15 Sales Habitudes Financières Qui Nous Maintiennent Dans la Galère

La galère est une période particulière où l’être humain se redécouvre une âme d’économiste. C’est une alchimie des portefeuilles qui transforme l’or en cuir et l’argent en odeur. On sait que des billets sont passés par là mais ce qui est sûr c’est qu’ils ne sont plus là. Pour beaucoup, cette période rime avec spaghetti, eau du robinet, gari, citron et citations de motivation.

Oui, on a tous connu la galère. C’est comme une amie qui vient vous saluer de temps en temps, avec ses soucis. On veut bien la chasser mais c’est qu’elle sait comment rester. L’Évangile du Galérien, vade-mecum de tout Galérien qui se dit la vérité, met cependant en garde contre quelques tentations néfastes du malin dont le but est de nous empêcher de réaliser nos rêves. Voici pour vous les 15 habitudes financières qui font de la galère un coloc encombrant.

1- Manger tout le temps dehors

C’est vrai que rentrer à la maison, tout(e) fatigué(e) et se mettre à cuisiner n’est pas très reluisant. Mais chaque repas payé dehors c’est 2-3 repas que tu peux faire chez toi. L’argent que tu dépenses dans un restaurant, un maquis ou chez un Diallo peut te servir à manger deux fois plus à la maison. Et même mieux. La flemme, c’est mal. En 30-45 min, tu t’es déjà fait un petit plat et tu peux te poser devant Netflix et chiller OKLM.

2- Gaspiller de l’argent sur des objets de frime

La mode c’est ce qui se démode. Tu n’as pas besoin de cette montre. Tu as déjà un téléphone portable qui te donne l’heure, la date, le fuseau horaire, le sens du vent et même la météo. Tu n’as pas besoin de cette nouvelle paire. D’abord elle coûte trop chère, ensuite elle ne te servira que pour les grandes occasions. Quand tu auras assez de moyens, tu pourras te la prendre et même marcher dans la boue avec.

Il n’y a que les pauvres qui jouent aux riches. La frime est une mauvaise conseillère. Une vraie Michto. Elle te fera dépenser tout ton argent pour quelques commentaires : « Bro, t’es frais« , « Meuf, t’es fraiche« . Mais ça ne paye pas. Au final, tu es frais mais t’as même pas de quoi te payer de l’eau. C’est triste.

Donc tu es frais mais tu ne peux pas te payer du PureWata…

3- Dépenser sur des expériences dont on n’a pas les moyens

Aller aux Iles Caïmans pour voir des dauphins ? Ou faire le tour du Bénin à Zem ? Tout ceci peut attendre. Bien que certaines expériences soient très enrichissantes, elles peuvent aussi t’appauvrir. Notamment si tu investis la totalité de tes moyens sans penser au lendemain.

4- Payer une voiture dont on n’a pas les moyens

Il n’y a aucun mal à prendre Zem. Une voiture, ce n’est pas juste la musique à fond, les jantes lustrées et la Souague. C’est aussi l’essence chaque jour, l’entretien, les paperasses, les taxes, les problèmes de moteur, les imprévus : en gros, une voiture, c’est les moyens. Si tu n’es pas en mesure d’avoir un budget précis dédié à une caisse, ne te gêne même pas : Sors dans la rue, appelle ton Zem et oublie le reste. Un jour, tu auras taffé assez fort pour te le permettre.

5- Garder tout son argent sur un seul compte bancaire

Et un jour, retrait après retrait, pensant qu’il avait encore de la marge, le Galérien finit par vider son compte en banque. Avoir une seule source de stockage de son blé, c’est risquer de le perdre en entier. Ce que tu peux faire, c’est diviser en plusieurs parts ton revenu : Stockage dépenses courantes ==> Portefeuilles, porte-monnaies, dans ton soutif ou ton boxer : C’est toi qui voit. Stockage économie ==> Un compte bancaire de préférence ou encore un livret épargne, un compte Mobile Money. Ne fais pas comme le mec qui a planqué ses billets dans son jardin et les a retrouvés rongés par les termites. Stockage global ==> Un compte bancaire + beaucoup de prières.

Si une banque peut faire faillite, personne n’est à l’abri 🙁

6- Ne pas faire le point de ce qu’on dépense

Voilà à quoi te serviront les années à limer tes fesses en cours de maths. Tu dois tenir une comptabilité de tes dépenses et de tes recettes. Combien t’a coûté cette course au supermarché ? Tu avais combien au début du mois ? Comment tu as dépensé tes sous ? Combien tu as gagné ? Combien il te reste ? Où passe ton argent ? La comptabilité t’aide à mieux gérer tes sous et à savoir exactement ce que tu dépenses. Ça rend plus riche. Essaies, c’est magique.

7- Ne jamais négocier son salaire

En tant que créatif, talent ou passionné, tu dois définir ta valeur…et la négocier quand il le faut. Même si tu es en recherche désespérée d’un taf, tu ne devrais pas te brader. Ou te vendre moins cher comme on dit . Ton salaire c’est ce qui te nourrit : toutes tes dépenses, ton train de vie, la viabilité de tes projets naissent de cette source de revenue. Il doit être en mesure de couvrir tes besoins et de te permettre éventuellement d’économiser. Tu as besoin d’argent. Tu dois savoir te vendre. C’est simple. Mais on y reviendra dans un prochain article.

8- Avoir une addiction

L’addiction se définit comme la dépendance d’une personne à une substance ou une activité génératrice de plaisir, dont elle ne peut plus se passer en dépit de sa propre volonté. Merci Google. L’alcool, les clopes, la dope, la bouffe, le shopping ou même les jeux vidéos : Bref, tant que tu ne peux pas t’empêcher de dépenser des fortunes dans une chose : c’est une addiction. Le risque avec les addictions c’est qu’elles contrôlent nos portefeuilles. De ce fait, tu peux très facilement te retrouver à dépenser tout ton fric pour elles parce qu’elles te donnent un petit plaisir dont tu ne veux pas te passer. Comment t’en sortir ? D’abord, évite d’en avoir. 😅 Ensuite, si tu en as, prévois un budget unique et séparé pour ton péché mignon. Enfin, free yourself. La vraie liberté, c’est ne rien laisser te contrôler.

9- Ne pas épargner

Vivre chaque jour comme si c’était le dernier, ce n’est beau que dans les films. Tu dois être préparé(e) aux surprises et autres déconvenues. L’épargne sert aussi à préparer ton futur. Tu pourras faire ton petit tour du monde à balai si tu cotises assez pour te payer le nouveau Nimbus 2017. Ou ton nouveau téléphone. Ou lancer ta start-up. Ou réaliser tes projets. C’est un peu d’argent fou dans le budget pour économiser pour tes chaussures ou pour le voyage de ta vie. Chaque fois que tu gagnes des sous, mets au moins 1/3 de côté pour ton épargne. Ça vaut aussi pour les Western Union que tu accumules. Bref. Mets l’argent..à terre. 😂

10- Accumuler les dettes

Don’t. Un vrai don’t. Contracter une dette c’est une solution de dernier recours. Car chaque dette est un trou dans ton portefeuille. S’il finit en jarre trouée, c’est la galère qui va s’installer pour de bon. Evite au maximum d’emprunter de l’argent ou de payer à crédit. Pour cela, il est important de vivre selon tes moyens. Si tes dépenses sont supérieures à tes revenus, il y a un problème. Paie tes factures à temps et évite les dépenses superflues.

11- Trop prêter son argent

Ecoute, tu n’es pas Mère Teresa. Et même si tu l’étais, il y a des limites. Tu ne peux pas prêter tout ce que tu as à tes amis. Parce que rien ne t’assure qu’ils te rembourseront aussi vite que promis et il faut bien que tu manges. Sache faire la part entre aider un ami et faroter un ami. Ce n’est pas du tout la même chose. Pour faroter, il faut avoir l’argent. Si tu n’en as pas, prête dans la mesure de tes moyens et aide d’une autre manière.

12- Se comparer aux gens sur les réseaux sociaux

Le filtre est toujours plus beau ailleurs. On est d’accord que tout ce qui brille n’est pas de l’or. Alors pourquoi passer son temps à comparer sa vie à celles des autres sur les réseaux sociaux ? C’est une manière de nous complexer, de nous donner des réflexions et pensées nocives qui engendrent de l’envie qui elle-même donne la galère. Le complexe rend prisonnier. Comment ? Bah, tu auras envie de montrer aux gens sur Snapchat, Instagram et Facebook que tu vis la vie de Louga. Mais entre nous, c’est une fausse illusion qui peut te coûter très cher. Assume ta galère. Assume ta galère Cliquer Pour Twitter

Tu te retrouveras très vite à vivre au dessus de tes moyens pour maintenir cette image qui n’est qu’un reflet de tes frustrations. L’envie, c’est mal. Réduis le temps que tu passes sur les réseaux sociaux, si ça te fout le seum de voir les publications de tes potes, où ils ont l’air d’être heureux et d’avoir tout ce qu’il te faut. Tu ne sais pas comment ils vivent réellement et puis, de toute façon, ce n’est pas ton problème. Tu peux aussi les unfollow/mute et penser plutôt à comment te faire assez de thunes pour vivre la vie de tes rêves. Tout se passe dans ta tête. Et dans tes bras. Parce que oui, il faut bosser pour vivre la vie de Louga.

13- Ne pas dire non aux sorties intempestives entre amis

Ce n’est pas parce que tes amis ont les moyens de sortir que toi aussi. On est tous venus en détail sur terre. Il faut avoir les moyens de sa politique. Si tu veux faire la fête à fond, il faut en avoir la capacité. Les sorties intempestives sont des charges financières qui peuvent se révéler très lourdes.

Entre l’argent du transport, le prix des clopes, le prix de la Vodka, du Mojito voire de la Desperado, tu peux banalement dépenser en une soirée ( et en plusieurs ), ton budget d’un mois. Or, c’est un petit moment de plaisir que tu peux facilement recréer chez toi avec de l’eau sucrée ( ou du Sodabi : encore moins cher ), ta playlist, ton pyjama et toi-même : Be your own private dancer ! Oui, tu as le pouvoir de dire Non.

Le sens des priorités c’est aussi faire attention à nos distractions pour qu’elles ne deviennent pas des dispersions financières.  Ce n’est pas parce que tu ne sors pas que tu ne vis pas. Ce n'est pas parce que tu ne sors pas que tu ne vis pas. Cliquer Pour Twitter

14- Ne pas prendre soin de sa santé

On ne se rend pas toujours compte mais prendre soin de notre santé, c’est économiser beaucoup d’argent. Il est important de faire attention à notre alimentation, d’éviter nos intolérances alimentaires ( si tu n’aimes pas le lait, ne bois pas du lait. C’est simple ), de dormir sous moustiquaire ( ou de passer la crème anti-moustique ) ou encore de faire du sport.

Un petit jogging sur place, du yoga ou encore des abdos matinaux, ça peut très vite te sauver de la galère. Parce que le jour où ton corps se fatigue de toutes les conneries que tu lui fais avaler, tu vas le payer très cher. (Au sens propre comme au sens figuré 😂).

15- Toujours se plaindre de sa galère

A quoi ça sert ? A quoi ça te sert de ressasser les mêmes pensées ? Oui, tu es en galère. Et puis quoi ? Te plaindre te rapportera de l’argent ? La complainte n’est pas un hit. Aucun royalty en vue, mec. La meilleure manière de sortir de la galère, c’est de penser à sortir de la galère. CQFD.

En bref, tu trouves une solution. Un boulot à court terme ? Faire Zem ? Bosser dans une station service ? Un supermarché ? Vendre ton expertise ou bosser comme un taré ? Note ce dont tu as besoin quand tu en galère. C’est dans la galère qu’on a les meilleures idées. On ne pense mieux à son avenir que lorsque qu’on est seul avec son ventre, me disait Dove’n’D du WAHH. Il s’agit de prédisposer son esprit à la réussite, en passant plus de temps à trouver des solutions. Le choix te revient en fin de compte puisque tu es le maitre de ton destin. On ne pense mieux à son avenir que lorsque qu'on est seul avec son ventre. Cliquer Pour Twitter

00- Le conseil Bonus

La monnaie, c’est de la rigueur et de la discipline. Tu as le choix d’orienter ta volonté vers la réalisation de tes ambitions.

Tu as le choix…

Si cet article t’a aidé, aide aussi quelqu’un en le partageant. Peace✌🏾

 

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

Mylène Flicka
Suivez-la

Mylène Flicka

Mylène rêve de changer le monde avec un stylo-à-bille et un clavier Azerty.
Mylène Flicka
Suivez-la

6 Comments

  1. Sympa l’article avec cette petite touche d’humour…faire le tour du Bénin à Zem (really nigga?😹).
    Le clin d’œil à Harry Potter dans le point 9😹
    En tout cas très bel article et vraiment constructif. Continue le bon travail💪
    C’est le Bénin qui gagne.

    Reply

Laisser un commentaire