Reelia Kouevi ou comment Conquérir la Mode avec 1 dollar

Imaginons qu’au détour d’une rue, vous rencontriez cette personne. Pensez-vous pouvoir résister à l’envie de contempler quelques secondes les parures qui l’embellissent ? On vous parie que non ! Même derrière un écran, cet chatoiement de couleurs ne manque pas d’accrocher le regard. C’est l’effet « Unique By Reelia ». Derrière cette marque qui a vu le jour aux Etats-Unis en 2012, se trouvent les doigts de fée de Dédé Reelia Kouevi Anani, talentueuse designer togolaise qui s’illustre dans le monde grâce à sa ligne d’accessoires ethniques et faits main, Unique By Reelia.

Elle tombe dans la marmite du druide dès sa naissance

Reelia Kouevi, c’est une fashionista dans l’âme. Entre des grands parents, des tantes et une mère tous couturiers, elle a passé la première partie de sa vie au milieu de vêtements. Elle le reconnaît d’ailleurs : « Je n’ai pas choisi la mode, elle m’a naturellement appelée. J’ai toujours su que je serais fashion designer ». Grandir aux côtés de sa mère, dont elle a quotidiennement observé le travail, lui a ainsi très tôt appris ce que représente la passion. Et sa famille, l’art de sublimer l’humain.

Reelia Kouevi © Neef Fresh
Reelia Kouevi © Neef Fresh

Sa vie subit un premier bouleversement

…quand elle rejoint son père aux Etats-Unis à l’âge de 16 ans, en laissant derrière elle sa mère, avec la promesse de la rendre fière.

Qui dit environnement occidental dit malheureusement souvent, environnement ignorant de l’Afrique. Reelia Kouevi n’échappe donc pas au lycée aux questions du type : « Est-ce que vous avez des maisons là d’où tu viens ? » et autres réflexions énervantes. Evidemment c’est le genre de choses que subissent beaucoup d’Africains en terre étrangère. Mais en grandissant, Reelia se rendit progressivement compte que cette ignorance n’était pas totalement de la faute de ces enfants.

L'Occident n’était pas suffisamment exposé à une réalité positive africaine Cliquez pour tweeter

Elle se mit à réfléchir à comment faire entendre la voix de l’Afrique à son échelle.

Et des idées n’ont pas tardé à germer. Encouragée par l’un de ses professeurs, elle commença par prendre des cours de théâtre et de mannequinat. Mais réalisa bien vite que les bonnes opportunités étaient rares. Alors plutôt que d’attendre de se voir offrir une chance, elle décida de prendre les choses en main et de sortir des sentiers battus.

Elle se mit à enseigner à des amies ce qu’elle avait appris en école de mannequinat. Ensemble, elles défilaient à des levées de fonds organisées par des ONG. Les modèles portaient les vêtements d’église que la mère de Reelia lui envoyait depuis le Togo !

Un jour, Reelia Kouevi croqua à pleines dents dans la grosse pomme

New York a été une véritable révélation. Y déménager pour ses études universitaires fut un autre tournant dans la vie de la jeune femme. Tant de diversité, de styles de vie et de liberté l’ont largement inspirée. La grosse pomme a attisé son  besoin de se construire et de construire.

Néanmoins, elle fut encore une fois déçue de découvrir que son Université ne proposait pas un seul cours de design. Mais il n’était toujours pas question de se laisser freiner. Elle avait une mission : apporter un peu (beaucoup) de son continent à la fashion world.

Reelia Kouevi © Neef Fresh
Collection « The Africa We Love »

Un jour, pendant sa 2ème année, elle se rendit dans une boutique « Tout à 1$ » et choisit une décoration de Noël, qu’elle transforma en une paire de boucles d’oreille… qui firent le plus bel effet parmi ses amis.

Unique By Reelia venait de naître.

« Mon but était de commencer petit, d’avancer prudemment, pour qu’à l’obtention de mon diplôme, je me sois constituée une petite base de personnes qui connaissent et apprécient mon travail. Mais Dieu avait d’autres plans ».

Elle passait ses nuits dans son dortoir à customiser tout ce qui pouvait l’être, jusqu’à ce que les recettes de ses ventes lui permirent d’acquérir du matériel pour laisser libre cours à son imagination. Les commandes suivaient à un rythme inespéré, et bientôt Unique by Reelia commença à recevoir des invitations à des événements mode.

La créatrice vit avec bonheur sa marque se construire de jour en jour. Chaque vente conclue représentait pour elle une motivation pour faire mieux, apporter plus de soin et créer des concepts différents.

 Tout n’a pourtant pas toujours été rose

Légère ombre au tableau, plus la marque se faisait connaître, plus il lui devenait compliqué de concilier la vie de créatrice-entrepreneure avec ses études en sociologie qu’elle ne voulait certainement pas sacrifier.

« Je me rappelle de ces jours où j’avais des shootings avec des magazines et des cours au même moment, et où je devais apporter ma caisse d’accessoires à l’école pour que quelqu’un vienne les récupérer. Ou ce jour où je revenais d’un show à Miami et que dès ma descente d’avion, j’ai filé à l’école avec mes valises pour passer un examen. La liste est longue ».

Mais Reelia Kouevi ne regrette pas une seule de ces expériences, car pour elle, en tant que femme noire vivant aux Etats-Unis, poursuivre ses rêves et être académiquement éduquée sont deux choses qui se valent. Elle décroche ainsi parallèlement son diplôme en Sociologie.

Reelia Kouevi © Neef Fresh
Reelia Kouevi à l’obtention de son diplôme

Le travail acharné, l’authenticité de ses créations en plus de l’identité visuelle élégante qui les accompagne, font de plus en plus de lumière sur la marque. Elle enchaîne les défilés et se fait remarquer par les plus grands. Adama Paris, créatrice de renom et l’une des plus grandes inspirations de Reelia sélectionne cette dernière pour participer à la Black Fashion Week de Montréal au Canada en 2015. « Les frais de participation s’élevaient à 3000$. Je n’avais pas cette somme, mais je pouvais comme toujours compter sur le soutien de mes proches qui m’ont aidée à la rassembler ».

Ce fut pour elle une expérience inoubliable. L’occasion aussi de mettre la lumière sur son métier d’accessoiriste, souvent minimisé devant celui de styliste. Elle voulait à tout prix que le fruit de ses mains soit valorisé, car elle était avant tout la première fan de son travail. Encore aujourd’hui, il lui arrive de verser des larmes quand l’une de ses pièces quitte son imagination pour se matérialiser entre ses mains.

Unique By Reelia se retrouve sur de plus en plus de collaborations et accessoirise désormais les stars.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

A chaque pièce son histoire

Comme ces talentueux artistes Africains dont nous vous parlions ici, Reelia ne crée pas pour le simple plaisir de le faire. Le processus est presque vital pour elle car c’est de cette manière qu’elle crie ses émotions.

« Tous les challenges que j’expérimente au quotidien inspirent mon art. Que ce soit un défilé, la direction d’un shooting  ou la création d’un bijou, il y a toujours derrière un lien avec ma famille, mes amis, ou même l’actualité du moment »

En 2014, alors qu’elle organisait son retour à Lomé avec sa famille pour la première fois depuis 7 ans, la vie en décida autrement. Sa mère ou comme elle l’appelle, son ange, s’en alla. Malgré la distance, le lien entre elles n’avait fait que se renforcer avec le temps et elle planifiait dans les moindres détails les retrouvailles tant attendues. Alors le coup fut très dur. Elle avait besoin d’un exutoire, et elle le trouva dans son art. « Un jour que je voulais mettre en profil l’image d’un ange noire, j’ai cherché en vain sur Internet. Du coup j’ai décidé de la créer ».

Elle se consacra à la création de pièces qui puissent refléter l’héritage de sa mère et incarner tout ce qui la représentait : la générosité, la paix, la beauté, l’amour. Le résultat fut la sortie en 2015 d’une collection de colliers d’inspiration Maasaï. Dans la culture de ces peuples du Kenya et de la Tanzanie, une mère passe un collier au cou de sa fille le jour de son mariage, et cette fille le transmettra ensuite à sa propre fille. C’est ainsi que Reelia voit l’amour maternel, transmis de génération en génération, inconditionnel et immortel. Elle eut la chance d’immortaliser cette collection avec la bonne personne.

« J’ai travaillé avec un modèle incroyable. Amina venait aussi de perdre un ange, son frère. Elle a pleuré avec moi et nous nous sommes soutenues comme des sœurs. Personne n’aurait mieux fait ça qu’elle »

Reelia Kouevi © Neef Fresh
©Island Boi Photography

Une formule magique derrière le succès ?

On peut en effet se demander si la vision et l’ambition seules suffisent pour réussir à concilier une vie familiale, des études, faire fleurir un business etc… Reelia Kouevi  pense qu’ils occupent une part importante dans son avancée. Atteindre ses objectifs n’est pas primordial seulement pour elle, mais également indispensable afin d’être un exemple pour tous les jeunes hommes et femmes, africains en particulier qui vivent ou appréhendent pareille vie. Montrer que c’est dur mais POSSIBLE : « Je suis tout sauf une superwoman mais je gère. La clé c’est d’être capable et déterminé. Et de ne surtout laisser personne vous détourner de votre objectif ».

Du reste, se former à son domaine demeure également d’une haute importance. Elle valorise la formation, car cela permet de se perfectionner et de découvrir différentes stratégies. Bien qu’elle n’ait pas fait d’école de mode, elle pense qu’il n’est pas trop tard pour réécrire l’histoire.

Les choses évoluent tous les jours, alors il faut constamment mettre à jour ses cartes maîtresses. Se former à sa passion permet de se perfectionner Cliquez pour tweeter

Uniques… ce que nous sommes

Une phrase qui décrit parfaitement la marque Unique By Reelia vient de Michael Kors, qui dit que l’accessoire est le point d’exclamation nécessaire pour compléter une tenue. Les anglophones nomment ce genre de parures « statement accessories », ce qui signifie accessoires expressifs. En clair, c’est le « petit » détail qui aura le pouvoir de dégager quelque chose de majestueux, et au passage booster la confiance en soi de celui ou celle qui le porte. C’est d’ailleurs l’essence même d’Unique By Reelia.

« Chacun de nous est unique en son genre. Cette unicité se retrouve dans notre apparence et dans notre personnalité, mais elle est renforcée par nos différences ethniques et culturelles. Je puise donc des cultures kenyanes, nigerianes, tanzaniennes, sud-africaines et autres pour révéler l’audace, la force, et la beauté de mes clients ».

Reelia Kouevi
©Fest Africa Usa 2016

La suite de l’histoire…

Reelia Kouevi n’est pas le genre à dormir sur ses lauriers. A 26 ans, en plus de la marque qu’elle dirige, elle est aujourd’hui blogueuseyoutubeuse et professeure dans une école élémentaire.  « C’est ma manière de rendre un peu de tout ce que j’ai reçu et en plus j’adore les enfants ». Mais d’ici un an, elle se voit se consacrer à 100% à Unique By Reelia en temps qu’activité à temps plein, ouvrir une boutique, développer sa chaîne YouTube, rentrer en Afrique…

Parlant du pays qu’elle a cœur à représenter, le Togo, Reelia assure avec émotion qu’y revenir et faire réellement découvrir son travail est un rêve qu’elle chérit. Et quand elle ferme les yeux, elle voit sa marque atteindre le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Libéria  etc…

Reelia Kouevi
Reelia Kouevi à son retour au Togo © Jojo Photography

Tu as forcément un.e ami.e avec des rêves de grandeur qui doit lire cet article 😉

Vote 1

Laisser un commentaire