Comment trouver le bon équilibre entre son Job et sa passion ?

Très tôt, nous allons faire carte sur table pour ne pas nous bercer d’illusion. Trouver un parfait équilibre entre Job et passion tient presque dans la mesure de l’impossible. Bien vrai que l’homme ai déjà franchi cette barrière à maintes reprises mais nous allons nous lancer dans cette petite aventure sur cette base. Histoire de ne pas espérer la concrétisation d’une promesse dans le genre.

La seule chose que vous pouvez espérer est de découvrir des pistes pour mieux vous épanouir entre job et passion. Aucun  Eldorado ne vous sera prêché. Vous devrez le trouver à l’aide des balises que vous découvrirez dans les lignes à suivre.

Qu’entend-on par équilibre ?

Sans éclaircissement, nous pourrions immédiatement passer du coq à l’âne en s’intéressant à “équilibre” la réligion du Sapologue Dycosh .

Faudrait donc que nous soyons à nouveau claires là-dessus. Équilibre entre passion et boulot équivaut concrètement à quoi ?

Il s’agit tout simplement de consacrer autant de ressources à son Job qu’à sa passion. Cependant, comme ça se disait plus haut, l’équilibre est une condition quasi-inexistante à remplir. Du moins, à long terme il se pourrait qu’il soit impossible. Puisque, nous avons d’une part ceux qui alloue plus de temps à leur passion au détriment de leur Job (Conclusion le travail se voit moins productif) et ceux qui se donne assez au travail pour ne plus se permettre de se donner à leur passion ou d’en avoir tout court (Conclusion : épanouissement déficitaire).

Et puis, il y a une troisième catégorie. Celle-là, nous la verrons un peu plus tard. Pour l’instant, nous allons nous attacher au déséquilibre.

Nous sommes humains !

Je sais que ça n’a probablement rien de choquant pour vous. C’est une vérité que nous savions déjà. Cependant, cette vérité implique bien des choses. Dont l’impossibilité de suivre deux lièvres à la fois. A moins que vous ne maîtrisiez le “kage bushin no jutsu” (multi clonage).

En effet, dans sa toute grandeur et simple complexité, le cerveau humain, machine impressionnante et multifonctionnelle cache un lourd secret. Celui de ne pouvoir se consacrer  à 100% qu’à une seule activité. En gros, nous ne pouvons être focus au maximum de notre potentiel, que sur une seule chose. Le cerveau est comme une machine. Bien que ses ressources soient démentielles, à partir du moment où nous nous orientons sur plusieurs projets ou taches, notre machine neuronale se voit dans l’obligation de répartir ses ressources gigantesques de sorte à servir les différents intérêts que nous suivons.

De ce fait, aucun de ces centres d’intérêts ne saurait attirer à lui le plein potentiel qu’offre le cerveau humain. Certaines activités, en fonction de l’importance que nous leur attribuons, bénéficieront davantage de ressources que d’autres.

Il est donc impossible de se donner à 100% sur deux domaines différents.

Un équilibre c’est du 50-50 !

Ouais ! Je vous vois venir. Pas besoin de se consacrer à 100% sur chaque plan si on peut faire du 50-50, me direz-vous sans doute. Cependant, une machine neuronale qui nous fait générer près de 60.000 pensées par jour ne saurait s’équilibrer sur du 50-50. Et ce, pour une raison très simple, un être humain lambda, gère plus de deux choses chaque jour. Hormis son Job et sa passion, il y aussi une vie personnelle/sentimentale, une vie sociale et d’autres particularités qui varient en fonction de chacun. Trouver un équilibre revient donc à défier l’impossible.(Rien est impossible diront les plus chevronnés). Et puis l’homme à toujours défier l’impossible n’est-ce pas ?

Mais pour l’heure, on en vient à ceux-là qui privilégient le boulot à la passion et ceux qui font l’inverse ou privilégient tout autre domaine de leur vie à leur boulot.

Et c’est là qu’intervient la troisième catégorie

Ceux qui ont réussi à faire de leur passion, leur travail.

Faites cela et vous n’aurez aucun problème. Aucune interrogation quand à comment trouver un quelconque équilibre entre les deux.

« Choose a job you love, and you will never have to work a day in your life » Confucious

Cette assertion dit absolument tout. Mais il en naît cependant un autre challenge. Celui de transformer sa passion, en son travail. Mais pour cela, il n’y a pas de règle standard. Le schéma est de pouvoir satisfaire un besoin, apporter une certaine aide au travers de votre passion et ce, de façon lucrative.

Votre passion c’est la lecture? Vous pouvez devenir critique ou encore éditeur. Il s’agit d’écrire ? Vous pouvez penser à être écrivain, bloggeur, scénariste, Chroniqueur. Vous adorez la mécanique ? Ce n’est pas sorcier, ouvrez un garage, devenez concepteur mécanique ou même consultant. Et des exemples du genre, il y en a énormément. A vous de réfléchir et de savoir orienter votre passion en travail. Mais il faut être conscient que malgré toutes les success story dans le genre qui vagabondent sur la toile, y arriver reste un défi de taille. Mais ce défi, certains ont déjà essayé de le relever de manière plus concrète avec la première édition des Irawo Talks.

De plus, certaines réalités sont de mises.

Transformer sa passion en son travail est susceptible de générer des expériences pas forcément fabuleuses, qui auront le don de construire des sentiments d’apesanteur. Au final, votre passion devenu travail pourrait muter en travail sans passion/enthousiasme.  Il ne s’agit pas de pessimisme mais d’une éventuelle réalité.

La bonne question n’est donc pas comment équilibrer Job et Passion ?

Mais plutôt comment harmoniser Job et Passion ? Le but ultime est que vous soyez-vous-même satisfait de votre vie. Un équilibre ne garantit pas forcément une certaine satisfaction. L’harmonie entre passion et travail pourrait cependant s’avérer être la recette gagnante pour enclencher davantage votre épanouissement.  

Il suffit alors de trouver des points de jointure entre votre/vos passion (s) et votre travail. Il faut pouvoir s’inscrire dans une optique beaucoup plus large. En moyenne chaque individu à plus d’un hobby ou d’activité qui le passionne. Différentes activités génèrent des sensations de motivations, bien-être, relaxation et même de concentration.

Y accorder du temps est définitivement important. D’autant plus que ce sont bien souvent nos portes de sortie. Ce qui permet de relâcher la pression de son activité professionnelle. Equilibre est trop dire. Mais harmonie est le mot approprié.

Il faut pouvoir se servir de ses centres d’intérêts, hobby ou encore passion, pour dynamiser son rendement au travail. Aussi, incorporer certaine de ses passions à son quotidiens professionnel est aussi une marche de manœuvre à adopter.

L’important n’est pas forcément de transformer la passion en boulot ou de pouvoir trouver et maintenir un équilibre mais plutôt de pouvoir trouver un job compatible avec vos gouts. Un job qui puisse stimuler d’une certaine façon votre passion et vice versa. Le but ultime est de pouvoir réaliser le combo gagnant.

Le caractère illimité du Génie humain.

Beaucoup s’accordent à le dire que nous avons un esprit illimité. Et j’en fais partie. De ce fait, les barrières de l’impossible sont franchissables. Mais chacun choisi d’assumer ce potentiel illimité ou pas. Et c’est exactement cette capacité que nous avons à étendre toujours plus loin nos limites qui peut constituer le mobile parfait pour remettre en cause absolument tout. La source même de l’exception à la règle.

 

Partager ou ne pas partager ? Ne cherchez pas d’équilibre. Just Share it !

Vote 1

Leave a Reply