Women’s International Day : Les Amazones du numérique béninois resserrent les rangs !

Lorsqu’ils entendent parler du Women’s International Day, certains se disent qu’une fois de plus les femmes profitent d’une occasion pour se retrouver entre elles et discuter de tout et de rien sans crier gare aux véritables enjeux du quotidien. SI c’est votre cas, eh bien je vous arrête tout de suite ! Il ne s’agit pas ici d’une journée de la femme comme beaucoup aiment souvent le dire mais d’un évènement qui met en lumière les difficultés que rencontre la femme dans le domaine du numérique.

Placée sous le thème « I’m remarkable », cette journée s’est déroulée le 27 Avril dans les locaux de l’INFOSEC au Bénin, avec la participation de plus de 100 jeunes femmes enthousiastes. Elle a été accompagnée par de grands partenaires tels que Epitech Bénin, Africa Design School, WHISPA, RightCom, WomenTechMakersCotonou, Sunustartup, Internet Society etc. Pourquoi cet évènement a-t-il réuni autant d’organisations spécialisées dans le digital ? Eh bien sachez simplement que, lorsqu’on a une cause commune et qu’elle touche à la sensibilité de celles qui représentent le cœur même de notre communauté, il est impossible que l’on ne puisse rien faire.

Cette journée qui s’est déroulée entre panels, workshops, présentations, et bien-sûr festin (la base n’est-ce pas ?) n’a donné qu’une envie : se retrouver au prochain épisode (comme nous attendons tous celui de GOT n’est-ce pas ? Suivez mon regard…). Pour l’heure, j’essayerai de vous faire vivre la 3ème édition du Women’s International Day qui a été marquée par différentes thématiques telles que le Storytelling, le Coding, le Marketing Digital, ou encore le Design.

Women's-International-Day-Irawotalents
Women’s-International-Day-Irawotalents

Quelles opportunités de formation pour les amazones du numérique ?

C’est par une belle journée ensoleillée qu’a commencé le Women’s International Day. Les participants ont reçu un bel accueil de la part des organisateurs et notre installation se fit dans les meilleures conditions pour le déroulement de la journée. Nous avons été instruits sur le programme de la journée qui d’ailleurs faisait office de feuille de route pour chaque participante (on avait toutes le programme sur nos tables en un mot). La salle et le décor étaient aussi « chic » que la sublime présentatrice, généreusement gratifiée par tous les dons du bon Dieu. Elle nous a d’ailleurs entretenus à chaque escale de ce long voyage avec ses accroches humoristiques. Si comme d’habitude j’ai été séduite par la présentation de Epitech que je redécouvre à chaque fois à travers les innovations dont fait preuve cette grande école prestigieuse, je peux dire que je suis vraiment tombée sous le charme de Africa Design School. Lors du panel consacré aux opportunités de formation au numérique qui a connu la présence de Johanne (Epitech), Caroline (Africa Design School), Gloria (WHISPA) modérée par la délicieuse Narech, les participants ont pu réellement déceler les différentes offres que leur offrait la communauté béninoise dans ce secteur. Ce fût donc avec plaisir que j’ai redécouvert à travers les mots de Gloria, le programme WHISPA qui est une initiative du célèbre Tech-hub ETRILABS et de l’incubateur TEKXL, dont l’objectif est de former gratuitement sur une période d’un an des jeunes filles disponibles, motivées dans divers domaines comme ceux du Marketing Digital, du Développement Web et du Design.

Women's-International-Day-Irawotalents-Panel 1
Women’s-International-Day-Irawotalents-Panel 1

Caroline pour sa part, prit le temps de nous expliquer l’importance de l’implantation d’une école comme Africa Design School au Bénin. Comme pour tout secteur innovateur, celui du Design numérique ressent de plus en plus un énorme besoin d’optimisation à travers des acteurs pouvant s’impliquer réellement dans ce domaine tout en respectant les différentes règles de la communauté. Un designer qui vit en France ne connaît pas forcément les besoins et les enjeux du marché africain. Une école comme Africa Design School vient donc répondre à cette attente de la communauté avec sa pédagogie par projets qui emmène les étudiants à suivre une formation complète de 3 ans à travers différents stages dans l’intention d’obtenir un bachelor en Design Numérique.

Epitech qu’on ne présente plus et dont nous avons déjà connu par un challenge par le passé est une école d’informatique, (la plus grande de France d’ailleurs) qui a depuis peu posé ses bagages au Bénin. A l’ère de l’innovation et du digital où tout se met en œuvre pour offrir des formations pointilleuses aux jeunes, cette école qui forme des experts en informatique de haut niveau, se veut être une réelle passerelle entre l’apprentissage et la l’insertion professionnelle. Ces trois formations (Epitech, Africa Design School, WHISPA) qui ont fait l’objet d’un grand développement sur ce panel nous ont permis de mieux appréhender les différentes opportunités à notre portée. Vous comprenez maintenant l’importance de ces partenaires sur cet événement ?

Leadership féminin numérique et défis de l’entreprenariat digital

Que serait la communauté béninoise féminine qui représente 52% de la population si elle n’a aucune information sur ces différentes opportunités que lui offre le numérique ? Comme l’a si bien mentionné Madame Barkatou Sabi Boun, ce taux devrait représenter une force qui nous permette d’impacter par notre travail. Et comment parler de travail sans parler de leadership ?

Women's-International-Day-Irawotalents-Panel 2
Women’s-International-Day-Irawotalents-Panel 2

Un second panel consacré au leadership féminin au service du numérique nous a agréablement fait découvrir Madame Barkatou Sabi Boun mentionnée plus haut, une femme au parcours impressionnant et au sourire envoûtant qui nous a fait voyager au cœur de sa communication à travers 5 axes principaux :

  • « No one left behind »,
  • Dynamique et évolutif,
  • Disrupt/Disrupted,
  • Reprendre sa place,
  • Comment s’activer

Durant ce panel, l’éternelle question du genre fût soulevée, car une fois de plus il faut assimiler que personne n’a choisi de naître femme ou homme. A ce titre, nous naissons tous égaux et devrions avoir accès aux mêmes privilèges. Et puisque le numérique s’incruste de plus en plus dans notre ère, c’est le moment de le prendre comme allié et non comme adversaire. Nous nous devons donc de tendre la main à cette opportunité et la saisir afin de nous démarquer dans ce secteur qui ne cesse d’être compétitif. Et lorsqu’on parle de compétition, croyez-moi elle est bien rude, car personne n’a envie d’être à la traîne ! Seuls les passionnés et les plus déjantés arrivent à se faire une place dans ce domaine.

Women's-International-Day-Irawotalents-Participants
Women’s-International-Day-Irawotalents-Participants

Ce que je retiens donc de cette riche intervention, est que les femmes devraient se tourner de plus en plus vers le digital pour s’affirmer et se faire une place dans cet univers si dynamique et évolutif. Pour y parvenir, il nous faudra alors nous activer ! Comment y arriver ?

En commençant d’abord tout simplement à faire preuve de curiosité. Ne pas être cet élève qui se résume à ce que lui apprend son professeur en cours mais faire plutôt preuve d’innovation en cherchant au-delà de l’apprentissage que l’on vous reçoit pendant les formations. Madame Barkatou nous recommande également d’avoir notre propre style et de nous entourer de bonnes personnes. C’est ce qui nous permettra de prendre place autour de la table lorsqu’il s’agira de prendre des décisions importantes et de ne jamais rester en marge de cette révolution.

J’ai pris du plaisir à boire à la source de cette femme influente tout en savourant le café et les petits fours qui étaient bien évidemment les bienvenus dans un ventre qui criait famine.

Avec un pincement au cœur, nous avons vu Madame Barkatou nous quitter pour laisser place à une autre amazone du numérique.

KEA Medicals, ou de quoi inspirer celles qui rêvent d’un monde meilleur

Arielle AHOUANSOU de KEA Medicals qui a été déjà citée par FORBES Africa (eh oui on n’a pas eu droit à n’importe quel invité nous !) nous a permis de comprendre les défis de l’entrepreneuriat numérique. Femme d’affaires et militante sociale, Arielle qui figure sur la liste des diplômés du programme des accélérateurs Techstars, du GSMA Ecosystem accelerator program et du Tony Elumelu Entrepreneurship Program Fellow des moins de 30 ans, est une figure éminente dans l’univers entrepreneurial féminin en Afrique. Elle est membre de plusieurs réseaux professionnels transnationaux et nous a énormément parlé de ses expériences, notamment de KEA Medicals.

Women's-International-Day-Irawotalents-CEO-KEA-MEDICALS
Women’s-International-Day-Irawotalents-CEO-KEA-MEDICALS

La plateforme KEA Medicals, disponible sur ordinateur et sur mobile, permet de centraliser les informations médicales d’un patient sur une base de données en ligne, accessible aux hôpitaux et aux médecins, où qu’ils soient. En créant son compte, l’utilisateur répond à plusieurs questions concernant son groupe sanguin, ses antécédents médicaux, ses allergies, ou fournit des informations qui permettent de contacter en cas d’urgence un proche. À partir de ces informations, on lui attribue une identité médicale universelle sous la forme d’un QR code imprimé sur un bracelet ou sur un patch à coller sur son smartphone, qu’il peut emmener partout. Les médecins n’ont ensuite plus qu’à scanner le code pour accéder au dossier médical d’un patient pris en charge. Il est également possible de consulter un médecin à distance ou de prendre rendez-vous avec le praticien le plus proche de chez soi via la plateforme.

Après nous avoir parlé de son parcours inspirant, elle nous a expliqué pourquoi il est capital que nous puissions être persévérant pendant tout notre parcours. Pour la CEO de KEA MEDICALS, seule notre capacité à croire en nous et en nos rêves pourra nous emmener à être inébranlable. En restant concentré sur nos objectifs et en gardant la motivation, nous pourrons franchir les obstacles les plus rudes. Pendant que nous nous laissions emporter par les mots d’Arielle, une autre activité du nom de « Trouve ta codeuse » se déroulait en parallèle.

L’intelligence artificielle au service de l’expérience client : Et si on en parlait ?

Seule parmi une équipe d’hommes avec qui elle travaille, Christelle Ségoun a pris le relai pour exhorter les participantes à s’intéresser au numérique et spécialement à l’intelligence artificielle. Membre éminente de la Right-Team, qui fournit des solutions destinées à l’expérience client, Christelle est une Software Developer. A travers sa communication, elle nous a emmené au cœur des activités de RightCom dont l’objectif est de faire de la technologie le moteur des expériences.

Women's-International-Day-Irawotalents-Participants
Women’s-International-Day-Irawotalents-Participants

Avec des clients comme la pharmacie Camp Guezo (Bénin), Orange et Moov (Côte-d’Ivoire), cette structure offre avec son produit phare RightCapture une analyse faciale et une reconnaissance des objets. RightCapture fonctionne avec des caméras et intègre des fonctionnalités qui permettent d’analyser le flux de données vidéo en temps réel, la gestion des triggers et notifications par courrier électronique, un système automatisé ainsi que l’intégration d’une application tierce simplifiée, etc. (En gros, c’est un logiciel connecté à des caméras qui collecte des données passives à partir du flux vidéo et qui peut détecter le sexe, l’âge et les émotions d’un être humain de même que des objets et les mouvements des personnes).

Es-tu remarkable ?

Women's-International-Day-Irawotalents-Panel 3
Women’s-International-Day-Irawotalents-Panel 3

La journée suivait son cours et je me demandais bien à quoi on aurait droit de mieux. D’un air serein, je consultai mon programme et un sourire illumina mon visage ! (Nous allions bientôt déjeuner). Bien sûr que j’avais les yeux plein les étoiles quand on avait annoncé la pause déjeuner mais j’étais encore plus ravie de découvrir le panel « I am remarkable » qui nous a permis de rencontrer Madame Gloria Accrombessi, CEO de ZemExpress, Aniatou OKANLA et Madame Blandine MIGAN ATOHOUN qui est superviseur VAS à MTN (Avant que vous vous perdiez dans les dénominations, c’est tout simplement une dame ingénieuse qui est à la tête des Services à Valeur Ajoutée de MTN Bénin). Nous avons discuté avec ces dames des difficultés que l’on pourrait rencontrer dans le domaine numérique et de comment on pourrait réussir à les surmonter pour se démarquer de la moyenne. Comment parler du digital sans parler du code, enfin vous savez de quoi je parle ? Non ? Vous savez bien que nous ne pourrions jamais parler du numérique sans parler du développement ! A ce propos, avez-vous déjà entendu parler de Smart codeuse ? Si non, il s’agit d’une initiative que Mr Gildas Ayité de la banque Société Générale et Madame Elvire Kpoguè nous ont présenté.

Women's-International-Day-Irawotalents-Smartcodeuse
Women’s-International-Day-Irawotalents-Smartcodeuse

SmartCo est un programme de valorisation et de promotion des initiatives Tech portées par des femmes. Pour cette première édition, 100 jeunes femmes de 18-35 ans seront sélectionnées, formées et accompagnées, à des méthodes et technologies autour du développement d’applications Web et Mobile. Des étoiles brillaient dans les yeux de nombreuses filles qui n’avaient qu’une envie : vivre cette fabuleuse expérience. Une courte pause s’imposait maintenant et chacun eût droit à son savoureux plat de riz surmonté du poisson doré qui lui servait d’accompagnement. « Ventre rempli, négro content !» Vous le savez bien n’est-ce pas ?

C’est donc repus et contents que nous avons poursuivi la journée avec les différents workshops qui étaient prévus. Au risque de vous décevoir, c’est le cœur fendu que je vous annonce que je n’ai malheureusement pas pu assister aux 6 différents workshops à la fois ! Croyez-moi si je pouvais me subdiviser en 6 pour vous en faire le compte rendu, je l’aurais fait, car ils étaient aussi passionnants les uns que les autres. Voyez quand-même le bon côté des choses ! Vous pourriez vous-même participer à l’évènement à sa prochaine édition. En attendant, retenons que nous avons eu droit aux ateliers :

  • UX Design : dirigé par notre tendre Caroline de Africa Design School
  • Google Marketing : dirigé par la magnifique Daphné NIWADJU du blog NIWADJU.COM (que je vous recommande ABSOLUMENT de visiter, car il vaut le détour)
  • Le Coding Club : consacré aux élèves du Lycée Coulibaly
  • Le Google Web Design : dirigée par notre très chère Rose GOHOUE
  • Master Mailing : dirigé par Sunustartup
  • Google Assistant dirigé par Mr Crépin Hugues FADJO
Women's-International-Day-Irawotalents-Coding-Club
Women’s-International-Day-Irawotalents-Coding-Club

Le bagage intellectuel était lourd…

…quand approchait la fin de l’événement. Car vous aurez compris qu’on en apprend plus grâce au Women’s International Day qu’on en aurait appris pendant tout une vie puisqu’il y a trop de choses à découvrir et à apprendre. Vous en doutez ? Quelques propos recueillis chez les participants vous feront certainement changer d’avis.

« Cet évènement donne forcément envie d’être là pour sa prochaine édition, car il est dédié au numérique et en tant que représentante de Africa Design School qui offre une formation en Design numérique, je peux dire que les profils que nous recrutons, notamment les jeunes créatifs passionnés par le digital se retrouvent dans cette communauté qui s’est réuni autour des différentes activités de Women’s International Day » Caroline-Africa Design School

Women's-International-Day-Irawotalents-Discussion
Women’s-International-Day-Irawotalents-Discussion

« En espérant que chaque année, le Women’s International Day soit plus grand qu’il ne l’est déjà et plus impactant, Epitech se fera toujours une joie d’être partenaire de cet évènement, car le numérique nous concerne également. Je suis encore plus épatée, car c’est la première fois qu’on est partenaire d’un évènement et qu’on voit autant de filles s’intéresser au digital. On remarquait non seulement que les participantes se sentaient concernées mais qu’il y avait également une certaine solidarité entre elles alors que beaucoup ne se connaissaient pas vraiment. Les partages de connaissances comme les présentations ont été un plus pour toute cette communauté qui a certainement appris plus qu’elle ne l’aurait imaginé en une journée » Johanne- Epitech

« Malgré les petites irrégularités qu’il y a eu lors de l’évènement, je pourrais dire que je suis plus ou moins satisfaite, car il y a eu plus de participantes cette année et beaucoup sont restées jusqu’à la fin. Nous devons cette réussite en partie aux partenaires qui ont permis de rendre le contenu de l’évènement interactif et intéressant à travers différents Workshops qui ont réussi à captiver l’attention des participantes. Et comme l’objectif de Women Tech Makers est d’amener plus de femmes à s’intéresser au numérique, nous sommes particulièrement contents de commencer à relever ce défi avec Epitech qui a pu former 20 Lycéennes au code aujourd’hui et Africa Design School qui a pu montrer quelques rouages du Design numérique aux participantes lors de sa session. Nous n’oublions pas aussi WHISPA qui nous a été d’une grande utilité et les communicatrices qui nous permis de nous instruire dans différents domaines du numérique. Nous trouverons le moyen de faire des formations ponctuelles pour plus intéresser les filles à ce domaine. » Narech-Organisatrice


« Notre première participation à cet évènement fut très fructueuse. Nous avons découvert une communauté de jeunes femmes passionnées du digital. Nous souhaitons que les différentes communications et activités de cette journée puissent être d’une grande utilité à ces jeunes filles qui constituent la relève. WHISPA sera toujours heureuse de participer aux prochaines éditions aux côtés de ses partenaires. » Gloria-WHISPA

« Cet évènement était super cool et instructif. J’ai appris énormément de choses et j’ai rencontré des personnes incroyables. Si c’était à refaire je n’hésiterai pas un seul instant » Nabilath ADELEKE – Participante

A 17h, cette belle journée connaissait son épilogue et nous avons pu remercier le comité d’organisation comme les figures inspirantes qui nous ont permis de la sublimer. Et ce fût le sourire aux lèvres que les contacts s’échangèrent, que les selfies se firent et que chacun prit le chemin du retour.

Women's-International-Day-Irawotalents-Photo-de-famille
Women’s-International-Day-Irawotalents-Photo-de-famille

ET TOI, VEUX-TU TE FAIRE CONTER LA PROCHAINE EDITION ?

Vote 3

Laisser un commentaire