9 tactiques essentielles pour mieux gérer son temps

Ⓒ Laetitia Ky

On passe notre temps à tuer le temps mais au final c’est le temps qui nous tue.

-Youssoupha

Mieux gérer son temps ! S’il y a bien une ressource dont aucun individu ne peut se passer, c’est le temps. Cette denrée qui s’écoule mais ne tarit pas, qui s’épuise et pourtant demeure bien après nous. Le temps ne passe pas. C’est nous qui passons !

Bon. Je ne vais pas te saouler longtemps avec ces répliques un peu philosophiques.

Si nous sommes là, toi en train de lire ces 9 tactiques et moi en train de l’écrire ( quoique mon « en train » soit déjà « passé »), c’est bien pour le grand challenge : mieux gérer son temps.  Pour y arriver, voici 8 tactiques essentielles et une tactique cruciale. 

9 tactiques essentielles pour mieux gérer son temps


01- Le vouloir : Faire ce choix.

Eh oui ! Avant tout, c’est une question de choix. Une chose est d’avoir besoin de mieux gérer son temps et une autre est de véritablement le vouloir. Il ne s’agit pas de juste dire « je dois apprendre à mieux gérer mon temps ». Les « je dois » qui finissent par ne pas être, il faut les supprimer. Il s’agit de prendre effectivement conscience de ce qu’engage ce choix, cette volonté.

Vouloir mieux gérer son temps, c’est choisir d’assumer ses responsabilités et non de les éviter ; choisir de sortir de sa zone de confort et non de s’y établir ; Faire le choix de développer son plein potentiel plutôt que de stagner dans la médiocrité ou au grand max dans la moyenne. Il s’agit de choisir d’être au contrôle plutôt que de subir.

Si tu es conscient de tout cela et choisis quand même cette discipline, sache que tu t’engages dans un périple tumultueux qui devra corrompre tes sales habitudes. Mais si cela ne te convient pas, tu peux tout de suite arrêter ta lecture, faire vagabonder ton temps autrement et surtout ne pas :  

02- Apprendre à dire NON !

Tu te plains de ne pas avoir assez de temps, mais tu es celui/celle qui dit toujours « oui » aux demandes des autres. Comment veux-tu avoir suffisamment de temps, si tu le passes à faire ce qui est important pour autrui et non pour toi ?

Aussi, soyons clair. Il n’est pas question de refuser de rendre service mais plutôt de servir dans la mesure du possible. Du moment où ça ne t’empêche pas toi-même de consacrer du temps à tes propres activités.  Parce que le modèle «  faire gagner du temps à l’autre et perdre le sien » est bien loin d’être le meilleur.

Garde en tête que ton temps est précieux. Les oui abusifs (pour rendre des services, participer à des choses qui ne t’intéressent pas…), ne sont que des contraintes supplémentaires, des cages dans lesquelles tu t’enfermes de ton propre gré.

Il est vrai qu’il est difficile de dire non. Mais c’est justement là que commence le parcours du combattant. Il faut commencer à se discipliner.

A chaque proposition que tu reçois, analyse clairement le pour et le contre. Prend ton temps, supprime la panique et l’empressement du Oui de ton esprit ; si cette proposition ne t’est en aucun cas bénéfique et t’empêche d’allouer du temps à une activité importante, répond tout simplement NON ! De manière ferme mais pas brutale.

Tu te sentiras sans doute coupable au point de vouloir t’engager pour une prochaine fois. Mais surtout, ne le fais pas. Ne fais pas sortir une réponse comme : « NON ! Mais la prochaine fois je t’aiderai/je le ferai/je viendrai ». Evite l’engagement qui n’est qu’un boomerang qui reviendra te frapper en pleine figure. Tu n’as pas à te sentir mal de consacrer du temps pour ta propre productivité. 

Pour te faciliter la tâche, tu peux commencer à répondre de façon plus évasive, quand l’offre ne t’intéresse pas (« peut-être, certainement, ça se pourrait »).  Et surtout tiens bon, tu dois y arriver car le temps est précieux !

Et c’est justement pour ça que….

03- Tu peux le faire TOUT DE SUITE !

Te rappelles-tu ce moment où tu reviens à la maison et qu’au lieu de poser ton sac à sa place ou tes chaussures dans le placard, tu balances le tout sous le canapé ? Ou encore cette tasse dans laquelle tu viens de boire mais que tu as trop la flemme de rincer et de ranger immédiatement ?  Ou ces devoirs, ce livre, ce projet que tu dois continuer mais qui traîne dans ton PC et sert de décor sur le bureau jusqu’à la veille de la deadline ?

J’en suis persuadé, tu t’en rappelles.  Ça s’appelle procrastiner. Et chaque fois que tu procrastines, que ce soit à propos de la chose la plus banale, à la plus importante, tu jettes des secondes, des minutes, des heures par la fenêtre ou plutôt hors du sablier. Ces précieuses secondes ne reviendront plus jamais. Comme un effet « domino » ou « boule de neige », elles impacteront juste ton futur proche ou lointain de sorte à t’empêcher d’avoir du temps pour autre chose.

Puis il arrive ce jour où tu remets à la seconde d’après et la seconde d’après tu n’es plus. Parce que la fin, elle ne procrastine pas. Elle s’est donc permise de t’embarquer. Au final, tout ce qu’on retient de toi, c’est la personne qui a essayé ; celle qui avait ce projet ; celle-là qui rêvait de ça. Celle-là qui n’a pas pu réaliser son rêve. Cette personne qui savait rêver et surtout savait faire procrastiner ses rêves.

Alors, à chaque fois que tu es sur le point de procrastiner, pense à tout ce qui te fait rêver, tout ce que tu obtiendrais avec la réalisation de tes rêves et pose-toi ses deux questions : Si la seconde d’après je n’étais plus là, mon rêve, à quel point l’aurai-je atteint ? Et si cette tâche valait 1 million de dollars US, me permettrais-je de procrastiner ?

Parce qu’au final, la concrétisation de tes rêves vaut plus que tout. Et chaque nano-seconde est importante; chaque tâche à faire pour t’en approcher vaut tout l’or du monde. Alors, il est temps de surprendre la procrastination.

04- L’inévitable to-do-list

Tu as déjà dû entendre parler de ça ! Et si ce n’est pas le cas, ce n’est pas bien grave.  Retiens juste que c’est une liste de choses à faire. Elle est vraiment utile pour cataloguer les tâches que tu dois faire, quand est-ce que tu dois les faire ? Combien de temps une tâche te prendra ? Et tu peux même y ajouter les inconvénients à ne pas le faire ou alors les avantages. Et pourquoi pas les deux ?

______________

Lire aussi ⎮ 13 Hacks presque magiques pour sortir la Flemme de ta vie

______________

Mais pour faire plus simple, je te conseille d’adopter Wunderlist. Il s’agit d’une application qui te permet de créer tes to-do-list avec une fonctionnalité de rappel. Une sorte de réveil pour les tâches que tu as à exécuter.

Dernière chose importante, tu peux et dois aussi préciser tes moments de distraction dans ta to-do-list. OUI ! C’est important. Mieux gérer son temps ne se résume pas à travailler mais aussi, à pouvoir consacrer du temps pour soi et pour ses proches. En fait, mieux tu gères ton temps pour atteindre tes objectifs et plus tu prépares du temps pour toi et tes propres passions.

05- En parlant de passion, sers-toi de ce que tu aimes.

S’il y a bien une noble raison pour procrastiner, c’est probablement devoir faire quelque chose que vous n’aimez pas. Mais attention ! Il y a une différence entre ce que tu n’aimes pas faire et ce que tu n’as pas envie de faire mais qui est important (indispensable) pour atteindre tes objectifs.

Et si le deuxième cas est le problème que tu endures le plus souvent, il faut apprendre à te servir de ce que tu aimes. Trouver une façon plus adaptée, propre à toi de faire cette tâche que tu sais primordiale.  C’est comme écouter de la musique pendant une séance de sport pour mieux apprécier l’activité. L’important se résume à trouver la bonne façon de la faire et non à retarder l’inévitable ou éviter l’indispensable.

06- La Permutation !

Appele-moi Sensei !

Je suis sur le point de vous enseigner, une technique ninja des plus redoutables. Il est temps de devenir un ninja du village caché du temps.

Si tu n’arrives pas tant bien que mal à éviter la procrastination il va falloir te brancher à la permutation. Mais avant, il faut identifier tes centres de procrastination et la quantité de temps que tu y consacres.

A partir de cela, chacune de ces activités  devra être permuté par une autre qui lui ressemble mais qui a la particularité d’être plus productive, constructive.

Plus clairement, au lieu de procrastiner devant des séries, permute ces séries  par des « séries documentaires » sur des sujets pertinents qui t’intéressent et te sont utiles dans tes réalisations ; remplacer les livres de fiction par des magazines ou des livres de développement personnel.

Chaque activité de procrastination a son équivalent productif. A toi maintenant de trouver l’équivalent qu’il te faut. C’est non seulement un jutsu ninja mais également une importante leçon d’alchimie que je viens de livrer.

Va jeune padawan !…Va Ninja Alchimiste !… Après avoir réussi cela, reviens me voir pour ton parchemin de réussite.

07- Jette ton mobile dans l’eau.

Bon Ok ! Ça parait un tantinet excessif. Pas besoin d’aller si loin. Mais il faut apprendre à supprimer toute sorte de distraction pour savoir consacrer son temps à ce qui est utile. Les incessants « je check mes textos juste 5 min et je me remets au boulot », on sait tous comment ça finit. Et ce n’est pas une fin heureuse pour ses rêves.  Alors trouve la force de désactiver tes notifications ou carrément d’éteindre ton smartphone ou tout autre appareil qui occupe ton temps inutilement.

08- La discipline

«You win the first hour of a day, you win the day…It’s about you…it’s self-discipline…If you want to be happy you have to love yourself…Self-discipline is self love». Will Smith

Sans discipline tu n’arriveras à rien. C’est tout !

______________

Lire aussi ⎮Comment booster ton mental en 5 étapes

______________

09- Ces 8 tactiques sont inutiles si tu n’agis pas

Fatigué d’être couché sous le soleil,

Traînant à la maison à regarder la pluie

Tu es jeune, la vie est longue et il y a du temps à tuer aujourd’hui

Et un jour tu t’aperçois que 10 ans sont derrière toi

Personne ne t’as dit quand courir, tu as manqué le signal de départ

Pink Floyd, Time


La tactique la plus essentielle et la plus grande c’est l’action. L’action est la véritable clé du succès. Si tu n’essaies pas maintenant, comment peux-tu atteindre tes objectifs dans le futur ? L’action est ton investissement le plus grand.

Agir c’est se bénir. Le temps s’écoule, et on ne sait plus ce qu’on en a fait. Tu as le pouvoir de transformer chaque minute de ta vie. On a tous du temps pour nos rêves. Certains le gaspillent en remettant à demain le moment d’agir.

Eh Oui ! Rien ne dit que ces astuces pourront effectivement t’aider. Certaines peut-être et d’autres peut-être pas. Chacun a une personnalité différente. En fonction de sa personnalité et son degré d’implication une astuce est susceptible d’être efficace ou non. 

Du coup, à toi d’évaluer celles qui te ressemblent le plus et de te les approprier en agissant : MAINTENANT ! 

Si tu as aimé, partage ces tactiques à quelqu’un qui en a besoin

Vote 6

2 Comments

Laisser un commentaire