Ces 03 questions essentielles vous permettront de trouver le job de vos rêves

Par Ibuka Ndjoli


Avant d’aller plus loin dans ce billet, il est important que vous sachiez deux choses.

  1. Ceux qui vous disent qu’il vaut mieux entreprendre que travailler pour quelqu’un vous leurrent. Si vous devez entreprendre, que cela soit parce que vous avez quelque chose d’original à apporter au monde, ou, à une échelle plus réduite, à votre communauté. Ne vous lancez surtout pas en entrepreneuriat parce qu’on vous a fait croire que c’est préférable à la vie d’employé. C’est archi-faux. C’est comme dire qu’être parent est plus facile qu’être babysitter. OK! C’est préférable, peut-être, mais pas plus facile.
  2. Depuis bientôt 3 ans, je suis totalement à mon propre compte, c’est-à-dire que je n’ai pas d’emploi à côté pour arrondir les fins de mois. Je suis ce que d’aucuns appellent un “entrepreneur”. Je n’ai pas suivi cette voie parce qu’elle est meilleure à celle de l’employé, ou parce que je préfère travailler pour mes rêves au lieu de ceux d’un autre, mais parce que j’ai, à un moment de ma vie, estimé que mes idées personnelles valaient la peine d’être concrétisées. Aujourd’hui, c’est à cela que je m’attelle et j’adore ça.

Pourquoi chercher un emploi ?

Cette question n’aurait été d’aucune pertinence si la majorité des personnes allant à la recherche d’un emploi le faisaient pour les bonnes raisons. Nombreux sont ceux pour qui la recherche d’un emploi n’est rien de plus qu’une étape dans une suite logique des choses, tout comme l’est le fait d’aller à l’école. Ces gens se disent “j’ai eu mon Bac, décroché ma Licence (ou autre diplôme), c’est le moment de trouver un job”. Ce sont les mêmes personnes qui inscrivent le mariage dans la suite logique des choses. J’ai la faiblesse de croire qu’ils ont tort de le faire. Pas pour le mariage, mais pour la recherche de leur emploi.

La première raison qui devrait, selon moi, pousser une personne à chercher un emploi est… pas l’argent, l’apprentissage.

Vous avez été à l’université ou dans une quelconque Grande Ecole où vous avez appris toutes sortes de théories, concernant notamment les organisations en général. Vous croyez savoir des choses, parce que vous avez eu d’excellentes notes et obtenu vos diplômes, mais vous ne savez rien. La réalité, le monde de l’entreprise, est différent de ce que vous avez appris. Voyez-le comme la guerre. Cela n’a rien à voir avec l’entrainement que vous avez effectué. C’est sur le champ de bataille qu’on acquiert de l’expérience, car votre adversaire est imprévisible tout comme le seront vos clients. Et votre champ de bataille à vous est l’entreprise.

Apprendre, donc, doit être la première raison pour laquelle vous cherchez un emploi, si, bien sûr, vous êtes fraîchement sorti(e) de l’école ou de l’université. Pendant cette période d’apprentissage, vous allez:

  • mettre à l’épreuve vos théories, développer des compétences,
  • gagner de l’expérience,
  • comprendre le fonctionnement de l’organisation dans laquelle vous vous trouvez
  • et, évidemment, du secteur dans lequel elle évolue.
  • Vous allez aussi évaluer la pertinence de votre projet d’avenir par rapport à ce que vous faites. 

Supposons que vous soyez passionné comme moi de Marketing Digital. Travailler dans une entreprise où votre passion est exploitée vous permet de jauger sa pertinence et le degré de votre amour pour elle, que vous soyez la personne en charge ou non. Car, il se peut que vous en veniez à la détester.

 

Où chercher votre emploi ?

Il m’est plusieurs fois arrivé de tomber sur des jeunes à la recherche d’emploi qui déposaient leurs CV et lettres de motivation dans toutes les organisations (entendez entreprises, ONG, Startup) se trouvant sur leur chemin. L’essentiel pour eux était d’être accepté quelque part, avoir un salaire et, bien entendu, pouvoir dire “j’ai un job”. Je pense que c’est une très mauvaise démarche.

Une fois avoir compris la raison pour laquelle vous cherchez un emploi, votre next move doit être de chercher le bon emploi au bon endroit. Vous ne devez plus tâtonner ou accepter n’importe quel job, sous prétexte que vous n’avez pas le choix. C’est la meilleure manière de tomber dans le piège de ce que j’appelle la dépendance salariale. Vous n’aimez pas votre job, mais ne pouvez pas le quitter de peur de ne pas en trouver un autre et ne plus avoir d’argent.

Pour éviter de tomber dans ce piège, choisissez un job en conformité avec vos aspirations et/ou passions.

Si on reprend l’exemple plus haut du passionné en Marketing Digital, vous avouerez que cela ne sert à rien à une telle personne d’obtenir un job de comptable ou responsable financier. Car, non seulement elle s’ennuiera, mais elle n’aura en sus aucune volonté d’apprendre plus en profondeur ce métier. Elle sera par conséquent distraite et peu productive, voire pas du tout. L’endroit où vous cherchez votre emploi est dès lors très important.

 

Comment chercher un emploi ?

Une fois avoir répondu aux deux questions précédentes, la prochaine étape est de trouver cet emploi qui vous permettra d’apprendre davantage votre métier ou futur métier. Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités. Si vous étiez très éveillé(e), très passionné(e) et très curieu(se)x durant vos études, vous savez déjà où vous voulez travailler. Si vous ne l’étiez pas, c’est le moment de faire des recherches.

Google est votre ami, mais regardez aussi dans votre entourage.

Menez votre enquête. Allez dans les organisations qui vous plaisent et soutirez le maximum d’informations sur elles. Si vous voulez réellement travailler dans une organisation en particulier, vous devez tout savoir sur elle, ou du moins le minimum requis. Ce sera votre joker.

Une fois ces informations recueillies, posez-vous la question suivante : que puis-je apporter en terme de valeur à cette boîte?

Car, vous vous sous-estimez peut-être, mais la boîte où vous désirez travailler à peut-être autant besoin de vous que vous d’elle. Alors, savoir en quoi vous pouvez lui être utile est un gros avantage pour vous. Cela vous distinguera des autres postulants qui ne sont qu’à la recherche d’un emploi. Il n’est pas à écarter que vous pensiez ne rien pouvoir lui apporter, mais c’est faux. Regardez bien. Les grosses boîtes sont parfois les plus fragiles. C’est ainsi que j’ai obtenu l’un de mes jobs.

Une fois cela fait, vêtez-vous de la manière qui vous sied le mieux et qui vous donne le plus confiance en vous, et rendez-vous dans cette entreprise. Je vous déconseille de passer par la voie classique. Trop de demandes. Vous serez un dossier de plus sur la pile. Cherchez plutôt à parler avec un interlocuteur.

Pour une première fois, ne dites pas que vous cherchez un emploi.

Allez-y comme un client ou juste un curieux, et faites parler la personne en question. Si vous avez la chance de tomber sur le chef du département que vous voulez intégrer ou le boss lui-même, c’est tant mieux. Posez donc vos questions et, surtout, ECOUTEZ! N’entendez pas juste. Ecoutez! Retenez donc.

Lorsque vous reviendrez, vous aurez les armes qu’il vous faut pour que votre candidature ne passe pas inaperçue.

Vous ne direz pas “je suis à la recherche d’un emploi; voici mon CV et ma lettre de motivation”, mais vous présenterez comme la solution à un problème auxquels la boîte fait face, tout en mettant en avant le fait que vous aimeriez avant tout apprendre davantage le métier. Votre joker corroborera vos dires et votre candidature sera sérieusement étudiée. Personnellement, j’aurais du mal à laisser partir une telle personne.


Il a plusieurs identités et plusieurs casquettes. Ibuka Ndjoli ou Marcus da Writer est entrepreneur, éditeur, écrivain, consultant et blogueur. Il a créé Kusoma Group, une plateforme web et une app mobile qui vous fait découvrir la littérature africaine sous toutes ses formes.

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

3 Comments

  1. Ramatoulaye Rosine SOUSSO

    Article très pertinent. Mais il est à souligner que certains jeunes malheureusement voient le travail comme une étape de leur vie. Et cela souvent à cause des parents qui à leur époque ont été éduqués de la sorte : sois parmi les meilleurs à l’école à défaut d’être le meilleur, va à l’université et cherche un emploi du moins retrouve toi derrière un bureau, gagne de l’argent, va à la retraite… Donc c’est cela qui est retransmis et c’est bien dommage! J’espère que beaucoup vous liront et percevront votre message. Pour une première fois que je vous lis je vous dis bravo!

    Reply

Laisser un commentaire