21 citations Inspirantes d’Ola Aminou Qui Vous Retourneront le Cerveau

Après de brillantes études d’ingénieur, Ola Aminou se retrouve à 21 ans avec un CDI à Rothschild. 2 ans après, elle démissionne. Elle ne voulait plus être un pion. Elle voulait devenir son propre patron. Elle intègre donc un Master Innovation et Economie numérique à Polytechnique.

Un soir, tenaillée par la faim, Ola décide de se rendre dans l’hypermarché de son quartier. Elle est accostée par un vendeur de Sushis qui lui propose ses sushis frais invendus à prix réduit.

C’est ainsi qu’est né Optmiam, l’application qui fait le pont digital entre les commerçants aux invendus et les clients intéressés par leur promotion. Anti-gaspi. Gourmande et écolo. Il fallait y penser ! Ola Aminou pitche l’idée d’Optimiam en 60 secondes, durant les 54 heures qu’à duré le Start-up week-end Polytechnique.

Et c’était parti pour une aventure entrepreneuriale de 3 ans entre concours, hackhatons, développement de l’appli, gestion d’équipe, levée de fonds, communication et une determination à aller jusqu’au bout de ce rêve. On parle de 800 000 euros de levée de fonds, et de 125 000 euros en concours et subventions. Aujourd’hui, Optimiam est utilisée par 150 000 personnes et par 700 restaurants et a contribué à sauver 15 à 20 tonnes de repas.


Le 21 juillet 2017, Ola Aminou a été inscrite dans la constellation Irawo à travers un portrait-interview qui raconte la belle histoire d’une jeune Africaine de 27 ans, en quête constante d’excellence. Ce sont les aventures d’Ola Aminou, la Golden Girl qui veut être utile au monde.  C’est une plongée dans l’univers d’Ola Aminou, de sa foi inébranlable en Dieu, de sa philosophie d’utilité, son expérience de l’entrepreneuriat et du monde des startups, ses défis personnels, sur son ambition, sur Optimiam, sa nouvelle aventure, et bien plus encore. Nous avons tiré de son interview, les 21 citations les plus édifiantes et les plus inspirantes. Elles vous parleront certainement !


1. Quand tu te consacres à 100% dans quelque chose, ça paye forcément. 

 

2. C’est donné à tout le monde de faire les bons choix.

Mais une fois qu’on fait les bons choix, il faut s’y atteler pour arriver jusqu’au bout et je pense que c’est là que tu perds les gens.

 

3. Peu importe ton parcours, quand tu es dans cette période où tu n’as pas le choix, tu dois forcément sortir de là.

 

4. La culture d’entreprise fait beaucoup dans la réussite ou dans l’échec d’une start-up.

 

5. Comment je peux être plus utile ?

Ce que je recherche aujourd’hui, c’est être exploitée au maximum de mes capacités parce que je trouverai dommage d’être passée sur cette terre en touriste.

 

6. Je pars du principe que s’il y a des problèmes, on ne peut pas ne pas les résoudre.

 

7. On n’est pas moins doués ou moins capables que les autres.

A un moment donné, il faut juste que nous nous réveillions.

8. Si toi aussi tu sens que tu ne trouves pas ta place

…dans la société dans laquelle on est, oui là, l’entrepreneuriat peut être pour toi.

 

9. Avec le numérique c’est tellement plus facile aujourd’hui.

10. Il faut vraiment que l’idée que je défends soit plus grande que ma personne afin que je puisse m’accrocher.

 

11. S’ils y arrivent, c’est qu’on peut y arriver.

 

12. On n’a pas besoin d’investisseurs au début pour faire marcher son entreprise.

13. La dépression, on peut la côtoyer quand on est entrepreneur.

Parce que c’est vraiment très, très, très dur.

 

 

14. Quand tu sais pourquoi tu fais ça, tu tiens le coup.

Peu importe à quel point c’est difficile, tu te tais et tu le fais, c’est aussi simple que ça.

 

15. Quand tu vas voir un investisseur lorsque tu es désespéré, il le sent.

 

16. Ne passez pas à côté de votre vie.

 

17. Dans les trucs que je ferai mieux la prochaine fois,

…c’est vraiment m’assurer de recruter des gens meilleurs que moi, dans les domaines dans lesquels je les recrute.

 

18. Les investisseurs veulent être sûrs

…que les personnes en face d’eux sont les bonnes pour mener à bien le projet.

 

19. L’humain a été et est la force et la faiblesse d’Optimiam.

Dans toute aventure entrepreneuriale, l’humain est pour moi le 1er critère.

20.  Comment gagne t-on la guerre des Pitchs ?

Il faut être passionné déjà par son projet. Parce que ça se voit quand tu n’es pas passionné. Tout bon entrepreneur est forcément passionné par son projet.

21. Franchement, vivez votre vie.

Ce serait dommage que vous vous réveilliez à 50 ans, 60 ans et que vous passiez à côté de votre vie.


Cet article t’a-t-il remué les méninges ? Si oui, partage-le et fais retourner d’autres cerveaux. 😁

Laissez l'Afrique vous inspirer encore plus

Abonnez-vous pour lire nos histoires inspirantes 🌟

Laisser un commentaire