Voici 5 astuces inédites pour apprendre plus vite

Toute ta vie, on t’a probablement appris beaucoup de choses, mais pas à apprendre. Oui apprendre à apprendre ! Nous sommes exposés à une multitude d’informations, nous avons besoin d’acquérir de nouvelles compétences, de lire 25 livres par mois ou encore parler de nouvelles langues. Pouvoir apprendre plus vite est donc un atout qui s’améliorer au quotidien. Et surtout un joker pour ceux qui rêvent d’assimiler tout le Kâmasûtra en une nuit (lol).

Bref, pour se remettre au cœur du sujet, je vais te présenter des astuces principalement basées sur la célèbre méthode connue sous le nom de FAST. Cependant, la pluralité d’informations acquises par-ci et par là m’a fait aboutir à une version 2.0 de la méthode FAST que j’ai nommé FURIOUS (???). C’est parti !

1. F comme Forget

Paradoxe, te dis-tu ! Tu lis cet article pour apprendre plus vite et voilà qu’on te demande déjà d’oublier. Eh bien Oui !

Il te faut oublier toutes tes limitations. Tout ce que tu penses être impossible. Et je viens là briser le mythe selon lequel le quotient intellectuel (QI) est inné et donc ne se développe point.

Ne crois pas que ton QI est figé. Le cerveau se muscle comme le corps. Cliquez pour tweeter

Laisse donc tes limitations dans le passé. Tu peux upgrade ton QI. Car la condition sine qua none pour apprendre plus vite est de : renforcer tes capacités d’apprentissage universel. Tel un athlète du 100 mètres qui renforce ses muscles, son équilibre et sa dextérité pour pouvoir courir plus vite.

Le cerveau se muscle tout comme le corps. Et si tu ne me crois pas, je suppose que tu croiras les travaux de deux chercheurs en psychologie : Martin Buschkuehl et David Geary qui s’appuient sur l’intelligence fluide (celle qui est brute ou innée et qui a trait au QI ) et l’intelligence cristallisée (qui relève de l’acquis). D’après ces derniers, il est bel et bien possible de développer ton intelligence fluide. Notamment en boostant ta mémoire à long terme, ta mémoire de travail et ta concentration.

Du coup, commence à voir cet article comme un Irawo Fit pour le cerveau.

U comme Upgrade justement !

Ma foi oui ! Ils sont tous en anglais (normal c’est Furious). Je prépare déjà ton cerveau si tu n’es pas encore bilingue ou trilingue.

Upgrade quoi ? Ton intelligence fluide bien évidemment. Pour faire simple, ton QI. Et comme dit plus haut cela passe par le renforcement de ta mémoire à long terme. Jusque-là, la plupart de ce que tu as appris -notamment à l’école- était juste dans le but de restituer. Après plouf ! L’information expire et s’évapore de ton esprit. Tu n’utilisais là, que ta mémoire à court terme, autrement dit ta mémoire de travail. Désormais, il va falloir booster ta mémoire à long terme que tu vas combiner à la mémoire de travail.

La mémoire à long terme est celle qui empêche l'information de s'évaporer de ton esprit. C'est elle que tu dois développer pour mieux apprendre. Cliquez pour tweeter

Pour cela je te propose un logiciel découvert lors de mes furieuses recherches : « Anki« . Il permet d’évaluer ta capacité d’oubli et par la même occasion, de renchérir tes capacités de mémorisation à travers des flash cards que tu peux toi-même alimenter. Et si tu veux savoir, OUI ! Je l’ai déjà téléchargé. ??

R comme « Reflect ». 

Reflect comme Réfléchir. Enfin dans ce cas-ci, ne pas réfléchir plutôt. Curieux, n’est-ce pas ? Et pourtant c’est exactement ce que je veux dire.

Naturellement, le cerveau humain engendre des milliers de pensées par jour. Que tu le veuille ou non, il est en perpétuel travail et exposé à une grande quantité d’informations (sms incessants, publicité intrusive, bruit par ci, distraction par là).

Alors, dans cet état des choses, méditer est sans aucun doute l’une des meilleures activités pour réduire les troubles de l’attention et mieux se concentrer. Tu vas me dire que c’est un truc de pacha, de prêtre bouddhiste ou de blanc. Qu’il faut avoir du temps à gaspiller pour ça… Mais non. Il faut pouvoir y consacrer du temps. Aussi banal que ça puisse paraître, s’y adonner est très utile et bien plus difficile qu’on ne le pense. Mais quand tu maîtrises cette discipline, elle devient un véritable acquis. La science même le dit.

A lieu de passer 20 min à scroller ta TL ou ton feed, ferme les yeux et respire. Concentre-toi sur ton souffle qui va et vient. Ca y est tu médites (et ton cerveau est content) ! Cliquez pour tweeter

L’essor des neurosciences prouve que la méditation impacte de façon positive la structure et le fonctionnement du cerveau. En gros, méditer est bon pour renforcer tes capacités d’apprentissage et booster ta créativité.

« Inverse » comme Inverser.

L’une des astuces qui permet de stimuler des connexions neuronales que tu n’utilises pas, est de te servir de la main opposée à ta main par défaut. Et si tu te demandes si ça t’apprendra à mieux exécuter des pas de « Reverse », je te souffle que Non.

Plus explicitement, si tu es gaucher, commence à utiliser ta main droite et si tu es droitier, ta main gauche. Tu pourrais te mettre à apprendre l’écriture avec ta main inhabituelle, te brosser les dents avec cette main chaque matin ou encore manipuler ton mobile avec ta main faible (ce dernier te sera sans doute plus facile à essayer je suppose).

En somme, travailler ou éduquer ta main faible te permet de stimuler des branches neuronales endormies ou peu utilisées et agrandit le champ de possibilité de ton esprit. Tu développes ainsi l’hémisphère cérébral relié à cette main et tout ce qui y a trait.

On te met au défi : pendant 30 minutes chaque jour, utilise ton téléphone uniquement avec ta main inverse. Si tu y arrives pendant 3 jours, cite ce tweet en mettant "Hémisphère contraire activé" ! Cliquez pour tweeter

Game Over

J’avoue, ce coup-ci c’était limite. C’est un peu de la triche pour le O. « Mais, si tu n’as jamais triché c’est que tu n’es pas un vrai joueur »- Game laï-lama

En soi, la partie n’est pas terminée. Elle ne fait que commencer car nous allons parler de Gamification.

La gamification, c’est transformer quelque chose en jeu. Rendre ludique ce qui ne l’était pas. La science a prouvé que les jeux-vidéos améliorent les capacités cognitives des joueurs (Si tu es gamer, sache que tu as toujours eu raison de jouer).

Ainsi, la gamification est devenu un élément clé pour faire apprendre plus aisément et plus rapidement. Après tout, on apprend le mieux quand on passe du bon temps sans avoir l’impression d’apprendre. C’est pourquoi les jeux d’échecs, le scrabble ou encore d’autres jeux de société sont top pour booster tes capacités cérébrales.

Par ailleurs, au-delà des jeux de société, il y a cette petite pépite que j’ai découvert à l’aube de mes furieuses recherches et que j’utilise déjà pour upgrade ma diction et mon vocabulaire anglosaxon : Duolingo. Il est non seulement fluide en apprentissage mais aussi équipé d’un système de compensation comme dans les RPG ( Role Playing Game ou Jeux-vidéo de Role).

Et d’un autre coté Habitica, qui te permet de créer ton propre avatar et définir tes objectifs de la vie réelle à suivre, atteindre et actualiser dans l’univers de la plateforme. Chevaucher le monde réel et imaginaire pour mieux se challenger.

U.S comme Nous.

Ce nous, il a visiblement trait à plus d’un. Parce qu’apprendre pour soi c’est bien. Mais quand on apprend dans le but d’enseigner c’est encore mieux.

Enseigner est l’une des meilleures façons d’acquérir plus aisément du savoir. L’enseignement est un échiquier où seule la monnaie du savoir est prônée. Plus tu enseignes et plus les notions enseignées s’installent dans ton esprit.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Spitzmuller Georges, T.S.F au combat, page 24 (1919)

Pas étonnant que beaucoup de nos enseignants, passaient pour des érudits dans leur domaine. Personnellement, je me demandais parfois comment mon professeur de SVT avait pu ne pas finir médecin.

Enseigner c’est donner mais aussi recevoir. Les interrogations de ton apprenant, t’emmènent bien souvent à développer sous des angles nouveaux, les notions enseignées. En gros : stimuler le savoir.

Et c’est sous cette stimulation que s’est opéré le dernier virage de ce Fast & Furious. Mais avant de prendre le large dans mon bolide, je te laisse un petit encas :

En fonction des individus, le cerveau serait programmé pour mieux assimiler à des heures données. Pour certains très tôt le matin et pour d’autre tard le soir. Il y en a peut-être pour qui le cerveau gargouille au même moment que le ventre pour le déjeuner…

Alors, es-tu du Matin ou du Soir ?

Si ces astuces t’ont aidé, partage-les autour de toi pour créer une Upper Echelon squad.

3 Comments

Laisser un commentaire