05 manières différentes d’accepter le Graffiti dans vos vies

Le Graffiti va bien au-delà de la rue 

Le Graffiti aura sûrement beaucoup de mal à se défaire de la culture hip hop qui l’accompagne ainsi que de la rue. Ce n’est pas pour autant qu’il ne gagne pas d’autres sphères, d’autres univers ou encore de nouveaux modes d’utilisation.

Essayez le Graffiti sur votre corps…

Pour graffer, il faut nécessairement une surface.

Oubliez la rue. Oubliez les murs : Devenez vous-même la surface à graffer.

Dans l’univers du tatouage, le graffiti inspire et permet aux tatoueurs d’élargir leur palette créative. Vous n’êtes pas encore prêts à vous faire graffer le corps de façon permanente ? Mais l’envie de tester vous titille ? Oui ? Pas de problème. Le body-painting est donc pour vous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ou utilisez le pour du design…

A défaut d’être utilisé pour faire passer un message, il peut être utilisé simplement pour de la déco. C’est le cas de la boutique Nok à Vodjè qui a fait le choix du graffiti pour sa devanture. Cela donne un look unique au magasin au milieu des autres commerces de la zone. Vous ne pouvez donc pas le rater. Outre la décoration extérieure, vous pouvez également opter pour un mur graffé dans votre salon, ou dans n’importe quelle pièce en intérieur tout simplement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ou tout simplement sur le web…

Le graffiti vit dans l’ère de son temps. A l’époque du numérique, le graffiti peut servir au design sur le web ou dans le domaine du numérique en général. Combien de polices ne reprennent pas ces formes de lettres peu ordinaires ?

Le graffiti c’est de la bombe

Le graffiti côtoie maintenant les galeries d’art. Le pressionnisme c’est de l’art. C’est de la bombe. C’est l’art du graffiti. La différence avec le graffiti de rue est que les œuvres pressionnistes sont considérées comme des oeuvres d’art à part entière. Pourquoi pressionnisme ? Eh bien parce que les réalisations dans ce domaine se font sous pression (sous pression du doigt sur la bombe aérosol ) .

Graffiti will never die Cliquer Pour Twitter

N’enfermez jamais le graffiti dans une case. Quelle idée même de mettre une bombe dans une case ? Quelle idée ! Le graffiti saura toujours se frayer un chemin vers de nouveaux horizons afin de se réinventer. Graffiti will never die.

 

Mawunu Feliho


Au nom de la bombe, numéro 2.

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

One Comment

Laisser un commentaire