votre licence si vous utilisez un logiciel payant.

Dépendant du pays et du régime sous lequel vous êtes enregistrés, vous aurez peut être à payer des taxes. Bref, prenez en compte toutes les dépenses qui font rouler votre entreprise ou qui interviennent dans la conception de votre produit. 

La première erreur à éviter c’est de vendre votre création à perte. Cliquez pour tweeter

Une fois les coûts de création calculés, vous devez vendre votre produit à un prix supérieur. Le surplus représente le bénéfice que vous aimeriez engranger sur la créa. Ce dernier dépend de plusieurs paramètres.

Morel Aguiar et son sac Akowë. Fixer le prix de ses créations
Morel Aguiar et son sac Akowë

Astuce 2 : Estimer le prix en fonction du pouvoir d’achat de sa cible

Quelle est votre cible ? Qui sont ceux qui sont le plus susceptible de payer votre produit ? Que font-il dans la vie ? Où habitent-il ? Peuvent-ils recevoir votre création à distance ? ( Cas des Visual Designer ou photographes ) Où faudra t-il le leur envoyer ?

Imaginez votre client idéal. Cliquez pour tweeter

Vous créez un produit pour combler un besoin et cible une clientèle particulière. C’est donc important de fixer un prix à la portée de celle-ci. Il faudrait qu’en fonction de l’utilité du produit, le client type soit à l’aise de débourser pour se le procurer. Vous pouvez déterminer le pouvoir d’achat de vos clients à travers leur style de vie, des sondages et leurs activités.

La blogueuse Scheena Donia avec un Sac Woen Ilga. Fixer le prix de ses créations.
La blogueuse Scheena Donia avec un Sac Woen Ilga.

Astuce 3 : Tenir compte de la concurrence

Qu’on se le dise, le prix peut constituer un argument de vente. Il peut pousser un client à acheter une marque plutôt qu’une autre.


Lire aussi Comment j’ai bâti une entreprise tech mondiale sans financement – Les 7 leçons


Même si plusieurs autres facteurs tels que la qualité, les valeurs de l’entreprise, l’idéologie qu’elle défend entrent en compte, c’est quand même plus facile de rivaliser lorsque son prix n’est pas excessivement élevé par rapport au prix des concurrents.

Il faut aussi éviter d’offrir un prix excessivement bas parce que cela peut faire douter de la qualité et de la durabilité du produit que vous proposez.

Photo by Philippe Hacheme via Iwaria

Astuce 4 : Rester cohérent avec son Branding

Le Branding représente l’ensemble des éléments qui rentrent en compte dans la constitution de l’image de votre marque. C’est la manière dont vous présentez vos produits et vous-même au public. En d’autres termes, c’est votre positionnement de marque. Il entre dans votre stratégie.

Si vous voulez pouvoir vendre votre produit plus cher de manière cohérente, vous devez travailler votre branding de manière à acquérir plus de valeur en termes d’image que vos concurrents.

Quelle est votre différence, ce petit plus qui permet de vous identifier dans la masse ? Cliquez pour tweeter

Cela passe par le packaging, les petites attentions à votre clientèle, la qualité et la durabilité du produit, la campagne marketing, etc. Si en revanche vous préférez ne pas investir dans votre image de marque, c’est logique que vous soyez moins cher que les autres sur le marché. Vous faites là donc du prix un des principaux avantages pouvant attirer vos clients.


Lire aussi 9 choses qu’un talent doit faire pour cartonner sur Twitter.


Vous devez donc déterminer vos arguments de vente. Quelle est votre avantage compétitif dans votre domaine ? Quelle est votre différence, ce petit plus qui permet de vous identifier dans la masse ?

Astuce 5 : Produire de la qualité et avoir confiance en son produit

Avoir confiance en son produit est l’une des clés du succès en entrepreneuriat.

Être convaincu que sa création répond à un besoin et est utile à des personnes permet de mieux la vendre et d’avoir le courage de mieux la promouvoir. Pour cela, il faut que votre talent/produit vienne résoudre un problème ou combler un manque.

Il n’y a pas de secret pour acquérir cette conviction si ce n’est la qualité de son produit.

Lorsque vous utilisez des matières premières et des techniques à l’épreuve du temps, que votre produit est satisfaisant et apporte une valeur ajoutée au quotidien de vos clients, ces derniers sont moins hésitants à débourser pour.

Diba by Dibawssette , construire une marque de cosmétique

Le prix de vos créations doit être justifié par sa qualité. Mais c’est aussi possible d’offrir une solution à un besoin sans mettre un accent particulier sur la qualité lorsqu’on vise une cible qui n’a pas de gros moyens. Dans ce cas, il faut fixer son prix de vente en conséquence.


Prix de vente = Prix de revient + Marge + TVA

Avec tous ces éléments, élaborez une grille tarifaire de vos prestations, et produits dans le détail afin d’avoir un support pour vos futures négociations. Nous espérons que cet article va vous aider à mieux fixer le prix de vente de vos créations.

Le premier pas est la connaissance de la valeur d’un contenu créé par soi. Il ne s’agit pas de frime. Un maçon ne rougira pas avant de vous donner le prix d’un parpaing. Il connait la valeur de son parpaing et le travail requis pour le fabriquer

Anne-Marie Befoune à lire dans « Comment facturer ses services« 

Et toi, quelles sont les astuces que tu utilises pour fixer le prix de vente de ton travail ?

Partage ta réponse avec le hashtag #IrawoTalk et rejoins la discussion ce jeudi à 16h GMT sur Twitter

Vote 1

Laisser un commentaire