Parler d’argent en Afrique, c’est difficile

L’une des choses les plus importantes que j’ai appris depuis la publication de l’article “Ulrich Sossou, il vous rend riche” à propos de moi il y a quelques années, c’est que parler d’argent fait peur à la plupart des Africains.

La publication de l’article en 2015 a été suivie de 2 ou 3 interviews/videos par des médias panafricains, puis de dizaines d’autres articles avec des titres des plus étonnants mais souvent basés sur le nombre de millions de FCFA, de dollars ou d’euros supposés dans mon compte en banque. 

Presque tous ces articles ont été publiés par des medias/blogs dont je n’avais jamais entendu parlé et avec lesquels je n’ai jamais été en contact.

L’un de mes plus grands passe-temps, est d’observer le comportement des autres, pas pour juger, mais pour mieux comprendre la complexité de la nature humaine et surtout apprendre.

J’ai appris. Beaucoup. À travers l’attention générée, les messages d’admiration et d’encouragement, l’incrédulité, les insultes, j’ai appris combien parler d’argent génère des réactions positives ou négatives très fortes. 

J’ai appris combien cela fait ressortir les insécurités des uns et des autres.

“Je pourrais faire de même.” 

“Une de mes connaissances fait mieux” 
”Il n’a rien fait d’extraordinaire.” 

“Wow mon frère tu es trop fort.”  

“Stp je veux lancer un projet et tu es mon seul espoir.”  

“Pfff encore du buzz.” 
“Toujours les mêmes histoires.” 

“Ce n’est pas vrai.” 
“Continue ainsi, je crois en toi.”

Notre relation avec l’argent définit notre vie

La plupart des réactions étaient très passionnées. Même ceux qui manifestaient leur indifférence le faisaient avec passion — consciemment ou inconsciemment.

Qu’on le veuille ou pas, l’argent aujourd’hui est l’une des composantes importantes de notre vie. Il joue un role très important dans notre bien-être non seulement financier mais aussi physique et surtout émotionnel. Il est facteur de la qualité de vie qu’on peut s’offrir, de la mesure dans laquelle nous pouvons réaliser nos rêves matériels.

L'argent est facteur de la qualité de vie qu’on peut s’offrir, de la mesure dans laquelle nous pouvons réaliser nos rêves matériels. @sorich87 Click To Tweet

Notre relation avec l’argent définit, qu’on le veuille ou pas, qu’on l’admette ou pas, nos croyances, notre attitude et nos décisions.

Comment décririez-vous votre situation financière actuelle ? Pourriez-vous la décrire en quelques mots ? Vous sentez-vous pessimiste ou désespéré ? Optimiste ou confiant? Indifférent?

Vos croyances à propos de l’argent vous viennent-elles de vos parents ? de votre religion ? Comment cela a-t-il affecté votre enfance ? Comment cela affecte-t-il encore l’adulte que vous êtes ? Aimez-vous les choses matérielles ou prétendez-vous être une personne très spirituelle ?

Je serai le premier à dire que l’argent n’a pas d’importance pour être heureux. C’est un outil parmi tant d’autres, mais reconnaitre son utilité et savoir s’en servir est un élément crucial de notre développement personnel.

Quel est le premier mot qui vous vient en tête lorsque vous entendez “argent” ?

Mal ? Scam ? Jalousie ? Bonheur ? Richesse ?

Pouvez-vous parler confortablement de votre salaire ou vos revenus avec vos proches ? Comment prenez-vous vos décisions financières ?

Et surtout, d’où vient cette forte opinion que vous sentez le besoin d’exprimer ou de réprimer quand vous entendez parler d’argent ?

Voici des questions importantes qu’il faut se poser lorsque l’on veut clarifier la relation personnelle que nous avons avec l’argent.

Nous gagnerions tous à en parler ouvertement, honnêtement. 

L’argent est utile à tous, que ce soit pour assouvir nos besoins primaires que pour réaliser certains de nos rêves les plus fous. Sans lui, admettons-le, il y a des choses que nous ne pourrions faire.

L’argent est utile à tous, que ce soit pour assouvir nos besoins primaires que pour réaliser certains de nos rêves les plus fous. @sorich87 Click To Tweet

Parlons en ouvertement. Mesurons-le. Ne nous enfouissons pas la tête dans le sable. Fixons-nous des objectifs. Motivons-nous. 

Ayons des discussions franches et rationnelles. Et surtout, libérons-nous de l’emprise cachée que l’argent a souvent sur nos pensées et nos actions.

L’argent est l’une des premières choses que nous allons démystifier lors du programme Irawo Taka. Un créatif qui veut gagner sa vie par son talent doit savoir parler d’argent.


Ulrich Sossou

Inscris-toi au programme ici

Vote 3

Leave a Reply