Yaw Odoom transforme les transports en Commun à Accra

L’histoire de Yaw Odoom est la dernière d’une série de 10, destinée à mettre en lumière les talents du continent Africain, dans le cadre de la campagne #Facebook4AfricaYouth de Facebook. Découvrez les neuf premiers ici.


Yaw Odoom, fondateur de Trotro Diaries.

Yaw Odoom est un Ghanéen. Il vit dans la capitale Accra avec quatre millions de voisins. Cela veut aussi dire qu’il est très souvent confronté au trafic. Car oui, il faut dire que Accra est une des plus grandes villes de l’Afrique de l’Ouest avec une densité de 12 386 habitants au kilomètre carré. La capitale est donc le siège journalier d’embouteillages qui n’en finissent plus. Cela rend particulière l’expérience des transports en commun. Une dose de stress est au rendez-vous dans un trafic où certaines personnes peuvent passer plusieurs heures par jour en raison de leurs activités.

Yaw Odoom a trouvé le moyen de changer ce stress en opportunité de se réjouir. Il a créé TroTro Diaries. L’expérience routière des citoyens d’Accra n’est depuis plus la même.

Yaw Odoom,  mini-bus vert jaune, sourire
Yaw Odoom

Et tout commença sur Facebook

Un soir de 2012, alors que Yaw venait de regagner sa maison et pensait à sa journée, il lui vint une idée drôle. Il était Alors loin de se douter qu’elle changerait la vie de centaine de milliers de personnes. Se rappelant les galères et les histoire délirantes qu’il avait vécu dans les transports en commun ces derniers jours, Yaw Odoom eut un sourire. Il s’est alors dit qu’il pouvait faire apparaître le même sourire sur le visage de ses amis et pourquoi pas leur faire passer un bon moment de rigolade.

La prochaine fois que vous constaterez un problème en Afrique, ne vous empressez pas de vous plaindre, réfléchissez simplement à la façon de construire une solution tout en vous amusant.

Yaw Odoom

Yaw Odoom créa donc un groupe Facebook dans lequel les membres pouvaient raconter leurs histoires dans les transports en commun avec une touche d’humour. Cette expérience leur permettrait de voir leurs galères d’un oeil positif, d’en rire et de pulvériser le stress de leurs journées. Le groupe grossit rapidement et atteint un millier de personnes quand en 2013 CNN propulsa sa croissance.

Alors qu’il allait se rendre au Ghana pour un épisode de son émission Inside Africa, Errol Barnett de CNN grâce à un post Facebook tomba sur TroTro Diaries. La séduction est automatique. Le groupe ayant bénéficié d’une visibilité internationale plut à l’auditoire. Aujourd’hui TroTro Diaries est une communauté de plus de 360 000 personnes partageant des histoires folles, se soignant les uns les autres par la bonne humeur.

D’un groupe Facebook à une application mobile

Trotro Diaries a commencé par un groupe Facebook mais a rapidement eu de l’impact auprès de ses membres. Yaw Odoom à travers cette initiative a créé un réseau de personnes qui, au delà des histoires qu’elles partagent, ont réalisé des projets aussi bien professionnels que personnels ensemble. C’est alors que Yaw s’est rendu compte de l’opportunité qu’il avait d’impacter sa ville, son pays et l’Afrique entière. Il quitta son job en 2017 pour se concentrer à temps plein sur TroTro Diaries.

Yaw Odoom et son équipe organisent des campagnes de salubrité dans les stations de bus d’Accra. Ils parcourent les gares pour sensibiliser les populations sur les bonnes pratiques à avoir pour rendre leur expérience des transports en communs plus agréable.

Le code de la route est un langage que la plupart des personnes estiment réservé aux conducteurs de véhicules. Pour Yaw Odoom, ce ne devrait pas être le cas. C’est la raison pour laquelle il enseigne le code aux membres du groupe.

“Si un passager comprend ce que veut dire ce panneau de signalisation, il n’essaiera pas de contraindre le chauffeur à s’arrêter où il se trouve.”

Yaw Odoom

Avec la Start Up Ghanéenne Chop Chow, TroTro Diaries a conçu un projet de sécurité routière. Afin de rendre accessible leur contenu, Yaw Odoom et son équipe ont lancé l’application Trotro Diaries. On y retrouve les différents programmes de sensibilisation. Mieux, ils y donnent en temps réel l’état du trafic dans la ville d’Accra. À travers un suivi constant, l’application fait un point des accidents de circulation et de leurs causes. De plus elle permet de se diriger dans la ville d’Accra grâce à une carte qui répertorie toutes les stations de transport en commun et vous donne un itinéraire selon votre destination.

Yaw Odoom a changé les transports en commun à Accra

grâce à un groupe Facebook et une envie de faire mieux et d’aider les autres. Le groupe Trotro Diaries rassemble plus de 11 nationalités en Afrique. Ce n’est donc pas étonnant que Yaw projette d’élargir son champ d’action en s’exportant vers d’autres pays tels que le Nigéria.

Toi aussi tu peux être acteur du changement en partant d’une petite idée et en travaillant pour y arriver.

Mon premier exercice pour toi est de partager cet article pour inspirer tes amis à faire comme Yaw et toi.

Vote 5

Leave a Reply