Pourquoi Sandale Man 2 Va Changer Le Cinéma Africain

Il y a quelques mois, nous vous faisions découvrir Sandale-Man, ce héros qui faisait régner la justice par la seule force de ses sandales. Nous vous avions également parlé de l’éventualité d’un deuxième film, plus abouti, sur notre justicier masqué préféré.

Prévu initialement pour le mois de Juin, le film est finalement sorti en Août 2017. L’attente en valait-elle la peine ? Absolument, car Sandale Man 2 : l’Arc du révolutionnaire est une véritable claque. On l’a regardé et décortiqué pour vous!


Le rêve c’est de changer la façon dont on fait le cinéma ici.

Si 2015 était l’année de la révélation pour Sandale-Man, alors 2017 est sans aucun doute celle de la consécration. Grâce au succès inattendu de ce singulier personnage, ce qui était à l’origine une blague entre amis s’est peu à peu transformé en un véritable projet.

Notre vision, c’est amener cette culture avec nos thématiques africaines pour que les gens voient qu’on est pas obligé de faire un film sur la polygamie et l’excision. On peut faire des thématiques de BD et d’animation avec nos codes africains.

Jean Jacques Toue, co-réalisateur de Sandale-Man 2.

Né de l’imagination d’Ayina Thiam, un jeune sénégalais de 22 ans, Sandale Man est l’histoire d’un  super-héros armé qui a décidé de sauver le monde avec…des sandales. Oui, oui c’est fou et ça vient d’Afrique ! Avec sa licence en Cinéma et Arts, Ayina rêve de realiser le premier Blockbuster africain. Mais avant, il a financé la réalisation de Sandale-Man avec des économies d’un job de télé-vendeur, à peu près 1500 euros.  Le tournage a été fait avec une Canon 5D, payée sur fonds propres comme les costumes des principaux acteurs : Sandale-Man, une combinaison de plongée avec la griffe du super-héros imprimée, d’une cagoule élastique et de protections. Le bouclier du révolutionnaire est un panneau stop, démonté puis arrangé par l’équipe de réalisation pour les exigences de l’intrigue. Les scènes ont été tournées dans plusieurs endroits symboliques du Sénégal, avec une vingtaine de jeunes acteurs geeks passionnés de BD, de mangas et de science-fiction.

Un pas de géant a été réalisé par le staff de Sen Network. Et pour cause, ils sont passés d’un mini-film d’une quinzaine de minutes à un véritable long métrage d’une heure et 20 minutes avec son lot d’intrigues et de retournements scénaristiques. Depuis sa parution, le film a déjà été vu plus de 8000 fois sur Youtube et a généré des centaines de commentaires ravis.

Sandale-man 2, un mélange d’engagement panafricain subtile, d’humour discret et de créativité débordante. Le cinéma sénégalais avait besoin d’un registre comme celui-ci. Un premier pas pour que d’autres n’aient plus peur de s’engager dans des projets audacieux et révolutionnaire. A féliciter, à partager, à encourager. Je suis fan!!! Merci à la toute la team Sen Network pour votre travail. Respect les gars!!!

Commentaire sous la vidéo Youtube

Le rêve c'est de changer la façon dont on fait le cinéma ici. Ayina Thiam, réal/Sandale-Man Cliquer Pour Twitter

 

L’intrigue, parlons-en.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Sandale Man 2 : l’Arc du révolutionnaire, démarre sur les chapeaux de roue. Si dans le premier épisode, il était seulement question pour notre héros ensandalé de sauver son turbulent petit-frère, cette fois, il ne s’agit ni plus ni moins que de sauver la planète de l’apocalypse. Oui, car une météorite est sur le point de s’écraser sur la planète, emportant tout sur son passage et scellant à jamais le destin de l’humanité.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fort heureusement, lors de son entrée dans l’atmosphère terrestre, une bonne partie de l’astre se désintègre ne laissant alors qu’un bloc monolithique de 100 mètres de diamètre. La terre est sauve ! Enfin… presque ! Car ce qui reste de l’astéroïde se dirige droit vers l’Afrique de l’Ouest, plus précisément en direction de la ville de Dakar City.

Sauf que DakarCity, c’est la ville de Souleymane Parker alias Sandale-Man. Après s’être réapprovisionné en sandales auprès du supermarché le plus proche, Sandale-Man se rend sur le toit d’un immeuble et fait face à l’astéroïde qui est sur le point de s’écraser.

Ⓒ Dakar

Il exécute alors plusieurs jets de sandales qui percutent l’astre de plein fouet, l’éclatant en mille morceaux. Seulement, peu avant cela, un brillant scientifique à la solde du « Loccident » (avatar du néocolonialisme) décède en essayant de sauver la ville à l’aide d’une arme ultra-puissante qu’il a conçu lui-même.

Son fils, Mohan Woods, témoin de sa tentative ratée d’utiliser alors d’utiliser les armes conçues par son paternel afin de le venger. Il n’a alors plus qu’une idée en tête : détruire le loccident, qu’il juge responsable de la mort de son regretté père mais aussi de tous les maux qui gangrènent l’Afrique. C’est le début de la révolution !

 

 

Une révolution qui en cache une autre.

Le concept de Sandale-Man a beaucoup gagné en maturité. Il suffit de voir ces quelques lignes du discours de Mohan Woods pour s’en rendre compte.

« Peuple de DakarCity,

Cela fait maintenant plus de 400 ans que le Loccident a colonisé notre territoire en commençant par l’esclavage de nos ancêtres.

Mais la vérité mes frères, c’est que cet esclavage n’a jamais été aboli.

De nos jours, les chaînes ne verrouillent plus vos poignets mais les chaînes verrouillent vos esprits. 

Les chaînes sont devenues invisibles mais les chaînes n’ont pas disparu. »

Ⓒ Reverse

Le néocolonialisme est un sujet très délicat et plus que jamais d’actualité. Malgré cette thématique des plus épineuses, les réalisateurs ont su conserver ce qui fait l’identité même de Sandale-Man : l’humour. Les amoureux du premier film ne seront pas déçus, ce second opus est aussi drôle que son prédécesseur, voire plus (mention spéciale à la
scène du défibrillateur, vous comprendrez en regardant le film ).

Mais là où Sandale-Man 2 se détache radicalement de son aîné, c’est qu’il a su s’évader de Youtube pour atterrir dans les salles de Ciné. Eh oui, car les fans résidant à Dakar ont eu la chance de regarder le film avant tout le monde lors de l’avant-première qui s’est déroulée au Goethe Institute. Pour ceux qui ont raté l’évènement, pas de panique, vous pourrez toujours visionner le film car il est disponible sur Youtube.

Sandale-Man est une inspiration à tous les niveaux. Avec des moyens certes modestes et une passion indubitable, ces jeunes Africains ont réussi à produire un film créatif, de qualité dont l’histoire raconte une Afrique qui ne veut plus se faire raconter par des clichés. Armés de sandales, ils ont tracé un chemin nouveau pour le cinéma Africain. Imaginez tout ce ce qu’ils pourraient faire avec plus de soutien. Oui, imaginez Sandale-Man 3…

«  On a voulu prouver qu’il était possible de réaliser un film à partir de rien. Sandale Man 2 est aussi un film pour convaincre les gens de nous produire. On peut faire mieux avec beaucoup plus de moyens.  » Ayina Thiam

Ne perdez plus une seconde. Filez voir ce chef d’œuvre.

Que la force de la Sandale soit avec vous !

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

Imho Tep
Suivez-le

Imho Tep

Geek invétéré, Imho aime les plaisirs simples de la vie : la lecture, la sieste et siroter du thé en terrasse les jours de pluie.
Imho Tep
Suivez-le

Laisser un commentaire