Il était une fois, KAD beautybar, le Make-up Glamour Made in Benin

Je viens vous raconter l’histoire d’une passion que la peur et le doute n’ont pas pu étouffer. Je viens vous parler d’une personne qui a cru en ses rêves et qui n’a pas laissé les obstacles sur son chemin la démonter et la détourner du but. Elle, c’est Kismath Dorego, jeune femme qui s’est mis en tête il y a un an de créer KAD beautybar, une marque de maquillage propre à elle. Et devinez quoi ? Elle l’a fait !

Qui est Kismath Dorego?

Kismath Dorego est une jeune Béninoise de 21 ans, étudiante en relations internationales dans une université Américaine de  Dubaï. Elle aime l’art, et elle a très tôt découvert que le make up était l’une de ses passions. Elle aime lire et s’intéresse à tout ce qui peut lui permettre de devenir une meilleure personne. Son but principal dans la vie, c’est d’être utile aux autres. Ce qui la caractérise, c’est sa créativité et son originalité. Mais il y a aussi quelque chose de très important. Kismath est très rêveuse. Et nous en sommes ravis. Car si elle n’avait pas rêvé, KAD Beautybar n’aurait peut être jamais existé.

Kismath Dorego make-up KAD beautybar
Kismath Dorego

KAD beautybar : les rêves qui font peur en valent souvent la peine

Il y a une sorte de magie qui rend l’histoire de KAD Beautybar particulière. En fait, l’idée est née d’une conversation comme toutes les autres entre Kismath et son frère. Un coup de fil presque banal qui sera le déclic, le début d’une aventure inattendue.

En fait, Kismath voulait travailler dans le domaine du make up mais elle n’avait aucune idée de ce qu’elle devait faire. Elle a fait part de ses préoccupations à son frère qui lui a dit qu’elle devrait créer une marque de maquillage.

Au départ, elle a trouvé l’idée complètement folle. Et c’est bien normal. Car, comment pouvait-elle faire quelque chose d’aussi grand à 20 ans ? Comment crée-t-on une marque de maquillage quand on n’a que sa passion, ses rêves et son argent de poche ? Par où commence-t-on quand on n’a aucune expérience dans le domaine ?

KAD beautybar Kismath Dorego Irawo
KAD beautybar

Quand passion et détermination s’allient, les doutes ne tiennent pas longtemps

L’idée paraissait surréaliste à tout point de vue. Mais la passion est une terre fertile. Son frère y a laissé tomber une graine qui attendait le moment propice pour germer. Le temps est passé et l’idée est restée. Elle a alors commencé à faire des recherches pour en savoir plus sur le sujet. Ces recherches lui ont permis de réaliser qu’il n’y avait pas vraiment des produits cosmétiques adaptées aux femmes noires en Afrique et au Bénin en particulier. C’était l’occasion rêvée pour aider, être utile. Il fallait mettre à la disposition des femmes béninoises des produits faits sur mesure pour elles et surtout rendre fier le Bénin. C’est à ce moment qu’elle a pris la décision.

Flamenco Red Kismath Dorego KAD beautybar
Flamenco Red, KAD beautybar

 

Kismath Dorego KAD beautybar
Vamp it up, KAD beautybar

Mais très tôt, des obstacles se sont dressés sur son chemin. Elle a contacté une usine de fabrication du Venezuela pour l’aider dans sa démarche. Ils ont demandé qu’elle commande une grande quantité. En tant qu’étudiante et sachant qu’elle devait subvenir à ses besoins, elle ne pouvait pas se  permettre de mettre toutes ses économies dans la production d’une grande quantité alors qu’elle s’avançait dans une aventure incertaine. Aucune usine n’acceptait de produire de petites quantités.

Elle était au bord du découragement quand elle est tombée sur un tutoriel YouTube qui montrait comment fabriquer son propre illuminateur. Elle n’en revenait pas. Elle était émerveillée de voir qu’elle pouvait fabriquer ses produits elle même à la main. A partir de là, Youtube est devenu son meilleur allié et elle a cherché le moyen de fabriquer d’autres produits elle même. 

Kismath Dorego KAD beautybar make up
Lashes KAD beautybar
Kismath Dorego KAD beautybar
KAD beautybar

Le conseil de Kismath Dorego à tous les jeunes qui veulent accomplir quelque chose de grand

Life is all about trying. Si vous avez quelque chose à apporter à votre communauté, à notre monde, tout ce que vous avez à faire, c’est essayer. Vous n’avez pas la garantie que ça marche. Mais si vous n’essayez pas, vous ne saurez jamais où ça aurait pu vous mener. C’est ça être jeune. Rêver, essayer, se tromper, échouer, se relever, réessayer. Être jeune, c’est avoir le temps de prendre des risques et d’explorer toutes les opportunités.


Partage cet article pour soutenir KAD beautybar !

Vote 0
Suivez-la

Carine Vissoh

Carine aime découvrir de nouvelles choses, aller à l’aventure, rire et chanter. Elle écrit depuis 3 ans !
Suivez-la

One Comment

  1. Aïssath DJIDE-YAL

    Juste waoh! Une grande fierté pour le Bénin et une inspiration pour le monde entrepreneurial féminin. #womeninspiration #bossWOMAN #madeinbenin

    Reply

Laisser un commentaire