Zoom sur les Médaillés Béninois aux 8ème Jeux de la Francophonie à Abidjan

Le mois de juillet 2017 a été marqué par les 8ème Jeux de la Francophonie à Abidjan. Ils se sont déroulés dans une ambiance plutôt festive. Plusieurs activités étaient au programme à savoir les concours culturels, les activités de développement et bien sûr les compétitions sportives.  C’était l’occasion pour les athlètes Béninois de faire rayonner encore une fois leurs talents et d’aller chercher des médailles pour leurs palmarès et celui de la patrie qu’ils défendent.

5 Médailles pour le Bénin aux Jeux de la francophonie à Abidjan

Le Bénin a été représenté par 43 athlètes répartis dans 7 disciplines différentes. Parmi eux, 5 lauréats se sont distingué et ont hissé le drapeau du Bénin sur le podium.

Crédit: Yanick Folly

Abikè Faridatou GBADAMASSI s’est illustrée dans l’épreuve de Lutte libre (Moins de 55kg) en se hissant à la troisième place du podium. Cette aide-soignante exerçant à Abidjan et ayant pour passion la lutte a su faire preuve de volonté et de persévérance pour en arriver à ce résultat. Les conditions de sa préparation aux jeux n’étaient pas optimales. Il lui a été difficile de trouver une salle où s’entraîner de manière adéquate. Néanmoins, elle a promis de remporter une médaille et elle l’a fait. Bravo championne.

Daouda KORONGOU a offert au Bénin sa deuxième médaille de Bronze après l’épreuve du marathon. Il a couru 42,5 Km en 2 heures 41 minutes et 16 secondes. Ce fils de la Donga né dans le village de Kpanakouka aime se dépasser et battre ses propres records. Pour lui la course de fond n’est pas un choix mais un destin. Estimant que le manque de moyens financiers est le seul frein à sa réussite, il continue de travailler fort pour hisser le drapeau du Bénin sur le podium du marathon mondial. Sa troisième place à ces jeux est le fruit des efforts continus consentis lors de ses entraînements.

De la gauche vers la droite Abikè GBADAMASSI, Daouda KORONGOU et Faysal ATCHIBA. (Crédits: Bénin Monde info, le Matinal )

Faysal ATCHIBA a défendu les couleurs de son pays au Saut en longueur handisport et ramène au bercail une médaille de bronze. Par sa détermination et son courage, il a réalisé un saut de 5 :53 qui lui a valu la troisième place sur 11 concurrents.

Noelie Yarigo n’a pas manqué aux attentes. Malgré le vol regrettable de ses chaussures, Noélie était décidée à remporter la victoire. Elle a représenté le Bénin au 800m et a fini deuxième. L’étoile filante nous a gratifiés d’un chronomètre de 2 :1.27. Même si elle a confié qu’elle visait plus la première place, elle a su mettre à l’œuvre son talent et ses nombreuses heures de travail à l’entrainement pour ramener la seule médaille d’argent du Bénin.

Rémy Sossouvi a décroché l’or en Sculpture dans la catégorie Art Visuel. Même s’il ne s’agit pas d’une performance sportive, cette médaille a fait du bien. L’artiste qui crée des personnages tissés comme un nid d’oiseau avec des fils de fer a révélé son talent à la francophonie toute entière.

Son savoir-faire a impressionné le jury et lui a valu la première place. Il fait retentir l’hymne nationale du Bénin à Abidjan. Nous ne pouvons qu’en être fiers.

Crédits: Bois Sacré Blog

Les prochains de Jeux de la Francophonie se tiendront en 2021 au Canada. Nous comptons encore sur les talents Béninois pour porter dignement le drapeau national.

Nous parions que d’ici là le Bénin comptera encore plus de champions qui ramèneront plus de médailles. Et vous?

 

 

 

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

Aldrich Achani
Suivez-le

Aldrich Achani

Aldrich Achani est fondateur de la marque West’AF. Son rôle dans Irawo est avoir un impact positif dans la vie de tous ceux qui le lisent.
Aldrich Achani
Suivez-le

One Comment

  1. Yaovi Amehounkpe

    Bel article. Néanmoins, il se trouve que le drapeau béninois n’était sur aucun des sites où étaient déployés celui des autres pays francophones. J’ai été déçu.
    NB: Je suis toujours à Abidjan.

    Reply

Laisser un commentaire