Les Sélections Africaines se Préparent Pour la Coupe du Monde 2018

La coupe du monde 2018 se tiendra en Russie du 14 Juin au 15 Juillet. Ce sera l’occasion de regrouper les meilleures sélections du monde afin de déterminer par le jeu celle qui décrochera le titre de champion de la discipline. Pour les cinq équipes africaines présentes à ce rendez-vous, l’heure n’est plus à la figuration.

Le continent a dans les vingt dernières années révélé de grands joueurs au monde et possède ainsi les ressources humaines pour participer activement à cette fête du football. Des matchs amicaux de préparation se sont déroulés les 23 et 27 Mars. Ils permettront aux sélectionneurs de livrer une liste finale des joueurs qui composeront leurs  différentes équipes.

La renaissance des lions de la Teranga

La sélection sénégalaise de football est connue pour avoir battu l’Equipe de France au match d’ouverture de la Coupe du Monde 2002 avant de se hisser aux quarts de finale de la compétition la même année. Après avoir connu une période d’instabilité entre 2004 et 2015, les lions de la teranga sont bien de retour.

Menés par leur entraîneur Aliou Cissé, ils ont un effectif assez nourri pour créer l’étincelle à la Coupe du Monde 2018. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à convoquer pas moins de 30 joueurs afin de disputer les matchs amicaux contre l’Ouzbekistan (23 Mars à Casablanca) et la Bosnie-Herzégovine (27 Mars au Havre).

L’objectif est de confirmer la forme de certains ténors tels que Sadio Mané et Kéita Baldé et de construire une équipe compétitive. Certains grands noms comme Moussa Sow et Demba Bâ voient donc leur place incertaine en raison du niveau de leurs différents clubs  et de leurs performances respectives durant la saison.

Le sélectionneur est d’ailleurs ouvert à intégrer de nouveaux joueurs dans le groupe et à rappeler des joueurs comme Papy Djilobogi qui n’avait plus évolué en sélection depuis 2015. Leurs deux matchs amicaux se sont  soldés sur des scores de 1-1 et 0-0. Nous espérons des victoires pour les prochains matchs de préparation. Ils en sont capables.

Crédit: Pressafrik

Les Pharaons d’Egypte et leur ascension vers les sommets

Les Pharaons d’Egypte ont signé leur retour dans la cours des grands en se hissant en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 contre les Lions indomptables du Cameroun. Malgré leur 7 titres de champions d’Afrique, les Égyptiens n’ont jamais réussi à faire un parcours remarquable en Coupe du Monde. Ils comptent bien changer cela. Après avoir obtenu leur ticket en sortant d’un groupe dont faisaient partie les Black Stars du Ghana les Pharaons se préparent pour relever le défi de la qualification au second tour de la compétition.

Leur entraîneur argentin Hector Cuper n’a d’ailleurs pas fait de gros changements par rapport au groupe qui a réussi aux éliminatoires. « On ne change pas une équipe qui gagne ». Des vétérans comme El Hadary (45 ans), l’emblématique gardien de buts sont encore présents. Une attention particulière est d’ailleurs portée pendant les match amicaux sur Mohamed Salah. Il réalise une saison extraordinaire à Liverpool aux côtés du Sénégalais Sadio Mané en attaque avec ses 29 buts en championnat.

L’attaquant de la sélection égyptienne s’est d’ailleurs illustré lors du match amical contre le Portugal le 23 Mars en ouvrant le score à la 56e minute. L’Egypte s’est quand même inclinée suite à un doublé de Cristiano Ronaldo à la 92e et 94e de jeu (temps additionnel).

Elle a toutefois montré les caractères d’une équipe compétitive et prête à affronter des grands du football. Son deuxième match contre la Grèce s’est aussi soldé par une défaite 0-1. Malgré tout, l’équipe a les capacités d’aller loin et elle compte le prouver dans ses prochains matchs de préparation.

Les Aigles de Carthage: Et si c’était la surprise africaine de l’année?

L’équipe de Tunisie est présentement classée première équipe en Afrique par la Confédération Africaine de Football (CAF) et la FIFA. C’est un statut qu’elle compte bien confirmer et pour cela le sélectionneur Nabil Maâloul mise sur l’esprit d’équipe. Il active ses recruteurs à la recherche des meilleurs talents footballistiques tunisiens de la planète.

A défaut d’avoir convaincu Wissam Ben Yedder (FC Séville) qui finalement est sélectionné en Equipe de France, la Tunisie a recruté quatre binationaux  à savoir Mouez Hassen (Chateauroux), Yohan Benalouane (Leicester), Ellyes Shkriri (Monpelier) et Saïf-Edinne Khaouï (Troyes).

Le premier test est réussi par l’équipe face à l’Iran. Elle s’est imposée (1-0) le 23 Mars puis a confirmé par le même score contre le Costa Rica le 27 Mars. Le sélectionneur s’attend à se ce que son équipe reste solide malgré l’absence de son meilleur buteur Youssef Msakni (Al-Buhail) blessé en championnat au Qatar .

Joie des Tunisiens – Mohamed Ali Moncer (TUN) (Crédit! Sport24- Le Figaro)

Une montée en confiance pour les  Lions de l’Atlas

Depuis quelques années, le Maroc, premier représentant de l’Afrique à la coupe du monde a du mal à retrouver son niveau et ses lettres de noblesses. Tout ça est en passe de changer à en croire l’état d’esprit des Lions de l’atlas. Depuis l’arrivée du sélectionneur Hervé Renard (Champion d’Afrique en 2015 avec les éléphants de Côte d’Ivoire) les marocains ont enchaîné des résultats satisfaisants en éliminant la Cote d’Ivoire à la CAN 2017 et pendant les éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018.

L’entraîneur a appelé  vingt huit joueurs pour les matchs amicaux contre la Serbie et l’Ouzbékistan les 23 et 27 Mars 2018. Ils ont d’ailleurs été remportés respectivement par des scores de 1-2 et 2-0 par les Lions. On compte parmi les buteurs Ayoub El Kaabi, meilleur buteur du Championnat d’Afrique des Nations 2018 avec 9 buts. L’opération maintien de confiance est donc réussie pour les marocains qui comptent confirmer leur forme lors des prochains matchs de préparation.

Crédit: Telquel.ma

Les Super Eagles, premiers à voler vers la Coupe du Monde

Vingt huit joueurs ont été contactés par l’entraîneur franco-allemand Gernot Rohr pour disputer les matchs contre la Pologne et la Serbie les 23 et 27 Mars. Les cadres  Elderson Echiejile, John Obi Mikel, Ahmed Musa et Victor Moses ont répondu à l’appel. Le joueur local du Akwa United Gabriel Okechukwu a aussi été convié à la fête en raison de sa performance au Championnat d’Afrique des Nations permettant au Nigéria de finir deuxième de la compétition.

La première sortie Nigériane s’est conclue par le score de 0-1 sur un but de Victor Moses. Une défaite 0-2  a été concédée face à la Serbie. Les Super Eagles ont été caractérisés ces dernières années  par une instabilité au haut niveau aussi bien individuelle que collective. Après avoir gagné la CAN 2013 ils ne se sont pas qualifiés pour les éditions 2015 et 2017. Néanmoins ils ont été les premiers africains à décrocher leur billet pour la coupe du monde.

Les prochains matchs de préparation permettront à l’équipe de gagner en confiance et de poser son jeu en vue de la compétition. Les joueurs comptent bien porter haut le flambeau de leur pays comme l’ont fait leurs aînés qui ont remporté les jeux olympiques 1996. Quoiqu’on dise le Nigéria reste un grand nom du football Africain.

Crédit: Pulse.ng

Tu supportes quelle équipe africaine ? Partage cet article avec ta réponse !

Vote 0

One Comment

  1. AMAKOE Têkovi

    AMAKOE Têkovi:Certes je supporte tous les pays africains mais ma passion pour le Nigéria est énorme…J’étais né là bas et je prend du plaisir en leur supportant.je serai là avec tous les africains du moins mais avec le Nigéria,j’en peux pas passer

    Reply

Laisser un commentaire