Voyage au cœur de l’innovation avec Epitech Bénin

L’énergie était contagieuse ce samedi 10 novembre dernier, à Sèmè City lors d’Epitech Challenge Bénin.  La preuve a été donnée une fois de plus que la jeunesse africaine et celle béninoise en particulier, a résolument emboîté le pas de l’innovation.

C’est un défilé de geeks auquel nous avons assisté dès 10h à la cité-campus de Sèmè City. Nombreux furent-ils à répondre à l’invitation d’ Epitech Bénin à l’occasion de l’édition 2 de son challenge. L’attitude légèrement réservée qu’ils arboraient au début, camouflait bien leur excitation. Car nous l’avons découvert plus tard, chacun de ces esprits brillants était là avec un objectif.

Pour certains, la préoccupation était de trouver voire retrouver leur voie dans la vie professionnelle. D’autres venaient jauger l’expertise de cette nouvelle école en pleine implantation au Bénin. D’autres enfin attendaient simplement que le challenge commencent pour en découdre avec leurs concurrents. Spécialement les revanchards de l’édition passée !

Epitech Challenge Bénin

Tout ce petit monde a trouvé satisfaction ne vous inquiétez pas 😉 Parce que le programme du jour a été on ne peut plus corsé ! Au menu :

On oublie les cahiers

Enfin presque… Le début de l’événement a été l’occasion de présenter le groupe Epitech, avec un accent particulier sur l’offre de formation atypique qu’il propose. Epitech (Ecole Pour l’Informatique et les nouvelles Technologies), se démarque en effet par la pédagogie inversée. Il s’agit d’un système éducatif original axé sur l’apprentissage pratique par les étudiants eux-mêmes, conformément aux besoins du terrain.

Une assistance attentive aux concepts novateurs d’Epitech

Car pour les responsables du groupe, le professionnel formé par Epitech Bénin doit être un synthétiseur de solutions. La formation le prépare donc très vite à devenir autonome et à pouvoir résoudre en équipe toute sorte de problème.

C’est pour cette raison que l’école a fait le choix hardi de ne pas offrir de filières spécifiques à ses étudiants.

« Pour trouver sa place en Afrique et au Bénin, il faut avoir quelque chose de plus. C’est pourquoi l’étudiant qui sort d’Epitech devient un professionnel du monde numérique. Il peut aborder toutes sortes de sujets en informatique». C’est le fondement de la mission d’Epitech.

Une assistance curieuse

L’échange interactif entre les étudiants et les responsables de l’école, a permis d’entrer dans tous les détails, du processus d’inscription aux frais de scolarité en passant par le cursus à prédominance anglophone.

Cette dernière mention n’a évidemment pas manqué de provoquer des murmures dans la salle. Mais les jeunes participants ont été assurés de l’importance d’être formés selon les standards internationaux, pour faire le poids face à leurs pairs de par le monde.

« Nous avons la conviction que nous devons inventer de nouveaux outils de formation adaptés à l’environnement et aux défis du continent ».

Et l’assemblée en a eu un aperçu à travers la suite des activités

Le challenge

« Equipe Akaba, Equipe Gbéhanzin, Equipe Agadja, Equipe Guézo etc… » Les choses sérieuses ont commencé avec la constitution des équipes pour les épreuves. A mesure que les groupes se formaient, on sentait l’air se charger d’une excitation palpable. Puis le coup d’envoi a été donné.

Les participants à l’un des ateliers

Très vite on ne savait plus trop où donner de la tête, et on s’est mis tout simplement à bugger quand ils sont passés en mode acronymes et co : « HTML, MVC, PHP, JavaScript, Frontend etc… ». Oui oui très peu pour nous, merci les gars !

Les challenges se déroulaient simultanément de part et d’autre de la salle. Et il faut avouer que c’était un vrai bonheur d’être témoins de cette passion dynamique. Les participants se sont donnés à cœur joie dans les différents ateliers. D’ailleurs, nos yeux de profanes ont retenu :

  •           La session Google Cardboard : c’était juste bluffant de s’affubler d’un casque de réalité virtuelle pour se retrouver plongé dans un labyrinthe ou un quiz de 15 questions. Une manière fantastique de jouer ! Nous avons hésité à demander si les cours seront donnés à Epitech Bénin grâce à ces casques. Demandez pour nous svp 😀
Session Google Cardboard
  •           La session Jerry : qui a consisté à monter un ordinateur dans un simple bidon. Sous nos yeux ébahis, l’unité centrale mise en place en quelques minutes s’est mise à fonctionner tranquillement. Le genre d’initiative qui fait la part belle à l’environnement grâce au recyclage.
  •          Et bien sûr les épreuves de résolution d’énigmes, de jeux, de programmation avec Raspberry Pi etc..

L’une des choses qui nous ont le plus impressionnés a été de constater l’efficacité de la pédagogie inhabituelle portée par Epitech. Ce mélange de ludique et d’apprentissage a permis à chacun de repartir avec de nouvelles connaissances, sans le poids du cours magistral.

Tout au long des épreuves nous pouvions suivre sur un écran l’évolution des scores, ce qui rajoutait à la pression de chaque équipe, déterminée soit à dépasser celle en avant, soit à maintenir sa place de gagnant. Et bien entendu, la team Irawo jouait son rôle de supporter de tous (et de dégustateur attitré du cocktail :D).

Partie de l’avant dernière place, et au bout d’un challenge très serré, l’équipe Kpengla se hisse finalement à la première place; avec seulement 4 points de plus que son dauphin du jour. Une remontada qui leur fit remporter chacun un abonnement d’un an à un VPS (Virtual Private Server, ndlr), en plus de goodies.

And the winners are !

En fait tout le monde y gagne

Cette seconde édition du challenge a connu un franc succès auprès des participants. Pour James, étudiant en 3e année de génie informatique, les offres et méthodes d’Epitech Bénin seront les catalyseurs d’un boom technologique certain au Bénin. L’événement plus loin a été pour lui l’occasion de se challenger. « Par mes erreurs, j’ai pu découvrir mes limites et identifier les domaines où je dois m’améliorer ».

Parfait, quant à lui a conclu qu’Epitech Bénin permettra d’apporter du neuf à ce que l’on connait et de se développer de manière individuelle comme collective.

Pari gagné donc pour les organisateurs. Car la vision du groupe a été amplement cernée. Celle de participer à la construction d’un écosystème de professionnels compétents en accompagnant des jeunes pousses à « transformer leur passion en expertise ».

Un participant à Epitech Challenge Bénin

Par ailleurs, les responsables nous ont confié avoir déjà repéré des profils intéressants pour leur rentrée prochaine. Nous espérons les retrouver en Mars 2019 lorsque le campus d’Epitech Bénin ouvrira ses portes.

Aujourd’hui, 100% des diplômés du groupe Epitech sont embauchés a leur sortie de l’école. Le bachelor d’Epitech est à la 2ème place dans le classement des meilleures licences en informatique (source: www.meilleures-licences.com).

Staff Epitech

L’écosystème dans lequel sera positionné Epitech Bénin favorisera aux étudiants l’accès à toute une gamme d’outils et de connaissances pour devenir entrepreneur : Innovation hub, fab lab, incubateur, hackathon, conférences et partage d’expérience.

Avec un diplôme reconnu à l’international en plus de l’acquisition de l’anglais à travers la formation, tout étudiant issu d’Epitech Bénin est assuré d’être une force active pour son environnement.

En attendant la rentrée, faites un tour sur le site web d’Epitech pour tout savoir sur cette future pépinière de talents 😉

Vote 3

Laisser un commentaire