Comment booster votre mental en 5 étapes

Ohayo mina-san !

J’espère que vous allez bien. J’ai remarqué que la petite surprise dans le dernier billet vous a plu, car j’ai reçu un bon nombre de demandes de programmes d’entrainement personnalisés (je vais prendre le temps de faire ça bien vous recevrez vos mails très bientôt). Merci d’être de plus en plus nombreux à lire les articles et à réagir aux différents posts (vous êtes les meilleurs !). Je continuerai à faire de mon mieux pour toujours répondre à vos attentes et vous aider dans votre périple. Aujourd’hui je vous parle de comment faire pour renforcer votre mental tout au long de votre parcours.

Le mental est une pièce maîtresse de tout votre périple pour atteindre votre but.

Comme je l’avais déjà dit, votre réussite dépend non seulement des nombreux efforts que vous faites, mais également de beaucoup de patience et de persévérance. Ces trois enjeux qui ne permettent aucune exception à la règle, demandent une constance quasi permanente qui est indispensable pour avoir des résultats (oui j’aligne des gros mots, mais pas de panique mdrr).

Autrement dit, il vous faudra garder un équilibre parfait entre les trois, afin de pouvoir atteindre votre but ultime. Vous devrez par conséquent, vous forger un mental d’acier pour avancer toujours plus loin, pour vous surpasser et réussir là où vous pensiez peut-être échouer. Cet article constitue l’essence même d’IrawoFit, la raison pour laquelle j’ai décidé de me lancer dans l’aventure : se conditionner à réussir dans tous les domaines grâce à un esprit, un physique, mais surtout un mental forgés par le sport.

J’ai donc établi pour vous, une liste de 5 étapes essentielles pour booster votre mental. Je n’ai pas inventé l’eau chaude, alors ce sont des principes qui ont toujours existé et qui sont employés dans de nombreux domaines, mais surtout, ce sont ces techniques-là qui me permettent d’avancer encore aujourd’hui.

Votre vision est votre première source de motivation.

Je vous parlais dans un billet précédent, de l’importance d’avoir une vision ambitieuse pour atteindre votre but. Il s’agit d’un exercice très simple qui consiste pour vous à prendre pleinement conscience de la situation dans laquelle vous êtes actuellement, et à vous projeter dans l’avenir, dans la situation où vous désirez être prochainement.

Grâce à votre vision, vous pouvez imaginer ou anticiper le résultat final de tous vos efforts. Fermez les yeux et visualisez-vous. Voilà. C’est cette image-là qui vous booste dans les moments difficiles, lorsque vous ne trouvez plus la force pour avancer, ou tout simplement quand la flemme décide de régner.

En vous projetant, vous arrivez à percevoir tous les changements qui devront opérer, toutes les étapes qui devront être franchies et surtout, tout le bonheur et la satisfaction à la clé de votre parcours. La seule chose qui vous sépare de votre vison est également ce qui vous prépare à la réaliser. Il s’agit du temps présent. C’est maintenant que vous devez agir, maintenant que vous devez vous bouger le cul. Le temps présent est votre situation actuelle, une situation que vous désirez changer, améliorer. C’est pourquoi vous devez faire de lui votre allié.

Plus question de remettre à demain ce qui peut être fait aujourd’hui. Plus question de dire « je suis déjà en retard, pas la peine d’aller faire juste 30min de sport », eh bah non. 30 min, ça compte. Plus question de sortir des excuses bidons qui font uniquement perdre du temps, car chaque excuse transforme votre vison en une simple hypothèse : « je serai badass » devient « je pourrais être badass » et on entame un cycle infernal de procrastination qui nous éloigne toujours plus du but.

En vous accrochant à votre vision, vous trouverez en vous la force et la détermination nécessaires pour continuer à avancer. Cliquez pour tweeter

La discipline est le second élément qui vous permet de muscler votre mental.

« Self discipline is the key ». Quand je vous parle de discipline, il ne s’agit pas d’instaurer dans votre vie une rigueur militaire (vous risquez de déprimer mdrr). C’est plutôt une façon de rester fidèle à vous-même, aux objectifs que vous vous êtes fixés, et surtout à la vision qui vous anime. Voilà pourquoi je parle de « self discipline ».

Personne ne vous contraint, rien ne vous force, sinon vous-même, à faire ce que vous devez faire. Vous êtes maître de la situation et vous vous devez de respecter les règles que vous-même avez fixées. Rousseau disait quoi déjà ? Ah oui « l’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est liberté » (oui j’adore la philo).

En apprenant à mettre de la discipline dans vos habitudes, dans vos décisions et surtout dans chaque étape de votre parcours, vous parviendrez à vous forger un mental assez fort pour vous mener au succès. Cliquez pour tweeter

Cette discipline personnelle demande de renoncer aux petits plaisirs instantanés, afin de mieux jouir plus tard (et sur le long terme) d’un plaisir plus grand.

Je vous donne un exemple très simple : depuis que j’ai décidé de dormir tous les soirs à 22h, je me réveille tous les jours au taquet, mon corps est au top de sa forme et j’ai beaucoup plus d’énergie. Aussi ai-je mis de la discipline dans ma façon de manger et les résultats de mes exercices sont devenus plus visibles, mais surtout, je savoure encore plus chaque bouchée de Agoun chaque fois que j’en fais un cheatmeal (oui je suis carrément au bord de l’orgasme culinaire !).

La discipline personnelle est tout simplement l’amour de soi. Cliquez pour tweeter

Plus on la pratique, mieux on apprend à s’aimer, à faire les bons choix et prendre les meilleures décisions pour nous-mêmes. Elle vous incitera à vous dire « oui Demming, je sais que ce coca à l’air rafraîchissant et il doit être sûrement délicieux… mais je ne vais pas te laisser le boire parce qu’après tu te sentiras comme une merde. Prends plutôt cette eau citronnée ; elle est tout aussi rafraîchissante et encore plus délicieuse ». Vous voyez ? Ce n’est rien d’extra ; juste une question de volonté.

En alliant la discipline à votre vision, vous apprendrez à vous dépasser Cliquez pour tweeter

Le dépassement de soi est une phase indispensable de tout votre parcours.

Vous serez toujours confrontés à de nombreux obstacles qui vous ralentiront ou vous donneront même envie d’abandonner. Croyez-moi, je suis très bien placée pour vous en parler. On arrive tous tôt ou tard à ce moment-là où on ne ressent que de la fatigue et de l’agacement.

C’est le point de rupture. On a l’impression de ne plus avancer, il n’y a aucun progrès à l’horizon et pourtant vous suiviez le plan à la lettre. Mais voilà, stagnation totale. C’est dur inh ? Oui je sais.

Le meilleur moyen pour briser ce cycle est le dépassement de soi. Pour vous dépasser, vous devez avant tout reconnaître et accepter votre situation de stagnation. À partir de là, vous devrez décider d’être votre propre héros. C’est un Vous versus Vous. Personne d’autre. Vous devrez multiplier les efforts, accentuer la discipline et parfois même, changer de routine.

J’ai compris que je commençais à stagner lorsque j’ai remarqué que je faisais sans effort (enfin pas autant qu’au début) le tour des machines en salle de gym. C’était devenu un peu trop facile ; je n’avais même presque plus de courbatures.

J’ai donc commencé à délaisser peu à peu les machines, pour m’exercer au poids du corps. Au lieu de faire 20 min sur le vélo elliptique, je fais 30 min de corde à sauter. J’ai aussi augmenté le nombre de séries et changé plusieurs exercices, afin de relancer mon corps et d’en finir avec la stagnation.

Tout ce passe dans la tête.

Les premières barrières qu’il vous faudra dépasser sont les barrières mentales. Il y a une tonne de choses que nous sommes capables de faire, mais nous n’y arrivons pas tout simplement parce nous nous disons que nous ne pouvons pas. Si je vous demande là tout de suite, d’arrêter de boire de l’eau glacée pour la remplacer par de l’eau simple du robinet, je suis sûre que la majorité dira « lol non, je ne peux pas ». Eh ban non, c’est bidon parce que oui, vous pouvez.

Vous êtes beaucoup plus fort (e) que vous ne l’imaginez et c’est là que vous en prendrez conscience Cliquez pour tweeter

En faisant tomber peu à peu ces barrières mentales, vous verrez que votre corps suivra le mouvement. Il s’agit de commencer maintenant et de tenir jusqu’au bout. Votre mental est boosté, vous êtes déterminés et surtout, vous progressez !

Le meilleur avec cette étape, c’est qu’elle vous fera (re) tomber amoureux de vous-même. Une fois que vous arrivez à vous dépasser, vous devenez invincible. C’est l’étape au cours de laquelle vous gagnez en confiance et en assurance, non seulement dans le fitness, mais dans votre quotidien.

Voir vos limites reculer vous procure un shoot d’adrénaline et de dopamine (oui je place des mots scientifiques quoi) qui vous permet de progresser encore et encore. C’est comme à la piscine : on est terrifié par l’idée de faire le grand plongeon, on se dit que c’est impossible ; mais une fois que c’est fait, impossible de s’arrêter.

Les progrès que vous réalisez ne se limitent pas au fitness. Vous progressez dans vos études, dans votre boulot, vos relations, vos entreprises, votre vie sociale, privée, bref, vous évoluez en tout !

La quatrième étape pour booster votre mental constitue tout simplement à prendre votre pied !

Prendre du plaisir parce que rien ne vaut votre bonheur ! Les lignes précédentes sont marquées par un ton plutôt sérieux (et font un peu penser à un discours de gourou mdrr), mais détendez-vous maintenant. Je disais tantôt qu’il fallait un équilibre entre efforts, patience et persévérance. Eh bien considérez tout simplement que c’est le plaisir qui lie ces trois facteurs et vous permet d’évoluer.

Chaque fois que vous prendrez du plaisir à travailler, la tâche vous paraîtra moins pénible et la douleur beaucoup plus supportable (non je ne vous incite pas à devenir masochiste mdrr). J’ai moi-même appris à apprécier chaque effort, chaque nouveau challenge et surtout chaque nouvelle courbature (non, je ne suis pas masochiste, je vous dis !).

Il s’agit de prendre du plaisir aussi bien en salle de gym, qu’en dehors. Chaque fois que vous mangez, prenez du plaisir (parce que repas sain n’est pas synonyme de repas sans goût ou sans saveur !), chaque fois que vous vous détendez, prenez du plaisir.

En faisant un break de temps en temps, vous pourrez savourer le fruit de vos efforts et de votre discipline en jouissant d’un moment de répit. Ce dernier est nécessaire pour vous ressourcer et vous pourrez revenir sur le ring, gonflé à bloc.

boxer wearing blue short standing in corner of ring

Eh bien comment faire un break alors qu’on est censé suivre une certaine discipline ? C’est simple : il faut intégrer le break dans la discipline. Tout comme à l’école, après une longue période de cours, on a tout simplement droit à des congés.

La dernière étape pour élever votre mental réside en un mot : gratitude

Gratitude pour ce que vous avez, gratitude pour toutes les étapes déjà franchies et gratitude pour la situation dans laquelle vous êtes maintenant. C’est l’étape qui vous permet de reposer vos bases et surtout d’être en paix avec vous-même. Vous savez que vous avez encore du chemin à faire et de la sueur à faire gouter, mais tout va bien. On respire, on sourit et on avance.

En apprenant à être reconnaissant pour le chemin parcouru, vous renforcez votre estime de vous-même parce que vous savez désormais de quoi vous êtes capable. La conviction de réussir est maintenant ancrée en vous parce que vous êtes d’avance reconnaissant pour la force et la détermination qui vous permettront de finir le parcours.

Cette gratitude dont je vous parle est comme cette grande inspiration d’air que prennent les nageurs avant de se jeter à l’eau. Elle vous permet de tenir beaucoup plus longtemps et de tout donner sur le moment présent.

C’est l’étape qui vous apprend à rester positif pour le meilleur (et pour le pire ?). En cultivant un esprit de gratitude, vous aurez la capacité de trouver et de vous servir du bon, quelle que soit la situation dans laquelle vous êtes. La recherche constante de ce bon vous permet d’avoir une grande ouverture d’esprit qui vous aide à trouver rapidement la meilleure solution à tout problème qui s’impose à vous.

Positive attitude is the key !

L’esprit de gratitude vous aide, tout au long de votre parcours dans le fitness, à donner de la valeur à vos progrès les plus quelconques. Vous intégrez au fur et à mesure qu’il vaut mieux réaliser ainsi une chaîne de petits progrès qui vous permettent de toujours avancer, que de faire un grand progrès pour stagner juste après.

Soyez reconnaissant, aimez la personne que vous êtes aujourd’hui et tombez amoureux de la personne que vous serez bientôt.

Voilà. Ce billet est long, mais j’ai adoré en écrire chaque ligne. Je ne me suis pas imposé de limite et j’espère de tout cœur qu’il vous plaira, mais surtout qu’il vous servira !

On se retrouve demain sur Instagram. Jusque-là, portez-vous bien et… faites des pompes ! Sayonara !

Demming Chen.

 

 

 

Vote 1

2 Comments

  1. Arikè

    Merci pour tes articles constructifs et amusants à la fois….. grand merci…. avec ton sens de l’humour on l’impression de t’avoir en face de soi… sourire…

    Merci à toute l’équipe… merci pour le feu ( un feu positif bien sûr hihihi…) que vous me mettez dans la tête et pour la chair de poule que j’ai à chaque fois que je me retrouve ici.

    Portez vous tous bien!!!

    Reply

Laisser un commentaire