Les aliments du quotidien nous font-ils grossir ?

Ohayo mina-san !

C’est la rentrée chez Irawo ! La Big Team vous a préparé une tonne de surprises et IrawoFit n’a pas manqué de faire pareil. Vous êtes de plus en plus nombreux (ses) sur Instagram à me faire part de vos préoccupations et à solliciter mon aide pour améliorer différents aspects de votre fitlife (j’adore votre engouement). C’est donc avec plaisir que je vous annonce que j’établis désormais des programmes d’entraînement personnalisés pour les personnes qui m’en demandent et… oui, c’est gratuit ! (pour l’instant en tout cas 🤓)

J’ai également reçu plusieurs questions et demandes de conseils par rapport à comment avoir une alimentation plus healthy. Je pense donc, comme vous l’avez suggéré, à établir une série de recettes appropriées que je partagerai avec vous chaque semaine. Je prépare tout ça et je vous dis dès que c’est prêt 😉

D’ailleurs en parlant de manger (notre sujet préféré), cette semaine nous allons nous pencher sur une question que nous nous sommes tous déjà posée : les aliments du quotidien nous font-ils grossir ?

Mais déjà les aliments du quotidien, c’est quoi ?

Quand j’emploie l’expression « aliments du quotidien », je pense tout d’abord à ces denrées-là que l’on retrouve dans absolument toutes les cuisines (comme on trouve du victago dans toutes les maisons mdrr). Je vous parle alors du pain, des pâtes alimentaires, de la viande, de l’huile, du haricot, des tubercules, de tout ce qui vous passe par la tête lorsque vous lisez cette expression, et surtout de l’incontournable monlikoun (riz) !

Il n’est pas difficile de penser que les aliments du quotidien nous font grossir, puisque bon nombre de personnes se retrouvent subitement (ou pas) en surpoids, alors qu’elles ne consomment rien d’autre que ce qu’elles ont toujours consommé. C’est tellement fréquent que la question paraît évidente. Cela reste toutefois paradoxal puisque d’autres connaissent un seul et même régime alimentaire pendant toute une vie sans réellement goûter à l’expérience de troubles du poids ou de la santé en général.

En vérité, certains produits conditionnent notre mauvaise hygiène alimentaire

Il s’agit simplement des produits industriels. Oui vous le savez certainement ; nous le savons tous d’ailleurs, mais dur dur de s’en passer. La grande part de nos aliments du quotidien sont des produits industriels que nous avons pris l’habitude de consommer depuis de longues années (le riz, les pâtes alimentaires, la farine de blé, les bouillons en cube, l’huile de palme raffinée etc). On nous a prévenus sur les risques, mais bon, voilà.

Le plus gros problème avez ces produits-là se situe au niveau de leur transformation. Les denrées de bases se retrouvent totalement transformées et perdent une grande quantité de leurs apports nutritionnels naturels. De nombreux produits chimiques y sont additionnés tels que les colorants, les conservateurs, les sucres et matières grasses d’origine parfois douteuse.

Résultat, on se retrouve avec des aliments bourrés de produits chimiques et prêts à nous niquer la santé. Cliquez pour tweeter

En lisant un peu sur les étiquettes, vous pourrez constater que les acides gras saturés d’origine chimique sont présents, et ce en grande quantité, dans la majorité de nos produits industriels. Ils constituent les mauvaises calories dont je vous parlais tantôt et dont il vaut mieux se passer chaque fois qu’on en a l’occasion.

Du coup que faut-il conclure ?

Eh bien je ne vous le dirai jamais assez : le truc, c’est qu’il faut manger intelligemment (allez, répétez après moi !). Nos chers aliments du quotidien peuvent nous faire grossir tout comme ils peuvent nous faire maigrir ou garder notre forme physique. Tout dépend de notre façon de manger et surtout du métabolisme de chacun.

Si on admet que ces denrées sont des aliments du quotidien, c’est tout simplement parce que l’on considère qu’il serait vraiment difficile, voire impossible de nous en passer (quoique rien n’est impossible). La solution que je vous propose alors est d’apprendre à composer avec. Avez-vous déjà passé une semaine entière sans manger du riz ? Je ne pense pas non. Eh bien sachez qu’il n’y a rien d’anormal à ça si le riz fait partie de vos aliments du quotidien.

Afin de trouver un équilibre qui vous permettra de manger sans culpabiliser, il vous revient d’établir un plan d’alimentation. C’est simple : en concentrant les aliments riches en glucides, protéines et lipides (riz, pâtes alimentaires, viandes, tubercules, céréales) à vos heures de déjeuner et en favorisant ceux plus riches en fibres, minéraux (légumes et fruits) pour vos dîners vous pourrez manger en toute quiétude et en apprenant à faire passer les produits industriels en second (voire en dernier recours) vous ferrez le plus grand bien à votre corps.

Je vous donne un exemple typique : après mon entraînement ce matin, j’ai dégusté deux belles papayes, à midi j’ai terrassé une assiette de Djongoli (plat à base de voandzou, de farine de maïs et d’huile rouge de palme) et ce soir je vais vider un verre de green juice. Vous voyez un peu ? Aucun produit industriel dans mon Djongoli qui reste quand même cuisiné avec mes aliments du quotidien (voandzou is bae).

Après un repas aussi consistant à midi, manger du riz (produit industriel riche en glucides) le soir serait juste de l’empoisonnement mdrr. Bon j’abuse, mais tout d’abord ce serait de la pure gourmandise, parce que le Djongoli était tellement lourd (et tellement bon) que je n’ai même pas faim ce soir. Ensuite ce serait un manque d’amour-propre parce je ferais consciemment du mal à mon corps en me gavant de la sorte. Le green juice que j’ai prévu de boire reste clairement la meilleure option et me servira à faire le plein de bonnes fibres qui me permettront de bien digérer tout ça pendant la nuit pour être en forme demain matin #SmartEating

En gros nos aliments du quotidien sont bel et bien susceptibles de nous faire grossir, mais tout est d’abord question d’équilibre dans notre assiette. Il est tout à fait possible de manger presque tout ce que l’on veut, de façon rationnelle et intelligente pour être bien dans nos baskets et dans notre estomac !

Alors n’oubliez pas, «smart eating is the key!». Je vous laisse sur cette note parce qu’il est temps que j’aille préparer mon green juice. On se retrouve demain matin en salle de gym via la story Instagram d’irawotalents.

Jusque-là, portez-vous bien et… faites des pompes ! Sayonara !

Demming Chen.

 

 

Vote 0

Laisser un commentaire