Un Web-Documentaire Pour Raconter Porto-Novo

Porto-novo est une ville symbole.

Il y a quelques jours, nous vous avons demandé de nous raconter votre Porto-Novo. #RaconteMoiPortoNovoPorto-Novo c’est la ville aux 4 noms, digne capitale de la République du Bénin, entre ses vendeuses d’Atassi, ses musées, ses maisons, ses saveurs et son ambiance unique. Porto-Novo est une ville qui se raconte différemment selon chaque personne qui l’a une fois visitée. Elle est l’une des capitales au patrimoine le mieux préservé dans le monde. Mais son plus grand trésor, c’est qu’elle est chargée d’histoire. Aujourd’hui et pour toujours


.

Porto-Novo est l’une des villes historiques les plus anciennes du Bénin.

  » Les origines de Porto Novo remontent vers la fin du 17e siècle. Selon la légende, Porto-Novo doit sa création à trois chasseurs yoruba venus du Nigéria, Obagadjou, Anata et Akakpo-Agbon. 

Puis au XVIIIe siècle, des Adja, partis d’Allada, s’installent à proximité de la ville et baptisent l’endroit Hogbonou, qui sera Adjatché pour les Yoruba. De la création du royaume à sa conquête par les colonisateurs français, dix-neuf rois se sont succédé.  » C’est ainsi qu’est introduit le web-documentaire  Raconte Moi Porto-Novo qui donne la parole à ses habitants, jeunes et vieux, experts et amoureux, touristes et autochtones qui tous racontent à leur manière, leur histoire avec Porto-Novo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

«Quelque soit l’endroit où vous vivez, vous revenez toujours à Porto-novo.»

Le web-documentaire a été réalisé par des jeunes béninois sur la ville de Porto-Novo. Sinatou Saka,en collaboration avec Marie-Cécile Zinsou, Stévy Wallace, Romarick Atoke, Gaël-Germain Gdn, Syntyche Sèvo et Oswald Padonou. C’est une visite guidée dans un musée fait de pensées, de souvenirs de quelques habitants de Porto-Novo.

Cliquez sur 👉🏾http://bit.ly/2u4um8e et redécouvrez la ville

Et toi, tu connais Porto-Novo ? 😎

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

One Comment

  1. vince de paul

    Porto ville de mon enfance. Ville dont la nostalgie me hante à chaque instant. Les week-ends à porto c’est plus doux que Miami en festival. Il faut grandir dans cette ville pour mieux me comprendre. Porto-novo où l’on peut voir un peu de tout ce qui compose la valeur culturelle beninoise. Tu y verra les égoun-goun, les zangbétor, les adeptes de presque toutes les divinités vodoun etc… Porto-novo ma ville. On ne s’ennuies pas. Les ballades sur « le boulevard du cinquantenaire  » où les bars et les buvettes se succèdent à chaque 20 mètres environs. Porto où tu as la possibilité de manger du bon « hanlan » ou du très bon « gborkpètè ». Nostalgie de toi ma ville.

    Reply

Laisser un commentaire