Les 05 conseils de Nanawax à un jeune designer

Irawo News espionne les Irawos pour tirer le maximum d’inspiration d’eux. Bond. James Bond. Eh bien, notre 007 a remarqué un petit commentaire incroyable de Maureen Ayité, l’Amazone derrière Nanawax, à un « baby » designer, comme il se décrit lui-même. Morel Aguiar de Akowé ( une marque béninoise de mode ) a semble-t-il, fait une publication controversée, qui n’a pas été forcement appréciée de ses followers. Il a supprimé ladite publication pour en faire une autre dans laquelle il justifie son partage et clarifie ses intentions.

 

 » J’ai juste trouvé que c’était une vérité qui avait été dite. Et en aucun cas je n’oserais me comparer ou comparer #Akôwé à ça. Je n’en ai jamais fait mention donc pardon posez-moi ici. Je suis un baby 🚼 encore. Je ne veux pas me mêler des affaires de grands.  » Morel Aguiar


Plusieurs personnes dont Nanawax ont pris la balle au rebond pour lui donner des avis pertinents sur le business. Bien-sûr, il n’y a rien de mieux qu’un entrepreneur pour connaitre votre « struggle » et dire ce qu’il faut. Le commentaire de Nanawax, c’est 05 conseils très judicieux que nous vous partageons ici.


1- Compare-toi toujours aux plus grands pour espérer atteindre leur niveau.

2-Travaille

pour que les clients fassent la queue devant chez toi comme devant chez Louis Vuitton. Le patron de LV avait dit:  » Il n’y aura jamais de soldes dans nos boutiques. Ou on a les moyens de s’offrir du luxe, ou on ne les a pas. Mais demander à LV de baisser ses prix pour attirer la masse ne nous intéresse pas. » … Malgré ça les gens se battent pour avoir ne serait-ce qu’un seul de ses petits portes-monnaie : Si c’est trop cher pour toi c’est que tu n’es pas le public visé.

Si c'est trop cher pour toi, c'est que tu n'es pas le public visé. Nanawax Cliquer Pour Twitter
Credits : Akowe

3- Le temps que tu vas passer à écrire tes grands discours

…pour expliquer à des bornés qui n’ont jamais géré des entreprises, prends-le pour construire ton entreprise et écoute seulement les critiques constructives.

4- Ne perds pas ton temps à débattre avec tout le monde.

Clique sur leurs profils tu sauras si ce sont des personnes qui méritent une réponse ou non.

5- Concentre-toi sur ta cible

… : ceux qui sont prêt à acheter ton produit. Les « tonneaux pleins » et pas ceux qui veulent fixer le prix à ta place et le dévaloriser. Tu sais ce qu’on dit sur les tonneaux vides…C’est ceux qui font le plus de bruit.

Elle n’est pas incroyable notre Maureen ? C’est la raison pour laquelle les femmes adorent Nanawax et qu’elle est notre Irawo.


Si toi aussi, tu aimes les conseils de Nanawax, partage-les au monde mondial !

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

Laisser un commentaire