Talents Africains : Z The Rat, une artiste Ivoirienne sur les traces de Basquiat

Elle c’est Zeinab Diomande, mais vous pouvez l’appeler “Z The Rat”. À 20 ans, Le Petit rat d’Abidjan est une artiste visuelle, peintre, sculptrice et dessinatrice, qui n’a pas le pinceau dans sa poche.

À cheval entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis, Zeinab s’inspire de ses deux cultures pour créer des oeuvres d’art atypiques qui bousculent les mentalités.

Zeinab Diomande, le petit rat d’Abidjan

Sa différence, on la sent tout de suite dans l’extravagance de ses traits, qui évoquent un abstrait cosmopolite au carrefour de nombreux mondes. Le réel raconté par Zeinab est fait de têtes rasées aux visages hantés, d’immeubles aux couleurs vives, d’animaux et de lettres.

Ⓒ Zeinab Diomande, Z The Rat
Zeinab Diomande – Z The Rat

Z The Rat est un génie qui ne roupille pas. Ses nuits blanches, elle les passe à exprimer des émotions, des événements liés à elle ou au monde comme la taxidermie humaine, le stress, l’anxiété, le passage à la vie adulte ou la nostalgie.

Z The Rat, sur les traces de Basquiat

La créativité est juste l’ensemble des petites choses qu’une personne ordinaire négligerait. Cliquez pour tweeter

Elle s’inspire beaucoup du mouvement néo-expressionniste dont le précurseur, Jean Michel Basquiat, est son artiste modèle. Mais elle se sert également de sa propre personne comme muse.

Au début, elle n’aimait pas vraiment les arts mais savait qu’elle n’était pas faite pour “un job conventionnel”. Elle a trouvé sa voie en suivant son instinct, qui à 14 ans, l’a définitivement poussée vers l’art. La première personne a croire en son potentiel a été son prof de français qui l’a poussée à montrer son travail aux galeries et l’a introduite au néo-expressionnisme.

Ⓒ Zeinab Diomande, Z The Rat
Ⓒ Zeinab Diomande, Z The Rat

Aujourd’hui, Zeinab Diomande étudie les arts plastiques à l’université des Arts de Philadelphie. En Août 2019, elle a fait sa première exposition où de nombreuses personnes ont eu l’occasion de voir son travail. Avec son talent, Zeinab veut bousculer les mentalités autour de l’art et de la place des femmes dans l’art.

«On s’attend souvent à ce qu’une femme peigne des choses qui attiraient à la nature, donc du “beau”. Je suis d’apparence assez atypique (on m’appelle monsieur parfois) et j’essaie d’allier mon travail avec. »

Sa grande astuce pour rester créatif se résume à un seul verbe : BOSSER. Pour Zeinab, la créativité est juste l’ensemble des petites choses qu’une personne ordinaire négligerait.

« La plus grande leçon que j’applique dans mon travail est de rester toujours fidèle à mon instinct et de travailler avec mes sentiments, de me laisser guider par eux.» Z The Rat

Suivez-la sur son Instagram


IRAWO adore le talent. Parlez-nous de votre talent et on en parle au monde. Signalez-vous ici . #FERIMI

Vote 2

Laisser un commentaire