Rituals : Le Poète qui avait plusieurs cordes à son art

Jamais je n’ai rencontré un poète aussi peu poète. Stop. Mais…Si la poésie est la mère de tous les genres, alors oui, il est totalement poète. Jamais je n’ai eu l’occasion d’écrire sur un tel projet artistique. Steve Mékoudja a tenu le pari de faire vivre mots, émotions et identités dans Rituals.

La poésie n’était qu’un prétexte. La passion, le fuel. Le but : L’art. En effet, tout, absolument, tout est poésie. N’est-ce pas Steve ?

Steve-Léo Mekoudja existe par l’écriture. Déjà à l’âge tendre de 3 piges, il gribouillait on ne savait quoi sur des murs, des draps, des sols, des tables et des cœurs. Il faut dire que Rituals, son projet phare, ne s’est laissé dompter ni par le temps, les scènes, les prix encore moins par un budget limité.

 

« Quels sont les rituals d’un jeune homme vivant dans ce monde dit moderne,

qui ne ressemble en rien au monde dans lequel a vécu ses pères ? Quel est son rapport avec lui-même ? À sa masculinité ? À sa vulnérabilité ? Avec quels yeux regarde-t-il le monde ? Es-tu un homme ? Un homme noir ? Un vrai ?  »

Tant de questions explorées, enrichies, entrainées dans les rythmes Makossa, Bikutsi et Benskin qui composent Rituals, un album de poésie et de musique et un court-métrage de 28 minutes. C’est un voyage entre l’Allemagne et le Cameroun, deux peuples liés en un projet, en une personne. Rituals est une oraison funèbre et un chant à la vie. Rituals raconte les multiples deuils et naissances d’un jeune homme emprisonné dans une mosaïque d’identités.

Qui suis-je ? Qu’est-ce que je fais là ? Qu’est-ce que je veux ?

« J’utilise le chant, l’écriture, la poésie pour cultiver ce champ complexe qu’est mon identité »

Un film. Un album. Un livre. Voilà ce qu’est Rituals, projet lancé le 23 Juillet dernier quand après deux ans acharnés de tournage, d’écriture et d’enregistrement, Steve-Léo se retrouve à court de fonds. La moitié du projet était déjà prêt. Il restait l’autre moitié. Il manquait 3700 euros.

Enfin…plus que 1175 euros. Devenu en 10 jours, l’un des projets les plus populaires sur Ulule, la célèbre plateforme de financement, Rituals est aujourd’hui porté par des centaines de personnes autour du monde, elles aussi intriguées, questionnant leurs « Je suis » et éblouies par l’alliage esthétique d’une poésie contemporaine qui rencontre le 7ème art.

Rituals interpelle à plusieurs niveaux : sur la masculinité certes, sujet omerta cher à nos silences mais aussi sur les retours, les départs. Rituals parle du Cameroun, d’un jeune garçon attaché à sa terre par sa grand-mère, qui au téléphone le soir, lui apprend à parler le Yemba. Rituals va à la découverte de l’homme noir, si on l’avait laissé s’exprimer en dehors des cases noires, sombres qui enterrent nos humanités.

« Swallow your emotions, Hide those tears, play football. Above all, never wear pink. Don’t dare to cry. »

You are a man.

Que vas-tu faire ?

Que sais-tu faire ?

Qu’apportes-tu au monde ?

 

Que recherches-tu ?

Qu’est-ce que tu changes ?

Qu’est-ce qui te change ?

Jamais je n’ai eu l’occasion d’écrire sur un tel projet artistique. La créativité qui en coule est inspirante pour tous ceux qui se posent ces mêmes questions. C’est un talent initial, la poésie qui a donné corps à d’autres talents. Comme ces 17 créatifs, photographes, danseurs, make-up artists et monteurs par qui est né Rituals.

Encore 26 jours, 1175 euros, un don à la fois. Cet argent, s’il est complètement réuni, servira à achever l’enregistrement des titres, à produire en version physique l’album et le film. Chaque euro donné sera dépensé pour parachever et présenter au monde entier, le projet Rituals. Et si les 3700 euros ne sont pas réunis, les compteurs reviennent à 0.

60% du projet est déjà atteint. Plus de 3000 personnes dans le monde ont écouté et partagé « To Be A Man« , le premier single de Steve Mekoudja, extrait de l’album Rituals.

« J’ai vraiment très hâte de voir ce projet aboutir. J’ai beaucoup aimé ta prestation à phenomenal women et j’ai été bluffé par le Trailer » Maxime

« Ça a l’air si beau et si personnel. J’espère qu’il va inspirer et donner de la force à chacun dans son expression individuelle. » Emma

« Merci de partager avec nous les somptueux mots qui peuplent tes rêves et hantent ton âme ! L’art est affaire de cœur et de lumière d’âme ! Let’s give birth to magnificent pieces of art » Dani

Dani a raison. Donnons naissance à cette magnifique harpe ou arc. Donnons vie à Rituals. Soyons les doigts. Soyons la clé. Soyons la flèche.


 ➡ PARTICIPEZ ICI 

Vote 1

Laisser un commentaire