Ces 3 vérités qu’on ne nous dit pas sur la vie d’adulte.

Intro ( Oui, c’est nécéssaire ) : F*ck la vie d’adulte. 

Quand devient-on adulte ? Est-ce une question d’âge ou de maturité ? Qui décrète que tu es enfin un adulte ? Qu’à notre enfance on pouvait dire adieu et qu’à la dure réalité de la vie d’adulte bonjour !? Qu’il se présente à moi ou me laisse aller à lui. J’ai un certain nombre de questions à lui poser et un nombre de suggestions à lui faire.

Pourquoi ne nous a t-il pas prévenu ? Pourquoi ne nous a-t-il pas dit ? N’est-ce pas son rôle ? Le titre qu’il porte ne l’y oblige-t-il pas ? Mais non. Il n’y avait à l’horizon pas l’ombre d’un avertissement, pas l’ombre d’un mode d’emploi. N’y avions-nous pas droit ? Non ! Personne ne nous a dit. Personne ne nous a prévenu.

Quand je serai grand-e, je serai pirate ou même danseur-se- classique. Je ferai tout ce que je veux et je mangerai autant de bonbons que je le veux. Quand je serai grand-e- tout sera plus facile. On a rêvé. On a pensé. On a dit. On y a cru.

Aujourd’hui, nous sommes adultes, nous sommes grands mais au loin nos rêves d’enfant s’en sont allés. La vie nous a écorché. Elle nous a rendu amers. Elle nous a introduit aux caries dentaires.

Non ! Personne ne nous a dit comment cela se passerait. Personne ne nous a prévenu. Pourquoi Monsieur TPA –Tu es à Présent un Adulte– comme j’aime l’appeler ne nous a guère dit que :

Boxing Gloves

1. La vie est un sacré combat constant ! Damn !

Ils nous ont dit : « Va à l’école. Travaille dur et sans relâche. Tu as des traces de craie et de bic sur ton uniforme ? Parfait ! Cela veut dire que tu l’as fait; Que tu as fait des efforts ». Ils nous ont dit : « Occupe la première place. Accumule les diplômes parce que sans diplôme tu n’iras nulle part ».

Oui, ils nous ont laissé entendre qu’avec des diplômes tout serait plus facile. Que les portes sur notre chemin, sans le moindre effort, s’ouvriront. Qu’à nos pieds tomberont, comme des fruits de leur arbre porteur, opportunités sur opportunités. 

Nos parents ont pensé à notre place, cru en tout sauf en nous et surtout, ils nous ont toujours dit quoi faire et comment. Cliquez pour tweeter
« Ouvrir les yeux sera souvent la chose la plus difficile à faire dans les moments clefs de ta vie »

Ils ont distillé en nous l’idée qu’un attaché case rempli de diplômes suffirait à faire de chacun de nous de grands quelqu’un. Pourquoi ne nous on t-il pas dit que la vie ne se résumait pas à nos cours et à nos examens. Qu’être adulte c’était dur et que grandir c’était se battre contre la vie dans sa globalité.

Nos attachés-cases impressionnent peut-être mais ils ne nous permettent guère de parer les coups que chaque jour, inlassablement, la vie nous porte. Ils impressionnent peut-être mais constituent une bien maigre protection contre la désillusion, la déception, le désespoir et la lassitude. Ils ont fait de nous de parfaits fonctionnaires sociaux mais ont oublié de nous apprendre à poursuivre nos rêves. Ils ont oublié de nous dire que les fins de mois seraient dur et que les pâtes on en mangerait à toutes les sauces et parfois même sans.

2. L’acceptation passe par la soumission aux règles de la société 

On aurait pu nous dire, avoir la décence de nous murmurer que pour être accepté il fallait correspondre aux standards; Qu’aux sourires nous aurions droit si et seulement si dans le moule du commun nous nous glissions. Alors on aurait su et choisi, agi et crié notre désaccord. On aurait craché sur leur moule, piétiné leurs standards et préparé nos plus belles répliques cinglantes, afin de les adresser sourire aux lèvres, à la vie. Vraiment quel incapable ce Monsieur TPA !

Personne ne nous a dit. Personne ne nous a prévenu. Mais notre parcours nous a préparé. Nos expériences, même les plus minimes, nous ont forgé. Assis sur un banc, couché sous une voiture, caché derrière un PC, debout derrière un comptoir, nous vivons une vie qui n’est peut-être pas la nôtre. Monsieur TPA n’a peut-être pas glissé sur le pas de nos portes le mode d’emploi de la pilule amère qu’est à certaines occasions la vie mais maintenant nous savons. Oui, nous savons.

Homme faisant du sport

Alors il nous revient de façonner notre réalité. De rêver notre vie. Il nous revient de trouver notre rythme et de resserrer nos poings autour de l’équivalent pour notre personne des strass et paillettes. Nous nous le devons. Oui, il nous revient de vivre la vie que nous méritons. Et comme le dit Antoine de Saint-Exupéry :

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.

3. La vie d’adulte, il faut choisir de la vivre

Enfant, nous avons appris l’acceptation, la franchise et l’amour d’autrui. Mais surtout nous avons appris à choisir : entre bonbons et chocolats lorsque la pièce de 25 FCFA donné par maman pour le goûter nous susurrait de la dépenser; entre la physique et les langues lorsque le BEPC approchait. Nous avons appris donc nous savons comment faire.  

Notre vie d’adulte, choisissons de la vivre et à défaut d’être des adultes, soyons nous-mêmes. Parce qu’après tout un adulte n’est qu’un enfant autonome; un enfant qui bien trop souvent cesse de rêver lorsqu’à la réalité il choisit de s’introduire.

Votre vie d'adulte, comblez-la de vos rêves d'enfants. Car elle peut, si vous le choisissez devenir la réalité de vos rêves d'enfants. Cliquez pour tweeter

Votre réalité c’est votre vécu, vos expériences et le résultat des choix que vous faites. Définissez votre personne en fonction de VOS volontés. Oubliez les standards, les normes sortez des moules et trouvez votre propre personne.

Eben Scar pour la marque Bazara'Pagne
Ⓒ Eben Scar pour la marque Bazara’Pagne
La vie nous force à grandir mais c'est à nous de choisir de devenir. Cliquez pour tweeter

Personne ne nous a prévenu, personne ne nous a dit. Mais maintenant nous savons. Alors prenons la cadence, trouvons notre rythme et choisissons de nous armer pour ce combat contre la vie et les standards.

Vote 8

One Comment

  1. Merci Melaine pour ce bel article. Je me permets d’inscrire ici une observation en tant que potentiel Mme TPA! Les TPA de toutes les époques n’auront à transmettre que des conseils pétris de leur vécu à eux. Ils ne disent à la génération suivante que ceux qu’ils savent. Le plus beau TPA ne donnera que ce qu’il a. Son vécu à lui. Qui ne sera probablement pas celui de la génération suivante. Mais l’être humain est doté de capacités extraordinaires et TPA ou pas, il saura s’adapter à ses circonstances. J’espère n’avoir pas été inopportune. Continuez à nous enchanter avec vos mots qui dansent si bien!

    Reply

Laisser un commentaire