Les 7 étapes à suivre pour commencer un projet

Commencer un projet est probablement la phase la plus compliquée dans la réalisation de ses objectifs. La plupart des gens sont paralysés par la peur de commencer parce qu’ils n’ont pas une idée claire de ce par quoi il faut commencer.

Elles sont désormais qualifiables de clichés ces phrases qu’on utilisait avant pour se booster. Nous en avions fait nos mantras alors que leur sens réel nous échappait. On a longtemps répété: « Rien n’est impossible ». Mais y avons nous cru un seul instant ?

On pense « Rien n’est impossible » quand dans la tête on se répète  » Je ne peux pas ». Comme un enfant qui lève les yeux vers une boîte de cookies qu’il rêve de faire sienne, nous levons chaque jour les yeux vers nos projets que longtemps nous avons pensé, vers cette vie dont longtemps nous avons rêvé.

Paralysé par la peur, l’incertitude, l’angoisse et l’indécision nous n’esquissons cependant pas le moindre geste. Nous en oublions même de commencer. Ancré dans le sol, nous attendons l’occasion parfaite, nous espérons.

A tous ceux qui ont des projets qui leur tiennent à cœur, voici les 7 étapes à suivre pour les commencer. Car…Rien n’est impossible quand on sait comment débuter

1- La grande question : Pourquoi commencer ?

A la question de savoir comment débuter un projet, je vous répondrai par une question plus cruciale : Pourquoi commencer ce projet ?

La réponse à cette question sera votre leitmotiv. S’il vous faut l’écrire en grand sur le mur de votre chambre ou de votre bureau pour vous en rappeler: FAITES-LE. Oui, faites-le.

Écrivez-la sur tous les supports à votre disposition et accrochez-vous y. Accrochez-vous à ces mots. Accrochez-vous à vos mots et trouvez-en eux la force de vous battre lorsque vers l’abandon vous tendrez.

Ne vous concentrez pas juste sur l’objectif final. Bien que ce soit une bonne chose, cela peut aussi être un facteur de perte de motivation. Trouvez les raisons qui expliquent votre envie de démarrer votre projet. Cela vous forcera à le penser, à y réfléchir et surtout à déterminer l’impact que vous souhaitez avoir. 

Jouons : Ecrivez trois à cinq raisons qui expliquent votre besoin de faire vivre votre projet.

Ces raisons seront votre essence, votre fuel et votre appui durant tout le projet. Allez-y, écrivez-les : MAINTENANT. 

Savoir pourquoi vous lancez un projet est d'une importance majeure pour son succès Cliquez pour tweeter
View this post on Instagram

A post shared by Irawo (@irawotalents) on

2- Établissez votre plan d’attaque

Vous avez déjà votre leitmotiv ? Très bien.

Maintenant vous pouvez vous targuer de savoir ce que vous voulez. Mais la question de savoir comment y arriver demeure. Vous ne trouverez malheureusement pas de réponse à cette question en mordillant le bout de votre stylo et en levant les yeux au ciel, non.

Allez à la recherche de l’information. Lire cet article est déjà un pas non négligeable. 😉 

Utilisez internet comme une arme. Allez à la rencontre de vos précurseurs. Cela peut être des concurrents, des célébrités ou des IRAWOS. Observez leur parcours. Comment y sont-ils arrivés ? Quelles tâches ont-ils dû sûrement mettre sur leur todo-list ?

Projetez-vous dans un avenir proche et imaginez un monde dans lequel vous vivez de votre projet. Imaginez et étiquetez le travail qu’à votre avis il vous a fallu abattre pour en arriver là. Faites la liste des actions à entreprendre pour atteindre ce monde dans lequel votre projet est une réalité. C’est votre plan d’attaque. 

Jouons: Un écrivain écrit, un vendeur vend, un programmeur code. Vous, que devez-vous faire ?  Vous devriez à présent avoir de quoi remplir votre propre todo-list.


Passez du rêve à la réalité en écrivant vos projets Cliquez pour tweeter

3- Constituez votre dream Team

Si vos objectifs vous semblent trop grands et vos rêves trop ambitieux, choisissez de vous entourer de personnes fortes et compétentes qui porteront votre projet plus haut et combleront les lacunes des uns et autres. Une bonne équipe est une équipe qui se complète.

Constituez votre dream team.

Recherchez des personnes passionnées qui ont envie de s’investir, des ambitieux qui partagent vos valeurs et des dévoués capables de transmettre vos valeurs à votre cible.

Entourez-vous de personnes qui n’auront pas de difficultés à commencer avec un petit salaire. Encouragez la communication et l’intégration. Favorisez le respect et le partage. Gardez votre dream team motivée et soudée. Elle sera votre plus grand atout. 

4- Bâtissez une meilleure version de vous

Dites de ce pas au revoir à la flemme et à la procrastination car il vous revient en tant que leader de montrer l’exemple à votre dream team. Apprenez la discipline et à gérer votre temps. Apprenez à être un bon leader.

Hackez votre quotidien. Chaque décision que vous prenez à une incidence sur votre productivité. Alors définissez un ensemble de règles qui selon vous vous aideraient à avancer vers votre objectif et tenez vous y. Engagez vous à performer et vous le ferez.

« Nous sommes ce que nous faisons à plusieurs reprises. L’excellence n’est donc pas un acte, mais une habitude. » — Aristote Cliquez pour tweeter

Jouons: Les habitudes sont des actions régulières que vous faites avec peu ou pas de pensée consciente. En cultiver de bonnes vous aidera à vous épanouir. Parmi toutes vos habitudes, qu’à l’instar de casseroles vous traînez, lesquelles feront de vous celui/celle que vous voulez voir naître ?

View this post on Instagram

[🥊💥 Comment lancer ton projet en 7 étapes ?] Il faut que tu prépares un plan. Concret et efficace. Voici un exemple de plan d’action qui peut s’adapter à tout projet. 1️⃣Énonce le projet : Quel est le concept ? Quels sont les buts et objectifs visés ? 2️⃣De quoi as-tu besoin pour le réaliser ? 3️⃣ Qu’est-ce que tu as déjà et qui peut t’y aider ? Économies, compétences, relations, ressources, etc. • • (La suite après ceci) Quand on a des projets, on a tendance à y penser comme à une idée lointaine. Pourtant parallèlement on veut quand même les réaliser. Mais la volonté seule ne suffit pas. • Les jours passent. Certains meurent sans avoir…le temps. D’autres laissent tomber face à la peur, l’indécision et aux excuses. Pendant que d’autres encore, #osent tout donner pour réaliser leurs rêves. Et toi ? Que choisis-tu ? • • 4️⃣Quelle ta situation de départ ? 5️⃣Quelle est la vision globale ? Où vois-tu ton projet d’ici 1 an ? 6️⃣Quelles sont alors les étapes pour aller de ta situation de départ ( 4 ) à ta vision ( 5 ) ? Que dois-tu faire pour réaliser ta vision ? 7️⃣L’évaluation. Quel est mon impact ? Qu’est-ce que j’ai accompli ? ____ Ca ne sera pas magique, mais ça te fait un début très prometteur pour l’accomplissement de ton projet 💥 Extrait de la newsletter #IrawoTaka de la semaine 🤩📥 #Irawo #IrawoPunchs #IrawoTips #entrepreneurlife #beyourownboss

A post shared by Irawo (@irawotalents) on

5- Vous êtes votre meilleur investissement : Misez sur vous !

Vous ne pouvez débuter un projet sans penser au nerf de la guerre. L’argent ! A la question de savoir comment et ou obtenir des aides financières, je vous répondrai en vous disant de commencer avec ce que vous avez. Même si la somme que vous avez vous semble modique, commencez avec. 

Montrez que vous êtes prêt à le faire. Il est plus difficile de pitcher une idée qu’une réalisation. Vous vous dites sûrement « C’est chaud. J’ai les poches pimentées. C’est la hess. » Que nenni ! La galère n’est pas une excuse valable pour abandonner ses rêves. La galère se surmonte. 

Pour sortir de la galère; défaites-vous de vos sales habitudes financières et investissez en votre personne. Ce que vous allez investir dans votre projet n’est pas juste monétaire.

De même, l’argent n’est pas tout. Il y a ceux qui en  possèdent des tonnes mais ne savent quoi en faire. Ce qui fait la différence c’est le cerveau derrière l’argent. Vous êtes votre plus grand trésor. 

La galère n’est pas une excuse valable pour abandonner ses rêves.

La galère n'est pas une excuse valable pour abandonner ses rêves. Cliquez pour tweeter

6- Faites-vous confiance

Débuter un projet peut être très stressant. C’est à ce moment là qu’on peut éprouver le syndrome de l’imposteur. On ne se sent pas légitime. On se demande « Pourquoi moi ? ».

Commencer un projet ne consiste pas seulement à convaincre sa cible mais  également à se convaincre soi-même. Les doutes sur votre capacité à piloter votre projet surviennent à force de se poser des questions. 

Il vous faut garder la tête hors de l’eau et accepter le stress, les doutes, les peurs et l’incertitude comme faisant partie du chemin. C’est normal de se sentir impuissant.e face à l’inconnu. Ne cherchez pas à contrôler ce que vous ne pouvez pas contrôler. Faites confiance au chemin qui vous a conduit jusqu’ici. Si cette idée est venue à vous, c’est que vous avez en vous ce qu’il faut pour la réaliser. Au lieu de laisser un dialogue interne négatif saper votre motivation, engagez-vous en y répondant positivement à chaque fois. 


Exemple : 

La voix à l'intérieur : Comment peux-tu réaliser ce projet alors que tu ne sais pas tout ? 

Vous : Je sais que je ne sais pas tout mais je vais apprendre au fur et à mesure. Je n'ai pas besoin de tout savoir pour commencer. 

La voix à l'intérieur : Toi, qui ? Pourquoi tu penses que les gens vont s'intéresser à ce projet ? C'est nul ! 

Vous : Une personne s'y intéresse déjà et c'est moi. Je vais y aller pas à pas. L'important c'est le processus. Trust the process. 

Jouons : Les affirmations de soi permettent à l’individu de développer une certaine confiance en soi et favorise l’équilibre émotionnel.

Sur un bout de papier, listez tout ce dont vous êtes fier, décrivez cette personne que vous rêvez d’être et ce que vous aimez chez celle que vous êtes déjà.

Une fois fait, gardez ce morceau de papier près de vous en tout temps. Il vous revient d’y jeter y un coup d’oeil au début de chacune de vos journées car moins votre discours intérieur est négatif, plus productif vous êtes.

Décidez de ce qu’il vous faut faire et lancez-vous, faites-le. Faites le premier pas. Il importe. Qu’il soit à vos yeux un grand ou un petit pas en avant importe peu.

L’important c’est de commencer car cette première étape va vous permettre de définir toutes celles qui suivent. Faites savoir au monde que vous existez. Croyez en l’impossible et rêvez grand !

7- Finissez ce que vous avez commencé

Kenneth l’a si bien dit

La fin de toute chose vaut mieux que son commencement, disait l’autre. Commencer un projet est très admirable mais la plus grande étape de ce processus reste sa fin. Il faut aller au bout de ce qu’on fait même si c’est le voyage qui compte le plus.

Il convient de définir les différentes milestones de son projet, sur la base de l’objectif final. Pouvoir évaluer les performances du projet permettent de savoir là où on en est et de revoir sa stratégie au cas où celle-ci serait inefficace.

Les raisons pour lesquelles on abandonne un projet varient d’une personne à l’autre mais généralement, elles dépendent de l’impact que nous percevons de nos actions, de notre motivation et de notre bonne organisation. Concentrez vous sur votre objectif final et assurez-vous de ne pas vous disperser.

Pour cela, la réponse à la grande question de l’étape une, vous aidera. Si vous avez oublié votre vision à terme, embourbé dans les tâches quotidiennes et répétitives, c’est le moment de vous rappeler pourquoi vous avez tout commencé.

Quand vous manquez d’énergie, prenez du recul pour mieux revenir. La clé réside dans la persévérance. Un jour, on a demandé à un riche homme d’affaires le secret de sa réussite. Il a répondu : Je n’ai pas abandonné.


Lire aussi 5 Leçons de Vie Inspirantes à Tirer de Jack Ma, Le Fondateur d’Ali Baba


Cette vidéo de Maureen Ayité qui parle de son parcours d’entrepreneure vous motivera vous aussi à ne pas abandonner.


Alors, prêt à se lancer dans l’aventure ? Go !

Si vous avez aimé ces conseils, partagez les à quelqu’un qui a besoin de les lire aussi

Vote 0

Laisser un commentaire