Challenge Fund : 500 000 Dollars Pour Transformer Le Tourisme Béninois

On attendait l’harmattan mais c’est le challenge Fund qui est venu, semble-t-il, rafraîchir le désert…

La nouvelle est tombée hier. Le gouvernement Béninois en étroite collaboration avec la Banque Mondiale se propose de financer à hauteur de 500 000 Dollars, c’est-à-dire 277 millions 88 mille francs CFA, toute initiative innovante « qui pourrait transformer l’industrie du tourisme « . Selon l’Agence Nationale de promotion des Patrimoines et de développement du Tourisme, le Benin n’a exploité que 2 à 5% de son potentiel en 2016.

Ainsi, le Challenge Fund a été lancé pour rehausser l’attractivité du tourisme au Bénin en résolvant ses problèmes majeurs de gestion, de variété et d’inclusion.

Quel type d’initiatives recherchent-ils ? 🙄

Toutes. Surtout celles qui par leur ingéniosité et leur originalité s’attaquent aux domaines suivants :

  • Service ou attraction touristique
  • Énergies renouvelables, durabilité, accessibilité, mobilité douce
  • Assainissement, gestion et valorisation des déchets, économie circulaire
  • Solutions dématérialisées, applications pour améliorer les services aux touristes
  • Designs innovants de produits, infrastructures et services
  • Constructions durables et respectueuses de l’environnement

sur 7 sites touristiques en développement au Bénin, notamment :

  • Le parc naturel de la Pendjari,
  • Les musées d’Abomey, de Porto Novo et d’Allada,
  • La cité lacustre de Ganvié,
  • La cité historique de Ouidah
  • et la station balnéaire d’Avlekete.

Il y a-t-il des critères de sélection ? 😦

Oui. Techniquement 7 critères. Les projets soumis au Challenge Fund seront jugés en fonction de leur degré d’innovation, de l’impact social et environnemental, de la réplicabilité, de la viabilité financière, du leadership, de la capacité à mobiliser des financements complémentaires et à créer de la valeur et des emplois.

Et qu’est-ce qu’on y gagne concrètement ? 😌

La satisfaction d’avoir contribué au développement de son pays, jusqu’à 500 000 dollars de financement et un accompagnement « sur mesure » comprenant  :

  • Une incubation dans la Cité de l’innovation et du Savoir, Sèmècity
  • L’accès à un espace de travail de qualité
  • Les modules de formation pour les porteurs de projets
  • La mise en réseau avec des professionnels et entreprises
  • Le mentorat ciblé en fonction des besoins exprimés par les entrepreneurs
  • L’accès à un réseau comprenant entrepreneurs, chercheurs, entreprises, etc.
  • L’accès à des sources de financement
  • L’utilisation du Design Lab et du Media Lab
  • La promotion des entités et de leurs réalisations

Néanmoins, il faut souligner que ces 500 000 dollars de financement sont un plafond. Chaque projet devra justifier son besoin de financement, selon la maturité, le stade d’avancement, le potentiel et la portée de sa solution.

La fameuse route des pêches, ⓒ Semecity

Tout le monde peut participer ? 😐

Bizarrement oui. Tout le monde peut y participer pour peu qu’il soit porteur d’un projet entrant dans leurs critères. Les CEOs, les Entrepreneurs et les non-entrepreneurs, les sociétés et associations,  les gens de la Diaspora comme du terroir et même les génies cachés.

L’ambition derrière le Challenge Fund est d’encourager les citoyens à « à réfléchir et expérimenter de nouvelles voies pour répondre aux besoins non satisfaits touchant aux produits, services et cadre de vie offerts aux touristes au Bénin « .

Le hic c’est qu’il faut être prêt à venir au Bénin pour développer le projet si celui-ci est retenu. Et puis ça se comprend. On ne peut pas vouloir transformer le tourisme Béninois en restant loin du Bénin.

Et comment, on relève ce fameux « challenge Fund » ? 😏

C’est plutôt simple quand on suit le rituel.

Il suffit de rassembler les documents suivants qui décrivent votre solution et expose la stratégie de mise en œuvre.

C’est en réalité un « dossier de candidature » qui doit comporter : une description du contexte, la présentation du projet et ses activités, l’innovation proposée, l’impact social, environnemental et/ou culturel,  sa compétitivité et sa capacité à créer des emplois, le business model et autres éléments financiers, un calendrier prévisionnel ainsi qu’une présentation de l’équipe en charge.

Attention, le fichier ne doit pas dépasser 50 Mo. Vous pouvez déjà télécharger ici l’appel à candidature. Ensuite, il faudra choisir un jour ( ou une nuit ) entre aujourd’hui et le 20 Janvier 2018  pour déposer le fichier ici. Et enfin patienter jusqu’au 2 février 2018 pour savoir si vous êtes parmi les semi-finalistes.

« L’idée ne fait pas le projet. A un moment donné, quand on a une idée qui peut changer le quotidien des gens, on prend le risque de la faire connaître  » disait très justement Ola Aminou, notre Golden Girl. Vous avez là une occasion unique d’agir pour redorer le blason de notre pays le Bénin et faire de lui une puissance touristique parmi ses pairs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

One Comment

Laisser un commentaire