Allô la terre, ici des créatifs en colère

Celle-ci c’est pour les esprits illuminés et les cerveaux en rut, dont les doigts chaque jour, dansent au rythme des clics du clavier ou des clacs du déclencheur.

C’est pour les âmes bien nées, pour qui les responsabilités tout comme la valeur, n’ont pas attendu le nombre des années.

Celle-ci c’est pour tous les fils et filles d’Internet, ce parent parfois absent de la maison, mais dont la présence met nos neurones en mode Dracarys.

Tu le mérites !

06 Juillet 2020 : Entre deux scrolls rapides sur Twitter , je tombe sur ce tweet de Naira Marley, que je décide de screenshoter.

09 Juillet 2020 : Lafissou lance sa part de coup de gueule. Mot clé : Gratuit.

Naira Marley, superstar nigériane aux millions de vues et Lafissou, bâtisseuse de routes ivoirienne, partagent une préoccupation commune : Le manque de respect au travail d’autrui dans nos communautés. C’est une réalité bien déconcertante, qui pourtant est le quotidien de nombreux créatifs. Il semblerait que pour beaucoup de personnes à l’esprit obscur, tout travail ne mérite pas salaire.

Depuis des années, notre mission est de fournir aux créatifs africains, des outils et ressources nécessaires pour transformer leur talent en business rentable. Du ciblage de son marché à la loupe, à comment fixer efficacement ses prix ou déterminer les besoins de ses clients, des munitions de gros calibre ont été préparées.

Beaucoup de personnes à l'esprit obscur semblent croire que tout travail ne mérite pas salaire. #PayeTesCréas Cliquez pour tweeter

Comment aurions-nous pu imaginer que…

les adversaires joueraient tout sauf à la loyale ? Couteaux dans le dos, tacles à la gorge, genous dans les… bref ! Tu connais forcément leurs combos préférés :

  • le ninpô « C’est-trop-cher »,
  • le dojutsu « Tu-gagneras-en visibilité/expérience »,
  • le suiton « Tu-n’es-qu’un(e)-effronté(e)« ,
  • le « disparition-à-la-fin-du-taff » no jutsu,
  • le « je-recherche-quelqu’un-qui-fait-ça-par-passion » kick
  • et le plus récent : « Je-ne-te-paierai-pas. Point ». Kamehameha !

Prrrrr ! Carton rouge ! Se taire, c’est fini. Désormais, les coups bas, l’avarice, la mauvaise foi, seront accueillis par un cri de guerre : PAYE TES CREAS !

#PayeTesCréas, tcho !

Ou en format long : Paye Tes Créatifs. Un cri du coeur, des tripes, un cri de rage et de dépit. #PayeTesCréas, c’est le nom de code de la campagne qui rythmera les 2 prochaines semaines chez Irawo !

#PayeTesCréas, c'est le cri du cœur de milliers de Créatifs qui en ont assez de voir leur travail dévalorisé, rabaissé et spolié. Cliquez pour tweeter

A Irawo, nous nous sommes érigés en gardiens du temple de la créativité valorisée. Et pour préciser, la valeur dont nous parlons ici ne se convertit pas qu’en applaudissements et lourd sauçage sur les réseaux sociaux. Non, on te parle de bârâ accompagné de moula. de ce qui peut payer le pass Internet et l’attieke du dîner. You know what I mean ?

#PayeTesCréas, tu iras au ciel

En notre qualité d’avocats auto-assignés des créatifs donc, il était de notre devoir de nous emparer du plus gros des mégaphones pour crier un ras-le-bol ! Celui de millers de photographes, dessinateurs, créateurs de contenu, graphistes, vidéastes, rédacteurs, community managers, développeurs, designers, etc. qui en ont marre d’être le dindon et la farce. (Tout finit au four de toute façon).

Aurel Yahouedehou, artiste béninois

Allô le monde, nous sommes des Créatifs et vous allez nous entendre !

Pourquoi considérez-vous notre labeur comme un buffet à prix libre ? Pourquoi vous servez-vous sans égard, du fruit de nos nuits blanches et de nos années de perfectionnement ?

Qui vous donne l’autorisation de rabaisser, dénigrer et spolier nos œuvres sans vergogne ? Pourquoi vous tourner vers nous, si ce n’est toujours « qu’un petit service » ?

Le syndicat des Créatifs fâchés en colère
#PayeTesCréas Pour la dernière fois, la visibilité ne paye pas les factures d'électricité.Le syndicat des Créatifs fâchés en colère Cliquez pour tweeter

Pendant deux semaines, nous serons en croisade pour le bien-être professionnel des Créatifs. Dénoncer – Eduquer – Outiller, ce sont les objectifs de la campagne #PayeTesCréas. Rejoignez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter pour suivre et participer à la campagne. Au menu : des lives, des talks, des facts, et surtout beaucoup de kpakpatoya sur les clients souayé !

D’ailleurs, en parlant de kpakpatoya, nous avons besoin de vos témoignages. En anonyme ou non, venez partager avec nous vos pires expériences avec des (potentiels) clients. Lâchez-vous, c’est le moment 👇🏽

 

Peut-être qu'en le répétant assez, ils l'intègreront : #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas #PayeTesCréas… Cliquez pour tweeter

A l’endroit des créatifs : nous avons conçu pour vous, le CréaBootCamp, un mini programme en ligne pour vous outiller à une meilleure protection de vos œuvres et une gestion optimale de clients. Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement des tips, stratégies et ressources pour valoriser votre travail.

Crédits couverture : Oye Diran

Alors vous êtes prêts ? Un seul Hashtag : #PayeTesCréas

Laisser un commentaire