6 astuces pour te concentrer et ne plus disperser ton attention

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Yann c’est quelqu’un qui a des tonnes d’idées. Sa spécialité ? Toutes les suivre en même temps pour ne rien terminer au final. Commencer quelque chose, avancer, en entamer une autre, c’est la vie qu’il a choisi. Dans son ordinateur comme dans sa vie, il a toujours plusieurs onglets ouverts simultanément. Résultat : impossible de se concentrer, son attention part dans tous les sens, et rien n’aboutit au point final.

Tu te retrouves un peu, beaucoup dans la description de Yann ? Alors tu es au bon endroit. On te propose aujourd’hui 5 astuces testées et approuvées pour ne pas disperser ton attention et rester focus comme un garde britannique.

1- Ne poursuis pas deux antilopes à la fois

Crédits : Pexels

Trivial n’est-ce pas ? Pourtant pas toujours évident à respecter. Généralement, que tu sois en train de travailler sur un projet, rédiger un rapport ou même faire la vaisselle, il n’est pas rare que ton cerveau pense déjà à une tâche ou idée prochaine. Ce n’est pas mauvais, c’est même bon signe. C’est la preuve que tu es très stimulé(e). Cependant, cela veut dire que le moment présent et donc la tâche en cours ne bénéficie pas de toute ton attention et n’est pas conduite avec un soin total. Et puis ton cerveau s’épuise à force.

C’est beau d’avoir des idées, mais toutes ne se valent pas. L’astuce simple pour ne pas les oublier, c’est de simplement les noter. Ca doit devenir une règle pour toi, toujours noter ces idées et réflexions spontanées qui te traversent l’esprit. Que tu sois plus carnet de notes ou téléphone, laisse des traces de tes pensées pour y revenir plus tard. Astuce : Pour ton téléphone, utilise des applications comme Google Keep ou Evernote au lieu des applis de notes intégrées à ton téléphone.

Une fois notée, l’idée est safe hors de ton cerveau et tu peux facilement te recentrer sur la tâche qui est en cours.

2- Priorité aux priorités

Si tu as bien suivi l’étape 1 et noté tes idées, l’avantage est que cela te permet ensuite de faire une analyse pour choisir tes priorités. C’est-à-dire les idées qui méritent vraiment ton attention à l’instant T.

Credits : Pexels

Comment choisir quel projet ou activité passe en priorité ? Pour cela, tu peux utiliser différents critères :

  • Par exemple le critère de la longueur : quel est le projet qui serait le plus rapide à exécuter ? Ou au contraire, quel est le projet qui serait le plus long à exécuter ?
  • Un autre critère peut-être celui des finances : quelle est l’activité qui serait la plus vite rentable ? Surtout si par exemple tu as besoin d’argent. Quelle est l’activité qui serait la moins coûteuse à financer ?
  • Tu peux aussi classer en fonction de la motivation : quel est le projet que tu as vraiment envie d’exécuter ? Quel est celui qui te donne la patate ? Plus tu as envie d’exécuter une tâche, meilleure sera ton attention.

Disclaimer : Il est quand même conseillé de se concentrer sur les tâches les moins agréables quand on a le max d’énergie. Ça s’appelle avaler son crapaud !

Bien sûr, il te faut analyser tous ces éléments en fonction de tes attentes et des moyens à ta disposition.

3- Non tu n’es pas multitâche Robocop

Credits : Pexels

Le multitasking est un sujet qui ne fait souvent pas l’unanimité. Certains sont des super-héros capables de jongler entre 15 tâches tandis que d’autres ne peuvent faire 2 choses à la fois. Pourtant, il y a un bon moment que la science a tranché ce problème.

Grâce à une étude de l’université de Stanford en 2009, on sait désormais que le multitasking est un mythe. Le multitasking ne rend pas plus efficace. Au contraire, il fait baisser la productivité d’au moins 40 %. Dans un échantillon de 100 étudiants de Stanford, environ la moitié d’entre eux s’est identifiée comme des multitâches. L’autre moitié ne l’était pas.

Le test a porté sur les capacités d’attention, la capacité de mémoire et la capacité à passer d’une tâche à l’autre. Les multitâches ont obtenu de moins bons résultats à chaque test. De plus, le multitasking fait gaspiller de l’énergie inutilement. Si tu as déjà du mal à rester concentré, le multitasking est une mauvaise idée.

Evite de sauter d’une tâche à une autre, comme vérifier tes comptes et répondre aux mails en même temps. Plutôt, choisis des tâches similaires, regroupe-les et fais-les une par une. Tu te rendras compte que tu es plus efficient ainsi.

4- Etablis des objectifs à court terme

Ton manque de concentration peut également être dû au fait que tu te sentes dépassé par un projet complexe. Dans ce cas, il faudra le décomposer en objectifs à courts termes.

Credits : Pexels

Les objectifs à court terme sont souvent sous-estimés dans les astuces de productivité. Pourtant, ils sont très efficaces pour atteindre les objectifs de long terme. De plus, ils sont les plus faciles à intégrer dans la formule SMART.

  • Spécifique : quelles sont les tâches qu’il faut exactement exécuter ?
  • Mesurable : comment peux-tu mesurer tes progrès ?
  • Atteignable : est-ce réaliste ?
  • Réalisable : pourras-tu respecter la deadline ?
  • Temporellement défini : quelle est la date butoir ?

Lorsque tu n’as pas d’objectifs à court terme, tu n’as pas une vision claire de ce que tu veux atteindre. Ce qui peut donc faire se disperser ton attention. Les objectifs à court terme aident à voir clairement les actions à poser et définissent des lignes directrices spécifiques pour atteindre ses objectifs à long terme.

5- Répète après moi : NON

Eviter de se disperser et savoir dire non, vont de pair. Même si ce n’est pas toujours facile. Savoir dire non ici se réfère au fait de dire non lorsqu’on te sollicite pour une tâche qui pourrait te coûter ta productivité ; mais aussi dire non à toute forme de distractions.

C’est-à-dire, non aux notifications en les bloquant, non au bruit en te mettant dans un environnement adéquat, non à ton esprit quand il commence à penser au fonctionnement des avions.

La concentration ce n’est pas une habileté que certains ont et d’autres non. C’est plutôt comme un muscle qui se travaille avec de l’entraînement et de la discipline.

6- Pomodoro, tu connais ?

Rester concentré te permet d’en faire plus en moins de temps. Si cela semble simple, il n’est pas toujours facile de le mettre en pratique, car la qualité de l’attention diffère d’un individu à un autre.

Pour éviter de te disperser quand tu travailles, essaye de te concentrer durant de petits laps de temps, comme avec la technique du Pomodoro.

Pour le faire, utilise simplement un chronomètre. Règle ton minuteur sur 25 minutes et mets-toi au travail. Lorsque la sonnerie retentit, fais une pause de 5 minutes. Ensuite, règle à nouveau le minuteur et remets-toi au travail.

Une fois que tu as fait quatre tours de ce processus, tu peux faire une pause plus longue, d’environ 20 à 30 minutes. Si tu es du genre très vite distrait, tu peux même commencer par des périodes plus courtes de 15 ou 10 minutes et t’améliorer au fur et à mesure. La technique du Pomodoro est en réalité un bon exercice pour muscler son attention.

En règle générale, le manque de concentration peut vraiment nuire à ta productivité. Mais si tu utilises quotidiennement ces quelques trucs et astuces, tu nous en diras des nouvelles 😉

Un partage ferait grand bien à tous les esprits volatiles autour de toi 😁

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

4 réponses

Laisser un commentaire

.