Quels agrégateurs de paiement pour sa boutique en ligne ?

En vérité je vous le dis : à cette ère ou le numérique supplante de plus en plus le quotidien et les réalités de tout un chacun, il devient indispensable quand on développe une idée ou un projet, de penser à son aspect digital et surtout digitalement monétisable (Paiement…must be available).

Je m’adresse cordialement ou peut-être pas, à toi qui souhaite ou envisage créer ta propre boutique en ligne ou l’a déjà fait. Pour infos, une boutique en ligne ne se résume pas seulement à vendre ton douévi ou ton Kanvô sur une plateforme. A partir du moment ou tu proposes un service, un programme comme le Irawo Taka ou autre qui nécessite de l’argent en contre partie, alors tu as besoin d’agrégateurs de paiement.

Entre nous, on sait que penser à Paypal ou les virements bancaires ce n’est pas toujours évident. Surtout quand il y a MoMo (Mobile Money) que tu traînes sur ton mobile comme l’amour de ta vie.

Tu vas donc jeter ici, un coup d’œil sur des solutions de paiement qui exploitent les habitudes de consommations aujourd’hui.

Cependant, … Warning !

Avant de te lancer dans la sélection de (nouveaux) agrégateurs de paiement, il est important de prendre en compte certains facteurs. Notamment le marché cible. A qui tu veux vendre ? Ceux de ton pays ? Ou à l’international ? C’est principalement le facteur clé dans la mesure ou les agrégateurs de paiement ne régissent pas le même pays. Certains sont propres à un pays, d’autre à une zone communautaire ou régional.

Pour le coup, nous, on va justement s’intéresser à l’Afrique. Et surtout l’Afrique de l’Ouest. En commençant par :

Fédérer l’Afrique avec le paiement via Fedapay

Initialement conçu en tant que réponse spécifique pour les besoins en modalité de payement en ligne au Bénin, Fedapay est un agrégateur qui comme une bactérie (saine) se laisse cultivée pour prendre plus d’ampleur. Cet agrégateur est non seulement disponible sous une forme web priorisant la gestion de compte marchand mais aussi comme un API intégrable par les développeurs pour répondre aux soucis de paiement en ligne sur leurs sites ou plateformes.

Pour le moment présent au Bénin, en Côte d’Ivoire et au Sénégal, Fedapay offre aujourd’hui une plus grande variété de solutions dans la direction du paiement en ligne. Mais au-delà de cela, FedaPay s’investit aussi dans le quotidien des grandes entreprises avec Feda Connect qui donne la possibilité à ces structures d’avoir accès à des outils qui facilitent l’expérience client/ utilisateur à délivrer.

Donc au delà d’avoir un simple agrégateur de paiement, tu peux aussi souscrire à des services qui t’aide dans la gestion de ton business.

Let me Touch Pay !

Si FedaPay est né au Bénin et s’est laissé emporter au Sénégal, cette solution de paiement, elle, est tout droit sorti de mère Dakar fille Sénégalaise. Elle est connue sous le nom de « Touch Pay ». Et elle est aussi une interface qui permet aux boutiques en ligne d’agréer plusieurs moyens de paiement. Non seulement disponible sous version web mais aussi sous forme d’application, Touch Pay comme ses deux prédécesseurs dispose d’API intégrables afin d’accepter des paiements pour ceux qui souhaitent développer leur propre interfaces et boutique en ligne.

Le plus avec Touch Pay est le Bulk Payment. C’est une interface unique qui permet d’effectuer des paiements de masse comme par exemple payer les salaires de tout un personnel vers des espaces de stockages/ portefeuilles publics ou privés de cryptomonnaie principalement (ou d’autre nature de de monnaie). Le principe du Bulk Payment réside essentiellement dans la possibilité d’effectuer plusieurs transactions en une seule. C’est un peu une partouze financière.

Touch Pay est disponible dans sept (07) pays africains que sont le Sénégal bien évidemment, la Cote d’Ivoire, le Burkina Faso, le Cameroun, le Mali, la Guinée Conakry et le Kenya.  

KkiaPay le paiement made in Benin for Benin !

Je vais finir par croire qu’il suffit d’ajouter un suffixe « Pay » et tu perce dans le « game » des agrégateurs de paiement. Mais bon, pour en revenir aux faits, KkiaPay est un agrégateur de paiement développé par Open Si une start-up béninoise. La différence avec ses prédécesseurs est que KkiaPay se veut fidèle (Ah la fidélité quand elle te tient). Kkiapay n’a d’yeux que pour faciliter les paiements à l’intérieur du Bénin. Enfin, elle ne semble pas encore jeter son dévolu vers d’autres promises.

Ainsi, KkiaPay regroupe les différents moyens de paiement mobile mais aussi par carte bancaire et offre de ce fait un moyen plus simple de te faire payer par tout type de clients. A la seule condition que ton marché soit béninois.

WeCashUp : Réconcilier l’Afrique et le e-Commerce

Rien qu’à ce nom, tu as déjà l’impression de danser le Reggae avec des liasses de billets.

Enfin, pour être plus sérieux, WeCashUp est une plateforme universelle de paiement qui nous vient tout droit du Cameroun. WeCashUp, c’est plus d’une centaine de solutions de paiement Mobile Money mais aussi bancaires réunis sous un API (Interface de Programmation Applicative) unique. Près de trente-six (36) pays africains sont couverts. Par exemple le Bénin, Le Burkina Faso, le Sénégal, le Gabon, le Ghana, la Cote d’Ivoire, le Malawi. Cet agrégateur se veut littéralement être une plateforme et un API de conciliation de l’Afrique avec l’E-Commerce.

Et Pour finir, le combo Perfect Money-Izichange !

Si tu es trader, il y a plus de chance que tu en ai déjà entendu parler et que en sois adepte.

Perfect Money est un portefeuille électronique qui sert bien aussi de moyen de paiement en ligne. La particularité avec lui est que pour le recharger il va falloir passer par izichange une plateforme de change de la Fintech IZIGROUP qui permet d’avoir accès aux paiements mobiles locaux en Afrique en f CFA.

Ainsi les pays notamment couvert sont ceux qui utilise le F CFA comme le Bénin, le Niger, le Mali, la Cote d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso et bien d’autres Etats membres de l’OHADA (Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires).

Perfect Money dispose aussi d’API intégrables pour la rendre disponible sur tes sites ou boutiques en ligne.

Nous voici donc à la fin de notre Show Cash or Cash !

Et toi, quels sont les agrégateurs de paiement que tu utilises ?

4 réponses

  1. Franchement super Article, et pour ma part je choisirais WeCashUp à cause des avantages qu’ils offrent, à la fois la couverture de 36 Pays et une offre gratuite pendant 1an

  2. Par contre FedaPay n’est pas disponible au Sénégal mais plutôt au Bénin, CIV et Togo (après avoir discuter avec leur équipe support)

  3. Je suis Claudel TOSSA passionné du monde numérique.
    J’avoue très fiable kkiapay.. c’est le moyen électronique de payement que j’utilise le plus.

Laisser un commentaire