Comment networker à des évènements sans perdre son temps

Pour beaucoup d’entrepreneurs, aller à des évènements de networking est presque une punition. Moi la première. Me rendre à une soirée où je ne connaissais personne, demander une recommandation, me présenter… les gestes simples d’un bon networker m’ont longtemps tétanisée…

J’avais des bouffées de chaleur, la voix tremblotante et presque les larmes au yeux (ça m’arrive encore un peu lors de rendez-vous très importants). Pourtant networker doit faire partie du b-a ba de tout entrepreneur.   

Je te le concède, se rendre tout.e seul.e à ton premier (ou les suivants) cocktail-réseau, ne pas savoir exactement quoi faire, ni comment te comporter pour que cet événement soit fructueux, peut être assez stressant, parfois même gênant.

Les liens que tu crées aujourd’hui, t'emmèneront peut être un emploi, ou des clients demain.  Cliquez pour tweeter

Qu’est-ce que networker ?

Pour rappel, le networking ou réseautage (oui c’est plus stylé en anglais), est le fait de rentrer en relation avec un grand nombre de personnes pour constituer ce que l’on appelle un réseau.

représentation d'un réseau, network de personnes

Se créer un réseau intéressant demande du temps, et de la patience. En effet, il ne faut pas perdre de vue que le networking se base avant toute chose sur un rapport basé sur la confiance, et l’échange. Si ton objectif est, à terme, de développer un réseau et éventuellement dégager des opportunités d’affaires, il convient de respecter quelques grands principes simples, mais qui ont fait leurs preuves !

Alors comment networker comme un pro ?

Participer à un événement de networking, c’est comme un entretien d’embauche, ça se prépare en amont.

    En amont de l’événement

Définis tes objectifs

Commence par identifier l’organisateur de l’événement et si besoin rentre en contact avec lui. Faites-lui part de ton intérêt pour l’événement qu’il organise. Une fois sur place, va à sa rencontre ! Si le courant passe, il y a de fortes chances qu’il prenne lui-même l’initiative de te présenter à d’autres personnes.

Ensuite définis tes objectifs.

  • Quelles sont tes attentes ?
  • Que pourrait t’apporter cet événement ?
  • Pourquoi veux tu y aller (pour obtenir un entretien, un conseil ou un contact) ?

Pour te faciliter la tâche passe au crible la programmation :

  • Quels sont les intervenants ?
  • Qui sera présent ?
  • À qui voudrais-tu absolument parler et pourquoi ?

Prépare et peaufine ta présentation

N’hésite pas à « pitcher » ta présentation : simple, rapide, concise mais néanmoins complète :  on doit pouvoir comprendre ce que tu fais en 30 secondes. Oui il faut séduire mais n’en fait pas trop. Reste toi-même.

Tu es une étoile, tu ne peux que briller en étant toi-même.  Cliquez pour tweeter
répéter son pitch devant le miroir

Apprends à « pitcher » !

Tu aura seulement quelques minutes pour faire une première impression marquante.

Prends le temps de travailler ta phrase d’accroche, cette phrase qui te résume et qui résume ton activité. Parle de ton activité mais n’oublie pas de parler de toi. On doit ressentir ta personnalité, ton flow, et ta vibe. Donne envie d’en découvrir plus !

Astuce 

elevator pitch

Pas besoin d’être le roi de la tchatche pour réussir son elevator
pitch
 ! Le principe ? Tu es dans un ascenseur avec le grand patron de ton entreprise. Tu sais que tu ne le recroiseras pas avant un moment. C’est la chance de ta vie. Tu as, le temps de la montée, une minute à peine pour lui présenter ton projet et le convaincre.

N’oublie pas : l’important est d’arriver à être bref et impactant. Cliquez pour tweeter

    Pendant l’événement

Respecte les horaires d’arrivée et de départ 

Un événement networking, même informel, demeure un événement professionnel. On n’oublie jamais la ponctualité. De plus, si tu es un peu timide, arriver dès l’ouverture de la soirée sera tout à ton avantage : il est toujours plus facile d’aborder les professionnels et de créer du lien lorsque le nombre de participants est réduit. 

sois à l'heure

Ose briser la glace !

Oui je sais, prendre l’initiative du premier contact n’est jamais simple quand on est un minimum introverti ! Ton pitch bien préparé avec une petite phrase d’accroche te permettra de briser la glace. Présente-toi en trois minutes, puis laisse la parole aux autres. Sois à l’écoute, curieux de ce que te disent les autres et pose des questions. 

handshake

Quelques questions qui font toujours mouche

  • Qu’est-ce qui vous plaît dans ce que vous faites ? 
  • Quel conseil vous donneriez à quelqu’un qui démarre ? 
  • Quelles peurs avez-vous surmontées ? 
  • Qu’est-ce qui vous a donné envie de lancer ce projet ?

Aie confiance et sois accessible

Pas facile : tu e arrivé.e il y a déjà 20 minutes, et personne ne t’a encore adressé la parole.

Pas de panique. Ne te dirige pas vers le bar en rasant les murs, l’idée est de rester calme, la tête haute, de balayer l’assemblée des yeux, jusqu’à croiser un regard, et à qui tu peux adresser un grand sourire, histoire de briser la glace, encore une fois.

Tu dégagereras tout de suite quelque chose qui te rendra très accessible, et les gens viendront à toi. 

À ne pas faire

Si à un moment donné tu te send très seul.e, ne pique pas du nez sur ton smartphone, ça t’isolerait encore plus.

    Après l’événement

L’après événement est tout aussi important. Fais un suivi dans les vingt-quatre heures qui suivent la rencontre. Contacte ceux avec qui tu as échangé : envoie un petit mail personnalisé ou ajoute-les sur un réseau social professionnel, accompagné d’un message pour les remercier, pour garder le contact ou tout simplement pour poursuivre votre discussion. Ne laisse pas trop de jours couler au risque que ton interlocuteur ne se souvienne plus de toi.

Un réseau, c’est comme l’amitié et l’amour, ça s’entretient ! Cliquez pour tweeter

Bonus : les petits plus du bon networker

Soigne ta présence sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, comme le dit si bien leur nom, sont des espaces intéressants pour networker. Ils ont été créés pour développer et entretenir nos réseaux (amis, famille, collègues). Il y a quelques temps on te donnait des conseils pour cartonner sur Twitter mais sais-tu quels sont les meilleures plateformes pour networker ?

utiliser les réseaux sociaux pour networker

En tant que professionnel, si il y a bien un réseau où tu dois être c’est LinkedIn. Ce réseau social professionnel regorge de fonctionnalités & d’astuces cachées qui peuvent te permettre de trouver les bons contacts et donc d’agrandir ton réseau. Veille à avoir un profil parfaitement à jour (et bien rempli) et n’hésite pas à publier tes travaux ou à donner un lien vers ton book, si tu es un créatif. 

LinkedIn est l’Outil par excellence pour networker. Cliquez pour tweeter
pourquoi networker sur linkedin

Si tu es un créatif, toi-même tu sais que Instagram is bae, n’est-ce pas ? Que tu sois décorateur, dessinateur, event planner, coiffeuse, styliste, chanteur, cuisinier, photographe, etc. et que tu as des choses à montrer, c’est bien sur Instagram que tu peux (je dirais même que tu DOIS) le faire. Comme l’artiste Sartai, l’influenceuse Eva Schmutz, la créatrice Lafalaisedionn ou encore le photographe derrière from_abidjan, soigne ton feed et tes photos.

Créer un compte Instagram c’est avoir une visibilité virtuelle, et cela est très important. Utilise ton compte comme un book, fais attention à la qualité des contenus que tu poste, soit actif, suis les comptes qui t’intéresse mais surtout commente leurs publications, rentre dans leur DM pour discuter. Instagram est aujourd’hui un bon moyen de networker, de trouver des clients et de te faire connaître. Perso c’est sur Insta que j’ai eu mon premier contrat de community manager quand je me suis lancée en Freelance. Crois-moi, ça marche.

Sors ta carte de visite si nécessaire

Dans les évènements où je suis allée, on m’a souvent donné des cartes de visite dont je ne voulais pas ! Pourquoi donner sa carte si la personne d’en face ne la souhaite pas ? C’est gâché. Je suis sure que tu connais cette personne qui ne peut jamais ressortir d’un événement ou d’un salon sans avoir fait le pleins de dépliants et de cartes de visites….

Rappelle-toi ce n’est pas une priorité. N’échange tes cartes qu’avec les personnes avec qui tu as senti une affinité et établi un réel contact. Sinon
ils ne feront rien de ta carte (qui n’est pas gratuite à imprimer, n’est-ce pas ?) et tu ne ferais rien de la leur non plus. Perte de temps. 

Cependant, n’hésite pas à faire le plein de munitions. Fais attention d’avoir des cartes de visites en bon état (avec contacts à jour, c’est très énervant d’appeler un numéro qui n’est plus attribué et je ne parle même pas des mails). Si tu participes à un salon, en tant qu’exposant, par exemple et que tu as moyens, ne lésine pas sur les goodies : stylos, petit calendrier, balles anti-stress, pins…tout le monde adore ça.

goodies

Va seulement faire du networking là où tu en as vraiment envie

Que ce soit à une conférence ou lors d’une rencontre dans un café, dis OUI uniquement aux évènements que tu as envie de suivre. Ne te force surtout pas à aller aux évènements qui ne t’emballent pas. Et surtout, garde en tête que ces rencontres de networking ne sont pas là pour vendre tes produits ou services (même si bien entendu tu leur diras ce que tu fais), mais bien pour rencontrer d’autres personnes; ces personnes deviendront alors, peut-être, des prospects, des partenaires ou même des amis. Qui sait !

Quels lieux pour networker ?

Afterwork, conférences, inaugurations, salons, remises de prix, expositions, événements organisés par des influenceurs, etc. les opportunités de networker sont nombreuses.

A toi de déterminer quels sont les événements qui te permettront de créer un réseau d’échange de valeurs en fonction de tes besoins, de ton domaine et de tes affinités.

networker

Sors de ta zone de confort et varie les lieux afin d’augmenter tes chances de faire de nouvelles rencontres. Challenge-toi !

Partage ce kit du survivant puis jette toi dans la mêlée !

Laisser un commentaire