Devenir un Sensei du street art : Mode d’emploi

Cette fois, repoussons les limites du graffiti jusqu’à la notion de street art. En effet, parler du graffiti est très réducteur. Les arts de rue sont divers et multiples. Petit tour d’horizon des techniques de street art, cousines au Graffiti. Parce qu’il y a mille et une nuances de street art.


 1- Le street art en affiche 

Pièce incontournable du paysage urbain, l’affiche est l’une des disciplines du street art. L’affiche, en plus de délivrer un message, répond à une certaine esthétique et est destinée à être vue de tous.  Depuis le XVè siècle, l’affiche s’est modernisée et cette dernière, au vu de la créativité qu’elle met en avant mérite incontestablement une place dans la grande famille du street art. De nos jours, ce concept est très utilisé à des fins commerciales ou promotionnelles.

Source : www.seenoutdoor.com

2-Le street art peut être une image animée

Il s’agit ici d’un procédé qui vise à donner une impression de mouvement à des représentations d’objets inanimés. Pour obtenir le mouvement, on décompose en une suite logique le résultat à obtenir et l’on assemble tout cela en visionnant l’œuvre entière. Le support peut aller du mur à un support numérique. Le street art de l’artiste Espagnol Al-Crego va du format MUR au format GIF.

Parce qu'il y a mille et une nuances de street art. Cliquer Pour Twitter

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3-Ou tout simplement une installation artistique

C’est une oeuvre d’art en 3D. Elle se différencie de l’accrochage par le fait que ce type d’œuvre est conçu pour modifier la perception de l’espace.

4-Le street art, c’est aussi de la mosaïque

Art décoratif qui utilise des fragments de pierres colorées. Émail, verre, ou encore céramique, ces fragments sont assemblés en une représentation ou figure à l’aide de mastic ou d’enduit.

Mosaique Tunisie, Galibert Oliver

5- Ou encore de la Peinture (Raury)

La peinture est ce dessin utilisant des fluides colorés sur une surface. Cette dernière peut aller du papier à la toile, ou de la roche au verre ou encore au Béton. Cette oeuvre, qui représente le chanteur américain Raury, trône dans une rue de Londres.

Source : https://theproudpessimist.wordpress.com

6- Parfois, le street art s’exprime par le Pochoir 

Un pochoir c’est une feuille de carton ou de métal découpé. Cette feuille est ensuite utilisée avec une bombe ou de la peinture sur une surface. Le pochoir est une technique de street art vieille comme le monde mais qui aujourd’hui peut servir à des fins artistiques, marketing, décorative, ou encore pour protester ou même pour manifester.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7- On l’appelle d’autres fois le Tape art 

Aussi appelé l’art du ruban, il est réalisé principalement avec des rubans adhésifs de types différents. Il s’agit ici d’un art éphémère qui comme le graffiti va durer un certain temps, mais pas éternellement.

Tape Art, 2013 Campusfest Leipzig

8- Il se déguise aussi en Yarn Bombing

Le Yarn bombing, ou le tricotag, ou encore le tricot urbain est une technique de street art reposant sur l’usage de fils et sur la technique du tricot. Le parfait mix entre activité de grand-mère et street art.

Bien plus que des gribouillis sur un mur, le street art est un ensemble de disciplines complexes qui utilisent l’espace comme terrain d’expression. Il y a en pour tous les styles, pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Si vous n’avez jamais accroché aux graffitis, peut-être préférerez vous une touche de Yarn bombing par exemple? (Mdrrrr)

Mawunu Feliho


Au nom de la bombe, n’hésite pas à partager cet article à tes potes !

 

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

Laisser un commentaire